Lire cet article dans:

Big Dutchman : Du lisier à l’eau !

MemFis transforme le lisier en matière solide, en concentré liquide de substances nutritives et en eau.

Mardi 13 Août 2019 (il y a 6 jours)
J'aime

Big Dutchman logo

Le lisier est un composant important de l’agriculture. Il est considéré comme la meilleure substance nutritive pour les plantes cultivées. Néanmoins, la conciliation d’un bilan nutritif équilibré et des exigences opérationnelles place souvent les agriculteurs devant des défis majeurs. De véritables options sont requises pour soumettre les effluents d’élevage à une revalorisation efficace. « Une solution vraiment durable est la transformation, surtout si elle directement effectuée sur l'exploitation », indique Carsten Tamminga de BD Blue Systems.

Dans cette entreprise appartenant au groupe Big Dutchman, la question fondamentale est de savoir comment les éleveurs de porcs peuvent revaloriser judicieusement leur lisier.
Pour une gestion efficace du lisier, deux solutions sont proposées par cette entreprise allemande : le système de filtration à membrane MemFis et le séparateur mobile avec presse à vis OptiPress.

Ces deux dispositifs permettent de réduire de façon significative le volume de lisier, sans que les substances nutritives ne quittent l’exploitation. Pour les agriculteurs, cela signifie :

  • des charges de travail liées au transport réduites
  • des frais de transport plus faibles
  • des résidus utiles pour la valorisation ultérieure
  • des capacités de stockage moins importantes requises.

Les systèmes ont été conçus pour répondre à des besoins opérationnels de deux types. La principale différence porte sur la disponibilité des terres agricoles. Ainsi, pour les exploitations avec un effectif d’animaux élevé et avec peu de terres cultivées, l’installation avec la filtration à membrane est recommandée. Si en revanche, il est possible de revaloriser la majeure partie des substances nutritives produites, le séparateur OptiPress est tout particulièrement bien adapté.

MemFis : du lisier à l’eau !

Dans le cas du système de filtration à membrane MemFis, il s’agit d’un processus de filtration en trois étapes qui transforme l’or noir en eau claire, en engrais liquide concentré et en matière solide empilable.

Et le point fort : avec MemFis, BD Blue Systems a lancé sur le marché le premier système de filtration à membrane fonctionnant de façon décentralisée.

« Nous avons développé ce système pour les exploitations agricoles. Les éleveurs peuvent ainsi réduire de manière significative les charges logistiques et financières liées au transport du lisier dans des régions ayant des besoins en substances nutritives ou vers des centres de traitement centralisés », explique Tamminga.

Le système MemFis est orienté vers le traitement entièrement automatisé de 15 000 à 20 000 mètres cubes de lisier de porcs ou de truies et peut aussi bien être utilisé dans une seule exploitation que par plusieurs agriculteurs.

Technologie compacte des installations

En général, l’espace fait souvent défaut dans les exploitations. Outre la facilité d’utilisation, les concepteurs de BD Blue Systems ont aussi accordé beaucoup d’importance à la technique compacte qui n’exige presque aucun entretien ni contrôle. L’installation est répartie sur deux fois deux conteneurs maritimes de 40 pieds empilés, soit une surface totale de 59 m². Le montage est également possible de façon modulaire, dans un entrepôt.

MemFis a depuis longtemps fait ses preuves dans la pratique : le fonctionnement d’une installation pilote est observé depuis cinq ans déjà. Et depuis deux ans, cette installation fonctionne en continu avec succès.

Le système MemFis est installé de façon compacte et nécessite peu d’espace
Le système MemFis est installé de façon compacte et nécessite peu d’espace

De l’eau pure en trois étapes

Le procédé de filtration en trois étapes comprend la séparation des solides et des liquides, l’ultrafiltration ainsi que l’osmose inverse :

Séparation des solides et des liquides | Une presse à vis de haute performance et robuste sépare environ 80 % de matières sèches ainsi que 85 % de phosphate du lisier brut
--> matière solide plus facilement empilable et transportable ; revalorisation en tant que matière de départ pour les installations de biogaz

Ultrafiltration | Une technique à membrane sophistiquée sépare toutes les particules fines. Pour l’ultrafiltration, BD Blue Systems a développé une membrane spéciale oscillante. Les blocages sont ainsi évités efficacement, alors que ce problème est fréquent dans d’autres installations de filtration --> concentré liquide de substances nutritives (concentré UF) avec un taux de phosphore fortement réduit

De l’eau pure en trois étapes | Une technique à membrane ayant fait ses preuves pour le dessalement de l'eau de mer isole les substances dissoutes et sépare une grande partie du lisier en tant qu’eau propre (perméat) --> eau pure pour la propre consommation (irrigation / nettoyage) ou le déversement d’eau ainsi qu’un concentré de substances nutritives (concentré OI), riche en azote, potasse et soufre parfaitement approprié pour la fertilisation de produits agricoles particuliers (pommes de terre, fruits à baies).

L’or noir transformé en eau
L’or noir transformé en eau

Séparateur mobile avec presse à vis OptiPress IV

« Les séparateurs dissocient différentes phases de différentes épaisseurs », indique Carsten Tamminga pour expliquer le principe de base du séparateur.

Dans le cas d’OptiPress, le résultat est remarquable : le corps solide présente un taux de matière sèche de 25 à 35 %. Il est approprié pour la transformation entre autres en tant qu’engrais inodores et dispersables ou en tant que substrat pour les installations de biogaz.

La phase liquide ne possède plus qu’environ la moitié du taux de matière sèche de la matière de départ et est épandue sur le champ en tant qu’engrais liquide de qualité appauvri en substances nutritives. La mobilité du séparateur constitue un autre avantage. Les agriculteurs peuvent le déplacer sans problème sur les lieux d’installation souhaités.

Presse à vis mobile OptiPress
Presse à vis mobile OptiPress

Autres atouts :

  • volume de lisier nettement plus faible
  • minimum d’efforts lors de l’homogénéisation
  • haute performance, de 18 à 45 m3/h
  • faibles frais d’énergie et d’exploitation
  • structure compacte, peu d’espace nécessaire
  • faible usure, longue durée de vie
  • facilité de nettoyage et d’entretien sans démontage de la tête de presse

August 12, 2019 - Big Dutchman

Actualités des entreprises

SPACE 2019 : Le programme25-Jul-2019 il y a 25 jours

Nouvelles de Installations et équipements

SPACE 2019 : Le programme25-Jul-2019 il y a 25 jours

Commentaires de l'article

Cet espace n'est pas destiné a être une zone de consultation des auteurs mais c'est un lieu de discussionouverts à tous les utilisateurs de 3trois3.
Publier un nouveau commentaire

Pour commenter, vous devez être utilisateur de 3trois3 et vous connecter

Vous n'êtes pas encore utilisateur de 333?inscrivez-vouset accédez aux cours du porc, au moteur de
recherche,...C'est gratuit et rapide
Etes vous enregistré dans 333?LOGINSi vous avez oublié votre mot de passe nous vous l'envoyons ici

tags