Commentaire 13-nov-2006

La chute des cours s’est prolongée jusqu’à la fin du mois d’octobre. La chute globale a été beaucoup plus importante qu’en 2004 et 2005. Elle rappelle celle de 2003 avec une amplitude de plus de...
Lundi 13 Novembre 2006 (il y a 12 ans 6 jours)
J'aime

La chute des cours s’est prolongée jusqu’à la fin du mois d’octobre. La chute globale a été beaucoup plus importante qu’en 2004 et 2005. Elle rappelle celle de 2003 avec une amplitude de plus de 30 centimes en France, en Allemagne et surtout en Espagne où elle a presque atteint 45 centimes/kg, équivalent carcasse.

Les mouvements des marchés dans les différents pays peuvent être consultés en représentation graphique en cliquant dans la dernière colonne du tableau « cotations européennes et évolution » dans la rubrique économétrie.

L’analyse de ces mouvements nous conduit à en rechercher les causes. Si nous les abordons sur le plan mondial, puis européen et enfin national, nous pouvons souligner les points suivants :

1) Lorsque nous parlons des fondamentaux à l’échelle mondiale, cela signifie que nos cours sont influencés par des données internationales liées au potentiel d’exportation, en quantité et en prix, du continent américain vers les principaux pays importateurs (Russie, Japon, Corée etc...).
Lorsque l'on compare, sur une longue période les cours du CME de Chicago et les cours européens, on constate une corrélation entre les 2 courbes, mais avec un décalage d’environ 6 mois. Les variations importantes de Chicago annonçant le plus souvent nos prochaines orientations, la logique est assez claire, une tension à Chicago se répercute très rapidement dans tous les pays producteurs de porcs du continent américain, en particulier le Canada dont la dépendance commerciale avec les Etats Unis est totale. Or que ce soit les Etats Unis, le Canada ou le Brésil, ces pays sont de gros exportateurs dans les pays asiatiques et en Russie, ils ont donc une influence considérable sur tous les marchés à l’export où nous sommes présents et donc concurrents. L’écart de prix (le spread) entre Chicago et notre marché directeur européen représenté par Hanovre est l’élément de base de régulation des flux.

Ainsi lorsque les cours sont élevés sur le continent américain, la pression est moindre sur les cours européens et vice versa.

2) Statistiquement, on observe dans l’amplitude du prix des viandes, une influence directe du prix des aliments, ces derniers étant eux-mêmes totalement dépendants des variations des cours des matières premières. Les prix actuels de nos céréales prouvent à quel point nous sommes déjà dans un marché mondial.

3) Le différentiel de prix avec les pays voisins européens est de nature à influencer le prix de notre marché intérieur. Plus les échanges seront importants, en particulier dans le marché du vif, plus les cours seront réguliers et les rapports de force entre les vendeurs et les acheteurs, équilibrés.
Nous avons tous constaté dans le passé, que les reports systématiques de vente d’animaux étaient un handicap majeur pour les producteurs.

4) En ce qui concerne les effets liés à la saisonnalité de la production et de la consommation propre à chaque pays, nous aborderons ce point dans le commentaire de décembre, car c’est sans doute l’élément le plus important dans la définition du prix. Cette question mérite donc une attention toute particulière.


Hilaire Herbert


Vous pouvez réagir à ce commentaire et aux comparaisons des prix payés à l'éleveur sur le forum de discussion

Articles

Commentaire 01-déc-200601-Déc-2006 il y a 11 ans 11 mois 18 jours
Commentaire 31-oct-200631-Oct-2006 il y a 12 ans 19 jours

Commentaires de l'article

Cet espace n'est pas destiné a être une zone de consultation des auteurs mais c'est un lieu de discussionouverts à tous les utilisateurs de 3trois3.
Publier un nouveau commentaire

Pour commenter, vous devez être utilisateur de 3trois3 et vous connecter

Vous n'êtes pas encore utilisateur de 333?inscrivez-vouset accédez aux cours du porc, au moteur de
recherche,...C'est gratuit et rapide
Etes vous enregistré dans 333?LOGINSi vous avez oublié votre mot de passe nous vous l'envoyons ici

tags