Lire cet article dans:

Optimisme ? Joie ? Bonheur ? Non, au-delà !

Le prix du porc a augmenté de 32% en Espagne en douze semaines. L'exportation vers la Chine et l'ouverture d'un nouvel abattoir ne laissent penser qu'à plus de hausses.

Mardi 30 Avril 2019 (il y a 5 mois 17 jours)
J'aime

La seconde moitié d'avril nous a offert une sorte de trêve de Pâques. Le cumul de jours fériés a entraîné une réduction significative du nombre d’abattages (ici et au nord des Pyrénées), que s’est traduite par des répétitions. Comme le coureur qui s'arrête pour "reprendre son souffle" avant de continuer.

Le prix du porc en vif le dernier jour de janvier était de 1,04 €/kg ; fin avril, nous voyons qu'il a grimpé jusqu’à 1,36 €/kg. Cela représente une augmentation de 32% en douze semaines, une authentique "force majeure" lors de l’argumentation des nouvelles grilles de prix.

Evolution du prix du porc en Espagne 2009-2019 (Lleida - Vif normal)

Evolution du prix du porc en Espagne 2009-2019 (Lleida - Vif normal)

Le porc a connu une croissance très rapide et la viande aussi, l'industrie européenne agissant en "mode panique" et augmentant fortement la viande pour garantir son approvisionnement face à la concurrence chinoise. L'abattoir a sauvé sa marge, mais pas l'industrie de la transformation qui assiste, impuissante, au refus de la Grande Distribution d’appliquer les hausses indispensables. Si, à un moment donné, une exception due à un cas de force majeure devait être appliquée, nous pensons que cela devrait être maintenant.

Une augmentation de 30% en moins de 3 mois est impossible à prévoir. Aucun responsable commercial n’a été en mesure d’anticiper des hausses de cette ampleur. Le drame de l'industrie de la transformation est qu'actuellement son compte de résultat est négatif. Il ne faut pas être spécialiste pour voir que l’on ne peut pas travailler à perte et que cette situation ne peut pas continuer.

Toutes les sources assurent qu'il y a et qu’il y aura un déficit de 30% de l’effectif porcin en Chine en raison de la persistance de la peste porcine africaine (présente pratiquement sur tout le territoire de production et pour l'instant sans possibilité d'être stoppée). 30% du cheptel chinois représentent plus que tous les porcs de l'UE réunis : c'est un déficit énorme. C’est facile à dire, mais très difficile à imaginer.

Le calme des dernières semaines n'est qu'apparent. Depuis le début de l’année, nous avons abattu presque exactement les mêmes porcs que l'année dernière (plus précisément, seulement 0,2% de plus) et le poids moyen actuel des carcasses est inférieur de 450 grammes à la moyenne de l'année dernière la même semaine... Après les vacances de Pâques, nous avons constaté que le gain de poids de la carcasse était d'un peu plus d'un demi-kilo. Tous les abattoirs sont prêts à tuer plus et les porcs n’y sont pas. Avant la fin de l'année, le nouvel abattoir Binéfar (Espagne) sera opérationnel... tous les vecteurs indiquent de nouvelles augmentations qui arriveront sans tarder.

Avril s’achève sur une répétition qui rassérène toutes les parties. Un repos après le sprint, une pause pour reprendre courage avant de faire face à de nouvelles hausses. Ici la paix et ensuite la gloire et advienne que pourra.

Dans la situation actuelle, il existe une multitude de facteurs concomitants, tous positifs pour la production porcine : le prix des aliments, la demande de viande dans le monde.

Le journaliste galicien Felipe Fernandez Armesto, également connu sous le nom d’"Augusto Assía", a déclaré comme exprimé par Winston Churchill l’affirmation suivante : "Quand enclume, enclume ; quand marteau, marteau" (se référant à la position de la Grande-Bretagne lors de la Seconde Guerre Mondiale). Appliquons cela à notre cas et profitons de la prospérité actuelle, il y aura bien du temps pour éviter les tempêtes et les calamités quand elles arriveront.

Guillem Burset

Articles liés

voir plus d'articles liés à l'article

Articles

Relative fluidité malgré les fériés07-Mai-2019 il y a 5 mois 10 jours

Commentaires de l'article

Cet espace n'est pas destiné a être une zone de consultation des auteurs mais c'est un lieu de discussionouverts à tous les utilisateurs de 3trois3.
Publier un nouveau commentaire

Pour commenter, vous devez être utilisateur de 3trois3 et vous connecter

Vous n'êtes pas encore utilisateur de 333?inscrivez-vouset accédez aux cours du porc, au moteur de
recherche,...C'est gratuit et rapide
Etes vous enregistré dans 333?LOGINSi vous avez oublié votre mot de passe nous vous l'envoyons ici

tags