Commentaire 18-déc-2008

Stabilité des cours : équilibre offre/demande Les cours se stabilisent en Europe après les fortes baisses des derniers mois, avec même une légère re...
Jeudi 18 Décembre 2008 (il y a 9 ans 11 mois 28 jours)
J'aime

Stabilité des cours : équilibre offre/demande

Les cours se stabilisent en Europe après les fortes baisses des derniers mois, avec même une légère remontée en Espagne. Ce maintien illustre l'équilibre actuel du marché où les quantités offertes sont bien absorbées par la demande.
Les dernières prévisions nationales confirment la baisse de la production européenne au 4ème trimestre, mais le recul des volumes n’est pas encore franchement perceptible dans les statistiques d'abattage.
Ce décalage illustre les difficultés des États-membres à bien prévoir l’évolution de leur offre nationale. Les changements techniques et structurels modifient l’impact de la baisse des cheptels :
- chaque jour, des truies sont remplacées par des nouvelles, plus productives ;
- de plus, les élevages les moins performants ont été touchés en premier par la crise et ceux qui restent ont des performances qui s'améliorent.
Deux raisons qui militent pour un accroissement rapide des performances techniques moyennes des truies recensées dans chaque pays et qui contribuent à réduire les effets réels de la baisse des cheptels.
Ainsi, le marché du porc devrait-il sa bonne tenue non pas à la diminution marquée de l’offre mais plutôt à la demande qui ne serait pas si mauvaise que redouté.

Situation internationale tendue

La demande est notamment tirée par l'exportation vers la partie Est de l'Europe. L’arrivée de l’hiver combinée à la très forte baisse des productions nationales y stimule les achats.
Ailleurs sur le marché international, la situation reste tendue, avec un recul des exportations et la concurrence soutenue des États-Unis et du Brésil. De plus, les débouchés se restreignent.
L'Irlande affronte les effets de la crise générée par la découverte d’animaux contaminés par de la dioxine présente dans leur alimentation. Une aide au stockage privé vient d'être accordée par la Commission européenne pour stocker 30 000 tonnes de viande de porc irlandaise (mêmes produits et taux d'aide qu'en 2007), pour une durée maximale de 180 jours. Cette crise sanitaire aura cependant peu d’impact sur les volumes produits et échangés dans l’UE 27. Seule l’Italie, important client de l’Irlande, est confrontée aux retombées sur ses consommateurs.

Des signes de baisse sont apparus sur les dernières cotations. La fin de l’année approchant, les jours fériés vont peser sur la demande des dernières semaines. Des éleveurs ont précipité le départ de quelques lots, ce qui a généré une offre momentanément plus élevée et un nouveau recul des prix. Les cours devraient rester sous pression jusqu'au début de 2009.

Notre analyse complète dans Baromètre Porc, la revue économique de l'IFIP.

Pôle Économie IFIP

Pôle Économie IFIP

Articles

Commentaire 24-déc-200824-Déc-2008 il y a 9 ans 11 mois 22 jours
Commentaire 28-nov-200828-Nov-2008 il y a 10 ans 18 jours

Commentaires de l'article

Cet espace n'est pas destiné a être une zone de consultation des auteurs mais c'est un lieu de discussionouverts à tous les utilisateurs de 3trois3.
Publier un nouveau commentaire

Pour commenter, vous devez être utilisateur de 3trois3 et vous connecter

Vous n'êtes pas encore utilisateur de 333?inscrivez-vouset accédez aux cours du porc, au moteur de
recherche,...C'est gratuit et rapide
Etes vous enregistré dans 333?LOGINSi vous avez oublié votre mot de passe nous vous l'envoyons ici

tags