1 commentaires

Lire cet article dans:

En explorant les avantages de la vaccination de masse contre le PCV-2 chez les truies...

Les poids moyens des porcelets à la mise-bas dans les 3 groupes de truies vaccinées étaient statistiquement plus élevés que ceux des truies non vaccinées.

La vaccination des truies contre le circovirus porcin de type 2 (PCV-2) a prouvé être une mesure prophylactique efficace pour lutter contre les maladies associées à cette infection affectant leur descendance et il y a une abondante littérature sur ce sujet. Cependant, peu d'études publiées décrivent les avantages de la vaccination chez la truie elle-même comme conséquence de la prévention de la maladie reproductive associée au PCV-2. Ainsi, la vaccination de masse des truies contre cet agent est une stratégie qui peut être intéressante dans les conditions de terrain, bien qu'il n'existe aucune littérature décrivant ses effets. Le fait que les problèmes de reproduction associés au PCV-2 dépendent du moment de l'infection du fœtus pendant la gestation (tableau 1), souligne l'importance du statut immunitaire de la truie durant cette période. Dans ce scénario, une étude a été menée visant à explorer les avantages de la vaccination de masse des truies contre le PCV2 sur leurs paramètres de la reproduction et sur le statut infectieux et immunologique de leur descendance.

Tableau 1. Problèmes de reproduction associés au PCV-2 selon le moment de l'infection du fœtus pendant la gestation (adapté de Madson et Opriessnig, 2011).

Moment d'infection du fœtus pendant la gestation Conséquence sur les paramètres de la reproduction
1-35 jours Mort embryonnaire
Retours d'œstrus réguliers
Pseudogestation
Petites portées
35-70 jours Fœtus momifiés
Avortements
70-115 jours Fœtus momifiés
Morts nés
Nés faibles
Mises-bas retardées
Avortements

L'étude a été menée dans un élevage conventionnel de 1200 truies situé en Espagne, positif en Mycoplasma hyopneumoniae, positif stable en SDRPv, négatif en maladie d'Aujeszky . Sur l'élevage, il n'y avait aucun historique de vaccination contre le PCV-2 en renouvellement ou chez les truies. L'infection par le PCV-2 était présente dans l'élevage, détectée dans le sérum des truies et dans les cordons ombilicaux. Un total de 288 truies a été inclus dans l'étude, celles-ci étant réparties en 4 groupes expérimentaux équilibrés du point de vue de la parité, des taux d'anticorps contre le PCV-2 et de la semaine d'insémination: 73 truies ont été vaccinées préalablement à l'insémination artificielle (pré-IA) avec 1ml en IM d'un vaccin commercial contre le PCV-2, 72 ont été vaccinées à la mi-gestation, 73 ont été vaccinées à la fin de la gestation et 70 ont reçu une solution saline pour agir comme témoin négatif de l'étude.

Les paramètres de la reproduction ont été enregistrés et des échantillons de sang de cordons ombilicaux ont été pris à la mise-bas pour la détection de PCV-2 dans le sérum et ensuite un échantillon de sang de 5 porcelets par truie au sevrage a été prélevé dans le but de mesurer les taux d'anticorps contre le PCV-2.

Tablaeau 2. Résumé des paramètres de reproduction

Groupe % Momifiés

Poids porcelet à la naissance
(moyenne ± écart-type)

% cordons ombilicaux positifs en PCV2
V pré-IA 1,1% 1,63±0,39 Kg 4%
V mi-gestation 1,3% 1,67±0,38 Kg 11%
V fin gestation 1,8% 1,65±0,39 Kg 12%
Témoin (NV) 2,2% 1,59±0,37 Kg 24%
Groupe Morts-nés
V pré-IA ou mi-gestation 4,3%
V fin de gestation ou NV 5,5%

V: Vaccin; NV: Groupe non vacciné

Les résultats obtenus (tableau 2) montrent que:

  • Les poids moyens des porcelets à la mise-bas dans les 3 groupes de truies vaccinées étaient statistiquement plus élevés que ceux des truies non vaccinées.
  • Le pourcentage de momifiés avait tendance à être plus faible chez les truies vaccinées pré-IA que chez les truies non vaccinées.
  • Le pourcentage de porcelets morts-nés avait tendance à être plus faible chez les truies vaccinées avant l'insémination artificielle ou à la mi-gestation que chez les truies vaccinées à la fin de la gestation ou non vaccinées.
  • Plus la vaccination de la truie est proche de la mise-bas, plus le pourcentage de cordons ombilicaux positifs au PCV-2 est élevé, le groupe de truies non vaccinées obtenant le pourcentage le plus élevé de cordons positifs. Ce pourcentage était statistiquement plus faible parmi le groupe vacciné avant l'IA par rapport au groupe non vacciné, et tendait à être plus faible dans le groupe vacciné au milieu de la gestation comparé au groupe non vacciné. Ce résultat suggère que la vaccination pourrait réduire la transmission transplacentaire de l'infection par le PCV-2 des truies aux fœtus. De plus, cet effet est d'autant plus important que la vaccination est précoce pendant la gestation.
  • Enfin, les taux d'anticorps contre le PCV-2 des porcelets au sevrage issus detruies vaccinées étaient plus élevés que ceux issus de truies non vaccinées. Ce résultat, associé au précédent, présente un intérêt particulier pour les porcelets en croissance, car la vaccination des truies réduit la pression de l'infection par le PCV-2 sur la descendance dès le plus jeune âge (lactation) tout en augmentant son immunité passive.

Ces résultats indiquent que la vaccination contre le PCV-2 chez les truies est un outil susceptible d'améliorer leurs paramètres de reproduction, ainsi que de réduire la transmission transplacentaire de l'infection par le PCV-2 aux fœtus et d'augmenter la transmission des anticorps maternels contre lePCV-2 à leur decendance.

Commentaires de l'article

Cet espace n'est pas destiné a être une zone de consultation des auteurs mais c'est un lieu de discussionouverts à tous les utilisateurs de 3trois3.
07-Mar-2018Pascalguilao201Pascalguilao201Vraiment c'est une grande joie pour moi car à travers ce site j'apprends chaque jour qu'il fait merci
Publier un nouveau commentaire

Pour commenter, vous devez être utilisateur de 3trois3 et vous connecter

Vous n'êtes pas encore utilisateur de 333?inscrivez-vouset accédez aux cours du porc, au moteur de
recherche,...C'est gratuit et rapide
Etes vous enregistré dans 333?LOGINSi vous avez oublié votre mot de passe nous vous l'envoyons ici

tags