Commentaire 11-jun-2004

Premiers jours de Juin - “Tête de pont face au futur?” L'efficace cocktail de l'augmentation de la consommation combinée à une réduction générale des...
Vendredi 11 Juin 2004 (il y a 14 ans 3 mois 8 jours)
J'aime

Premiers jours de Juin - “Tête de pont face au futur?”


L'efficace cocktail de l'augmentation de la consommation combinée à une réduction générale des abattages en Europe, tout cela bien appuyé par des facteurs psychologiques, toujours présents dans des situations turbulentes, a conduit à des augmentations tangibles de la cotation du porc en Europe au cours des dernières semaines.

Nous pensons que le principal facteur déclenchant de ces augmentations a été le recul de 5-10% de la disponibilité des effectifs dans toute l'Europe. Ce recul s'explique en partie par le long et chaud été passé et en partie par l'arrêt silencieux et ordonné d'un nombre non négligeable de petits éleveurs ayant une autre activité principale, essentiellement en Europe du Nord. Le recul de l'offre est constatable, générale et consistant.

Parmi les pays les plus représentatifs en Europe, l'Espagne est toujours en tête en réduisant peu à peu ses distances avec la France et l'Allemagne. Le Danemark a connu de modestes augmentations à ce jour.

Nous avons encore besoin de "faire un bout de chemin" avant qu'un futur "nouveau" niveau de prix puisse se consolider et se sécuriser. Nous nous trouvons face à 3 défis principaux::

* La tâche essentielle consistera à répercuter les augmentations de prix au niveau de la distribution. L'industrie de transformation, qui est le principal acheteur de viande de porc, se trouve face à un défi très fort si on considère l'éclatement de ce secteur face à la grande concentration de la distribution. La "philosophie de la ristourne" qui prévaut dans le mode d'action de la grande distribution en est le principal obstacle.

* Deuxièmement, les marchés ont besoin de trouver le calme après la turbulence d'une consommation compulsive apparaissant toujours au début des vacances d'été.

* En même temps, le flux des exportations communautaires vers les pays tiers ne doit pas faiblir car cela pourrait entraîne un certain nervosisme-complètement inutile-sur les marchés.

Si nous réussissons à surmonter de façon positive ces trois défis et si nous appliquons des décisions intelligentes dans notre travail quotidien, nous éliminerons graduellement les interrogations du moment et, par conséquent, nous consoliderons un nouveau niveau de prix.

Les erreurs se payent toujours très cher, quelque soit celui qui les commet.


Guillem Burset
Grup Unexporc

Articles

Commentaire 16-jun-200416-Jun-2004 il y a 14 ans 3 mois 3 jours
Commentaire 02-jun-200402-Jun-2004 il y a 14 ans 3 mois 17 jours

Commentaires de l'article

Cet espace n'est pas destiné a être une zone de consultation des auteurs mais c'est un lieu de discussionouverts à tous les utilisateurs de 3trois3.
Publier un nouveau commentaire

Pour commenter, vous devez être utilisateur de 3trois3 et vous connecter

Vous n'êtes pas encore utilisateur de 333?inscrivez-vouset accédez aux cours du porc, au moteur de
recherche,...C'est gratuit et rapide
Etes vous enregistré dans 333?LOGINSi vous avez oublié votre mot de passe nous vous l'envoyons ici

tags