Commentaire 14-jan-2005

Un nouveau scénario pour l'année qui commence Les récents changements sur les cours en France, Allemagne et Espagne ont rapproché les positions sur l...
Vendredi 14 Janvier 2005 (il y a 13 ans 9 mois 5 jours)
J'aime

Un nouveau scénario pour l'année qui commence

Les récents changements sur les cours en France, Allemagne et Espagne ont rapproché les positions sur les trois pays.

L'Espagne a opté, sûrement avec de bonnes raisons, pour un prix stable et ferme par rapport aux baisses importantes de la semaine passée observées tant en Allemagne qu'en France.

Les cours français et allemands ont été pénalisés par une très faible demande en ce début d'année. On peut penser cependant qu'il s'agit d'un phénomène très conjoncturel et que la demande reviendra bientôt à la normale.

Essayer de faire des pronostics sur la façon dont se déroulera l'année pour les éleveurs de porcs est toujours tentant mais l'environnement et la complexité des facteurs intervenant rendent cette opération extrêmement difficile.

Il y a cependant quelques fait qui semblent incontestables:

° Les recensements officiels des "anciens" 15 Etats Membres indiquent une petite réduction de la production porcine (moins de 0,50%) et une diminution plus significative en ce qui concerne les 10 "nouveaux" Etats Membres avec une réduction prévue de 4% au total, particulièrement en Hongrie et en Pologne. Globalement, la production de viande de porc dans l'Europe à 25 devrait se réduire d'environ 1%.
° On prévoit que la consommation dans l'UE restera stable, sans exclure dans certaines zones des diminutions ou des augmentations qui se compenseraient au global. Pour les autres viandes, la situation semble stable, ce qui contribue encore à stabiliser la consommation de viande de porc.
° Schématiquement, on pourrait donc s'aventurer à prévoir que l'UE devrait présenter en 2005 un marché avec des prix fermes et très probablement stables.
° Pour l'Espagne, on peut prévoir un "statu quo" ou peut-être une légère augmentation de la production porcine, ce qui serait la première fois dans l'histoire récente. En même temps, nous pensons que la demande interne de porcs en vif augmentera essentiellement à cause de la concrétisation de projets d'augmentation de capacité d'abattage chez certains opérateurs importants. Une telle situation pourrait être le détonateur d'un processus de développement structurel du secteur de l'abattage.

La filière espagnole peut donc affronter 2005 avec optimisme.

Bonne et heureuse Année


Guillem Burset
Grup Unexporc

Articles

Commentaire 19-jan-200519-Jan-2005 il y a 13 ans 9 mois
Commentaire 22-déc-200422-Déc-2004 il y a 13 ans 9 mois 27 jours

Commentaires de l'article

Cet espace n'est pas destiné a être une zone de consultation des auteurs mais c'est un lieu de discussionouverts à tous les utilisateurs de 3trois3.
Publier un nouveau commentaire

Pour commenter, vous devez être utilisateur de 3trois3 et vous connecter

Vous n'êtes pas encore utilisateur de 333?inscrivez-vouset accédez aux cours du porc, au moteur de
recherche,...C'est gratuit et rapide
Etes vous enregistré dans 333?LOGINSi vous avez oublié votre mot de passe nous vous l'envoyons ici

tags