Lire cet article dans:

Les nouvelles installations d'Hypor ouvrent les portes de l'avenir

Les entreprises performantes ne réagissent pas au changement, elles en sont le moteur. C’est dans cet esprit que Hypor a récemment ouvert ses nouvelles installations ultramodernes de Sichamps en France. L’entreprise ouvre ainsi une fenêtre sur l’avenir de la production porcine et démontre que l’avenir, pour Hypor et ses clients, c'est maintenant. La rénovation pour moderniser et développer cette unité de 400 truies fut une opération onéreuse mais le retour sur investissement est impressionnant

Lundi 8 Janvier 2018 (il y a 11 jours)

HyporPlus grand et mieux

Pour commencer, le nombre de places est porté à 1 990. Alors que le marché recherche des verrats plus lourds, les généticiens de Hypor a réagi en sélectionnant des animaux plus lourds. Le défi était de concevoir une porcherie adaptée aux futurs besoins et de permettre de tester des animaux plus lourds ; ces améliorations sur le site de Sichamps arrivent donc en temps opportun.

Améliorer la précision et réduire les coûts

Mais ce n'est qu’un début. Hypor a également installé 72 stations d’alimentation PPT, autre amélioration visant à rester à la pointe du progrès. La conversion alimentaire des animaux de Hypor continue de s’améliorer et les animaux produisent plus avec moins d’aliments, cette initiative permet de mesurer la consommation d’aliments avec une plus grande précision.

Toutes les cases autres sont équipées d’un dispositif d’enregistrement précis des rations alimentaires de groupe afin de mesurer également la conversion alimentaire des groupes de cochettes. Pour Hypor, cela permettra la collecte de données plus précises sur la consommation alimentaire (individuelle) et sur les pesées journalières. Pour vous, cela signifie pour des lignées telles que Hypor Maxter et Hypor Magnus une plus grande efficacité alimentaire et une diminution des coûts d’alimentation. Et cela signifie tout pour votre entreprise.

Placer la barre plus haut

Une autre particularité notable sur le site de Sichamps réside dans la technologie BioPigLift utilisée pour le test des verrats. Il s’agit d’une cage équipée d’un tablier de levage pour immobiliser le porc pour la pesée et le scannage ultrasonique visant à mesurer l’épaisseur du lard dorsal, du muscle de la longe et du gras intramusculaire, ces informations étant automatiquement traitées dans la base de données. Encore un exemple de la façon dont Hypor tourne les yeux vers l’avenir au bénéfice de ses clients.

Même la ventilation a été conçue pour maximiser les résultats, elle assure la purification et la filtration de l’air mais permet aussi de refroidir ou réchauffer l’air entrant afin de maintenir un climat constant tout au long de l’année, ce qui est idéal pour l’élevage.

Des porcs sains pour des profits sains

En même temps que la rénovation Hypor met en oeuvre des protocoles d’amélioration de l’état de santé dans la ferme, avec un programme spécial de repeuplement. En se concentrant uniquement sur les porcs exempts d’organismes pathogènes spécifiques ou SPF (Specific Pathogen-Free), Sichamps atteindra le niveau de santé animale le plus élevé du marché. C’est en aidant l’industrie à répondre aux changements survenant dans la demande du grand public que Hypor peut garantir des bénéfices sains pour les producteurs.
La profitabilité de l’ensemble du système est au coeur de nos préoccupations.

Comme toutes les initiatives de Hypor, cette mise à niveau vise à améliorer la profitabilité de l’ensemble du système. Outre par l’aide apportée ainsi aux producteurs avec une technologie qui permet d’améliorer la conversion alimentaire, le site de Sichamps est une bonne nouvelle pour les transformateurs et distributeurs en ce sens qu’il améliore la qualité et la quantité de viande. Enfin, les nouvelles installations profitent aussi à la planète en réduisant les coûts de production, la consommation énergétique et l’empreinte carbone de la branche.

Maximiser les progrès

Pour Julien Briant, Directeur général de Hypor France, l’impact des installations sur les Hypor Maxter et Hypor Magnus est convaincant « La progression des Maxter entre 2013 et 2017 est incroyable, avec une amélioration spectaculaire de la conversion alimentaire et de l’épaisseur de muscle, résultant sur une réduction nette de l’épaisseur de lard dorsal. Si nous pouvons maintenir le Hypor Maxter à un niveau de conversion alimentaire constamment faible, il sera le verrat Pietrain parfait et ces installations permettent de faire un grand pas en avant dans ce sens. »

Tandis que le Hypor Magnus est un verrat déjà leader sur le marché nord-américain, l’investissement du site de Sichamps aidera à faire progresser le profil du Hypor Magnus en Europe et permettra de répondre à la demande croissante en Duroc. Ces installations sont importantes dans la progression de la filière mais constitue aussi l’affirmation d’une volonté. « Nos clients nous disent que l’énorme investissement que nous avons fait ici dit à nos clients prouve que nous avons confiance dans nos produits et dans l’avenir de nos animaux. Dans l’élevage porcin, plus vous investissez et plus la génétique progresse, l’équation est très simple. »

Et en parlant d’équation, en voici une qui fait réellement progresser les producteurs : Produits Hypor + dernière technologie = Avenir prometteur.

Hypor recently opened the doors on a new state-of-the-art facility in Sichamps, France.
Hypor recently opened the doors on a new state-of-the-art facility in Sichamps, France.

Décembre, 2017 - Hypor.

Commentaires de l'article

Cet espace n'est pas destiné a être une zone de consultation des auteurs mais c'est un lieu de discussionouverts à tous les utilisateurs de 3trois3.

Pour commenter, vous devez être utilisateur de 3trois3 et vous connecter

Vous n'êtes pas encore utilisateur de 333?inscrivez-vouset accédez aux cours du porc, au moteur de
recherche,...C'est gratuit et rapide
Etes vous enregistré dans 333?LOGINSi vous avez oublié votre mot de passe nous vous l'envoyons ici

tags