Commentaire 27-jul-2004

Juillet 2004: de telles pluies ont amené toutes ces boues Le mois qui se termine nous a apporté moins de sérenité. Devant la décision de la majorité...
Mardi 27 Juillet 2004 (il y a 14 ans 3 mois 19 jours)
J'aime

Juillet 2004: de telles pluies ont amené toutes ces boues

Le mois qui se termine nous a apporté moins de sérenité.

Devant la décision de la majorité des abattoirs de Catalogne de ne pas respecter le prix officiel du marché de Lerida, il y a eu une mobilisation des syndicats agricoles ; finalement, le bon sens commun l'a emporté et on est arrivé à un accord qui semble indiquer, sincèrement, que les acteurs principaux cherchent une solution de compromis

Il nous semble très important que le prix espagnol puisse être traité sans excès ni intoxications de part et d'autre. L'Espagne est le second marché producteur européen, clairement exportateur, et, pour cette raison, elle doit conserver sa compétitivité en évitant "les déconnexions radicales" de son environnement commercial immédiat.

Le différentiel accumulé entre le prix espagnol et celui des autres marchés européens a fini par se payer; il faut plus attribuer la perte de ces neuf centimes du kilo vif à la survalorisation existant jusqu'à la semaine 28 qu'à un brutal effondrement du marché de la viande, en plus d'un encéphalogramme plat concernant la demande depuis des semaines.

En ce qui concerne l'Europe, l'opinion générale des opérateurs internationaux est que l'offre de cheptel vif persiste à être inférieure à la "normale", situation que nous pensons voir durer dans les mois à venir.

La grande majorité des vacances en Europe se concentre entre le mois de Juillet et la première moitié d'Août; cette année la demande a été négativement touchée, ce qui a donné une fausse apparence de sur-offre de viande.

Il est toujours difficile de faire des prévisions; nous nous y risquons cependant puisque le marché commence à montrer quelques tendances fondamentales.

Nous devrions constater en Août une augmentation progressive de la demande atteignant le maximum au début Septembre, ce qui coïncide avec la rentrée à la fin des vacances d'été. Il sera très intéressant d'observer l'évolution de l'offre et de la demande de viande de porc pendant cette période qui pourrait conduire à un "boom" sur les prix de certaines pièces de découpe si la demande dépasse l'offre, cela sur de courtes périodes.

De la deuxième moitié de Septembre jusqu'à la mi-Octobre, le marché devra nous indiquer quelle sera la nouvelle référence puisqu'il sera alors libéré des phénomènes conjoncturels (canicule, rentrée...) qui touchent son équilibre. Plus tard, on parlera de commerce en prévision de Noël.

“Quand arrive Septembre” peut être plus que le titre d'un bon film.


Guillem Burset
Grup Unexporc

Articles

Commentaire 19-aoû-200419-Aoû-2004 il y a 14 ans 2 mois 27 jours
Commentaire 23-jul-200423-Jul-2004 il y a 14 ans 3 mois 23 jours

Commentaires de l'article

Cet espace n'est pas destiné a être une zone de consultation des auteurs mais c'est un lieu de discussionouverts à tous les utilisateurs de 3trois3.
Publier un nouveau commentaire

Pour commenter, vous devez être utilisateur de 3trois3 et vous connecter

Vous n'êtes pas encore utilisateur de 333?inscrivez-vouset accédez aux cours du porc, au moteur de
recherche,...C'est gratuit et rapide
Etes vous enregistré dans 333?LOGINSi vous avez oublié votre mot de passe nous vous l'envoyons ici

tags