Lire cet article dans:

Feu vert pour le nouveau DanAvl

Un nouveau chapitre s'ouvre désormais dans l'histoire de DanAvl. Il s'agit pour les producteurs danois de porcs de s'assurer la plus grande part de marché possible à l'exportation.

Mardi 31 Octobre 2017 (il y a 23 jours)

Le modèle de développement du nouveau DanAvl a été testé sur le marché. Après que des modifications ont été apportées au modèle, l'Autorité Danoise de la Concurrence et de la Consommation (Forbruger- og Konkurrencestyrelsen) a levé ses objections. Le marché est considérable par sa taille qui se chiffre en milliards.

« Nous pouvons finalement avancer, et tout mettre en oeuvre pour renforcer le leadership danois en matière de génétique porcine. Je suis heureux et fier des progrès réalisés, et suis certain que les sceptiques seront bientôt eux aussi convaincus des avantages évidents offerts par le nouveau DanAvl », dit Erik Larsen, Président du Conseil d'administration du Conseil Danois de l'Agriculture et de l'Alimentation (Landbrug & Fødevarer Svineproduktion).

« Au cours des 10 dernières années, le reste du monde a réellement pris conscience de la qualité de la génétique porcine danoise. Cela s'est traduit par une forte croissance des exportations de semences, de reproducteurs et de porcelets. En même temps, la demande de la part des producteurs étrangers pour davantage de services et de conseils s'est fortement accrue, de même qu’en matière de marketing et de communication. Pour que le Danemark conserve son leadership en matière de génétique porcine, et qu'il sache l'exploiter pour accroitre ses débouchés à l'exportation, il est nécessaire d'avoir un nouveau modèle de développement pour la distribution de la génétique porcine » commente Thomas Muurmann Henriksen, futur Directeur Général du nouveau DanAvl.

« Le fait qu'on ait obtenu le feu vert est une bonne chose. Maintenant une grande tâche nous attend, avant de pouvoir ouvrir les portes du nouveau DanAvl. Il nous faut construire une nouvelle entreprise, dont la première étape sera de s'assurer un nombre suffisant de fournisseurs danois parmi les élevages de sélection et de multiplication », déclare Thomas Muurmann Henriksen.

« Le nouveau DanAvl représente pour beaucoup un réel changement culture. Pas tant concernant le travail de sélection / multiplication en lui-même que sur façon de distribuer la production. Nous devons rester modestes devant ces nouveaux développements, et créer le meilleur cadre possible pour permettre la croissance de l'ensemble de la filière porcine dans les années à venir ».

L'objectif du nouveau DanAvl est de créer un nouvel acteur global, capable de concurrencer les grandes entreprises étrangères spécialisées dans la génétique porcine. Ceci est particulièrement vrai en ce qui concerne :

  • La poursuite du développement de la génétique. Notamment le coût élevé de la sélection génomique, ainsi que la poursuite des efforts en recherche et développement, avec une collaboration étroite entre les sélectionneurs et les producteurs.
  • Construire une structure cohérente et forte, dédiée à la commercialisation et au marketing, qui permette que les produits DanAvl soient reconnus pour la qualité et les avantages économiques qu'ils offrent.
  • Améliorer la qualité des services et des conseils proposés à l’utilisateur final avant, pendant, et après l'achat. En concentrant toutes les compétences, le nouveau DanAvl sera capable d'offrir une qualité de services et de conseils bien meilleure qu'auparavant.

Jeudi, 28 septembre 2017/ DanAvl.

Commentaires de l'article

Cet espace n'est pas destiné a être une zone de consultation des auteurs mais c'est un lieu de discussionouverts à tous les utilisateurs de 3trois3.

Pour commenter, vous devez être utilisateur de 3trois3 et vous connecter

Vous n'êtes pas encore utilisateur de 333?inscrivez-vouset accédez aux cours du porc, au moteur de
recherche,...C'est gratuit et rapide
Etes vous enregistré dans 333?LOGINSi vous avez oublié votre mot de passe nous vous l'envoyons ici

tags