Commentaire 19-nov-2008

Chute des prix dans un contexte de crise financière internationale La baisse des cours du porc s’est poursuivie partout en Europe. Entre septembre et Octobre (moyennes mensuelles), les prix p...
Mercredi 19 Novembre 2008 (il y a 9 ans 10 mois 7 jours)
J'aime

Chute des prix dans un contexte de crise financière internationale

La baisse des cours du porc s’est poursuivie partout en Europe. Entre septembre et Octobre (moyennes mensuelles), les prix perçus par les producteurs dans les principaux pays européens ont reculé de 4 à 13% selon les pays, dont –5% pour le porc Classe E en France (-7% au cadran). La chute s’est encore accentuée en novembre avec une baisse d’environ 10% sur la première moitié du mois comparé à octobre. Mais selon les dernières cotations, les cours semblent se stabiliser, voire remonter en Allemagne et aux Pays-Bas, laissant augurer d’une stabilisation à l’échelle européenne.
Le marché de la viande est contrasté, avec en particulier une bonne tenue des pièces destinées à la fabrication.

La production diminue


Les abattages de l’UE à 27 ont reculé d’environ 2% au 3ème trimestre. Dans l’UE à15, la baisse démarre seulement maintenant, avec un recul des abattages de 2% en novembre par rapport à novembre 2007. Sur la même période, les nouveaux Etats membres ayant baissé de 15%, le recul s’établit à 3% pour l’UE à 27. Cette évolution devrait se poursuivre en décembre et durant la 1ère moitié de 2009.
Ainsi, en 2008, la production baisserait de 1% dans l’UE à 27 par rapport à 2007, celle de l’UE à 15 restant stable, voire augmentant légèrement.

La crise de confiance pèse sur la demande


Au delà de la baisse saisonnière habituelle, la demande a beaucoup pâti de la crise de confiance provoquée par les remous économiques et financiers des semaines passées. Ils ont pesé sur le moral des consommateurs et sur les achats des distributeurs, mais aussi sur les exportations. La chute des devises nationales (Zlotys polonais, Forint hongrois) a freiné les exportations vers l’Europe de l’Est. Les volumes ont également diminué vers les pays tiers : les réductions de crédit des assurances ont entraîné l’annulation de multiples crédits et donc des commandes étrangères correspondantes.
Les Etats-Unis et le Brésil restent compétitifs, malgré le recul de l’Euro face au Dollar.
Plusieurs pays ont de ce fait demandé la mise en place de restitutions et de mesures de stockage privé, la France et l’Espagne notamment, mais la Commission européenne reste sur la réserve.

Dans les semaines à venir, la demande restera probablement troublée par le contexte économique mondial. Mais les distributeurs doivent à présent réaliser leurs commandes de fin d’année, repoussées le plus longtemps possible face aux incertitudes sur la consommation des ménages. En parallèle, la baisse de la production se généralise à l’ensemble de l’UE à 27 . Ainsi, malgré une ambiance très morose sur les principaux marchés du porc et de la viande, une amélioration des cours n’est pas à exclure prochainement.

Notre analyse complète dans Baromètre Porc, la revue économique de l'IFIP.

Pôle Économie IFIP

Pôle Économie IFIP

Articles

Commentaire 28-nov-200828-Nov-2008 il y a 9 ans 9 mois 29 jours
Commentaire 31-oct-200831-Oct-2008 il y a 9 ans 10 mois 26 jours

Commentaires de l'article

Cet espace n'est pas destiné a être une zone de consultation des auteurs mais c'est un lieu de discussionouverts à tous les utilisateurs de 3trois3.
Publier un nouveau commentaire

Pour commenter, vous devez être utilisateur de 3trois3 et vous connecter

Vous n'êtes pas encore utilisateur de 333?inscrivez-vouset accédez aux cours du porc, au moteur de
recherche,...C'est gratuit et rapide
Etes vous enregistré dans 333?LOGINSi vous avez oublié votre mot de passe nous vous l'envoyons ici

tags