Mieux comprendre le stress oxydant des porcelets et la microflore digestive des truies

L’équipe R&D de Lallemand Animal Nutrition a participé à la 13ème Conférence internationale sur la Physiologie Digestive Porcine (Digestive Physiology of Pigs), à Kliczków, en Pologne, du 19 au 21 mai 2015.

Lundi 8 Juin 2015 (il y a 2 ans 2 mois 12 jours)

lallemand PDP polognelallemand animal nutritionL’équipe R&D de Lallemand Animal Nutrition a participé à la 13ème Conférence internationale sur la Physiologie Digestive Porcine (Digestive Physiology of Pigs), à Kliczków, en Pologne, du 19 au 21 mai 2015. Environ 400 personnes, essentiellement des chercheurs académiques du monde entier, ont participé à cet évènement scientifique reconnu. Ce fut l’opportunité pour Lallemand Animal Nutrition de confirmer son engagement à faire progresser la recherche en nutrition porcine. Deux études, réalisées en partenariat avec l’IFIP, l’institut du porc, ont été présentées sous forme de posters. Ces études apportent de nouveaux outils et de nouveaux enseignements à la nutrition porcine et nous aident à mieux comprendre et étayer le rôle et les modes d’actions de nos solutions probiotiques et antioxydantes.

Le stress oxydant en post-sevrage

La première étude1 avait pour but de développer un modèle fiable de stress oxydant chez le porcelet sevré, le sevrage représentant une importante source de stress. Ce modèle a été validé dans une étude de supplémentation en antioxydants: une combinaison de Vitamine E, sélénium organique biodisponible ALKOSEL® et concentré de jus de melon riche en superoxide dismutase (SOD), MELOFEED®.

Cette étude montre que les deux facteurs de stress utilisés dans ce modèle, le stress thermique et la vaccination, sont associés à des biomarqueurs de stress oxydant différents. Tous deux sont également responsables de baisse des performances zootechniques. Dans les deux cas, la combinaison d’antioxydants a eu un effet positif sur les performances et les biomarqueurs associés au stress. Notre modèle de stress oxydant a attiré l’intérêt de nombreux participants au symposium. Il s’avèrera certainement très utile à l’avenir pour évaluer des stratégies nutritionnelles destinées à prévenir ou limiter le stress oxydant. Enfin, cette étude confirme l’intérêt de mettre en place des stratégies antioxydantes spécifiques lors de périodes de stress.

Déchiffrer la microflora digestive de la truie

L’autre étude présentée2 avait pour objectif de mieux connaître la microflore digestive de la truie. En effet, bien qu’il soit de plus en plus évident que les pratiques d’élevage et la composition de l’aliment ont un impact important sur la productivité et le bien-être des truies et de leurs porcelets via une modulation de la microflore digestive, l’organisation et la fonction de cette microflore sont encore trop peu connues, en particulier chez la truie. Cette étude est la première à décrire la composition taxonomique des populations de bactéries et d’archées tout au long du tractus digestif. Les experts en microbiologie de Lallemand Animal Nutrition ont appliqué des techniques de séquençage d’ADN à haut débit afin d’évaluer l’abondance, la richesse et la diversité de ces populations dans divers compartiments du tractus digestif.

Il en a été déduit que la répartition des populations de bactéries et d’archées est différente d’un compartiment à l’autre, probablement en fonction de la disponibilité des différents substrats et des conditions physico-chimiques. Il reste encore des choses à élucider, notamment l’influence de facteurs physiologiques et nutritionnels par des études fonctionnelles des différentes populations microbiennes. En outre, cette étude suggère que la microflore fécale pourrait ne pas être aussi représentative qu’on le pensait de la microflore du côlon. Ce type d’étude est également très important pour mieux comprendre à terme les effets et modes d’action des probiotiques dans le tractus digestif.

Organisé tous les 3 ans depuis 1979, le congrès Digestive Physiology of Pigs a pour objectif de présenter la recherche de pointe dans le domaine de la physiologie digestive du porc, et de mettre en avant certaines initiatives de recherche très appliquée dans les domaines de la méthodologie, la santé intestinale, l’absorption et la digestion des nutriments. Pour plus d’informations, rendez-vous sur http://www.dpp2015.com/

Lallemand

Actualités des entreprises

29ème édition : Vers de nouveaux records pour le SPACE01-Jun-2015 il y a 2 ans 2 mois 19 jours

Commentaires de l'article

Cet espace n'est pas destiné a être une zone de consultation des auteurs mais c'est un lieu de discussionouverts à tous les utilisateurs de 3trois3.

Pour commenter, vous devez être utilisateur de 3trois3 et vous connecter

Vous n'êtes pas encore utilisateur de 333?inscrivez-vouset accédez aux cours du porc, au moteur de
recherche,...C'est gratuit et rapide
Etes vous enregistré dans 333?LOGINSi vous avez oublié votre mot de passe nous vous l'envoyons ici

tags