Lire cet article dans:

Animine: Impact du cuivre dans l’aliment des porcelets présenté à la JRP

Les 52èmes Journées de la Recherche Porcine (JRP) se sont tenues à Paris les 4 et 5 février derniers. Deux communications d’Animine ont contribué au débat actuel sur la teneur en cuivre dans l’aliment des porcelets.

12 Mars 2020

En Hongrie, une étude a évalué l’impact de la baisse du niveau de cuivre, de 140 à 90 ppm, sur 560 porcelets lors de la phase de démarrage. Aucun effet négatif sur les performances n’a été observé lorsque le sulfate de cuivre a été remplacé par l’oxyde de cuivre (I) (CoRouge®):

Ces résultats peuvent être expliqués par un effet antibactérien supérieur de CoRouge® sur E.coli par rapport au sulfate de cuivre. L’effet sur le stress oxydatif est aussi en cours d’investigation: les résultats exposés d’une étude espagnole, menée sur 384 porcelets, ont montré un stress oxydatif réduit avec l’oxyde de cuivre(I) par rapport au sulfate de cuivre, à 100 et 150 ppm de cuivre ajouté, via la mesure du malondialdehyde dans le foie.

Autorisé dans l’Union Européenne depuis décembre 2016, CoRouge® présente les caractéristiques suivantes: haute coulabilité, haute concentration (75%), haute biodisponibilité et hautes performances.

5 mars 2020 - Animine

Commentaires de l'article

Cet espace n'est pas destiné a être une zone de consultation des auteurs mais c'est un lieu de discussionouverts à tous les utilisateurs de 3trois3.
Publier un nouveau commentaire

Pour commenter, vous devez être utilisateur de 3trois3 et vous connecter