Commentaire de l'IFIP du 16 Octobre 2012

Durant le mois de septembre, les prix du porc ont plafonné dans une majeure partie des pays européens, tout particulièrement en France et en Espagne.

Mardi 16 Octobre 2012 (il y a 6 ans 1 mois)
J'aime

Coup d’arrêt à la hausse des prix du porc

Durant le mois de septembre, les prix du porc ont plafonné dans une majeure partie des pays européens, tout particulièrement en France et en Espagne.

Depuis début octobre, les situations sont variées. Après avoir frôlé la barre des 1,90 €/kg fin septembre, le prix perçu par les éleveurs (estimation IFIP) baisse sensiblement en France. En recul sur deux semaines consécutives, cette diminution a fini par entraîner celle du prix du porc espagnol à la mi-octobre, une part importante des exportations du pays étant destinée au marché français.

En Allemagne et aux Pays-Bas, après une hausse fin septembre qui a surpris les marchés européens, le prix du porc recule à la mi-octobre. Le cours du porc au Danemark poursuit sa progression régulière, par pallier successifs, traduisant un commerce extérieur dynamique vers l’Asie et la Russie des opérateurs danois.

Mi-octobre, le prix perçu allemand reste en tête en Europe, à un niveau proche cependant de prix espagnol et danois, autour de 1,85 €/kg. La chute du cours en France le ramène au niveau du prix néerlandais, sous la barre des 1,80 €/kg.

Des difficultés sur les marchés intérieurs

Cette baisse des cours traduit un déséquilibre du marché européen. L’offre en porcs charcutiers, en forte baisse en août et septembre, a donné ces dernières semaines quelques signes de reprise, en France et en Allemagne notamment.

En parallèle, la demande sur les marchés intérieurs est assez peu dynamique, les niveaux de prix atteints freinent les achats à l’aval. La marge des abatteurs est globalement réduite et de nombreux pays éprouvent des difficultés à répercuter les hausses des semaines passées le long de leurs filières respectives. En Allemagne, les opérateurs constatent également un essoufflement des exportations en vif, qui apportaient jusque là un bol d’air au marché intérieur. En France, les niveaux de prix atteints pénalisent les exportations, situation similaire à celle déjà observée en février dernier.

Sur le marché mondial, l’euro se renforce progressivement face au dollar ; combiné à un écart de prix toujours conséquent avec les Etats-Unis, les exportations européennes sont pénalisées. La demande chinoise semble rester forte, alors que les importations coréennes reculent sensiblement, face au redémarrage de la production nationale, ainsi qu’un prix du porc national très bas.

Après s’être effondré en août et en septembre, le prix du porc américain repart vigoureusement à la hausse, les abatteurs souhaitant maintenir leur cadence d’abattage dans un contexte de hausse des prix des coupes.

Les récentes prévisions de production font état d’une baisse de 1% de l’offre européenne au 1er semestre de 2012. La mise en œuvre de la directive bien-être sur la conduite des truies gestantes en groupe pourrait accentuer cette baisse. Par conséquent, les niveaux de prix dans l’UE devraient rester élevés. Sur la fin de 2012 et le début de 2013, des baisses sont cependant à prévoir. Les cours devraient retrouver des valeurs importantes au 2ème trimestre de 2012, avec le redémarrage conjoint des exportations vers les pays tiers et de la consommation intérieure.

Notre analyse complète dans Baromètre Porc, la revue économique de l'IFIP.

Pôle Économie de l’IFIP

Articles

La réalité s'impose doucement et sans vacarme06-Nov-2012 il y a 6 ans 10 jours
Du jamais vu. Hausse continue.02-Oct-2012 il y a 6 ans 1 mois 14 jours

Commentaires de l'article

Cet espace n'est pas destiné a être une zone de consultation des auteurs mais c'est un lieu de discussionouverts à tous les utilisateurs de 3trois3.
Publier un nouveau commentaire

Pour commenter, vous devez être utilisateur de 3trois3 et vous connecter

Vous n'êtes pas encore utilisateur de 333?inscrivez-vouset accédez aux cours du porc, au moteur de
recherche,...C'est gratuit et rapide
Etes vous enregistré dans 333?LOGINSi vous avez oublié votre mot de passe nous vous l'envoyons ici

tags