Lire cet article dans:

Evaluation de l'immunité des truies de renouvellement dans un élevage stable en SDRP

Le suivi des truies de renouvellement par un programme de prélèvement de fluides oraux est proposé.

Mercredi 21 Octobre 2015 (il y a 3 ans 10 mois 3 jours)
J'aime

Introduction

Parmi les nombreuses recherches destinées à approfondir la connaissance du SDRP chez les porcs, a une nouvelle approche de l’estimation sur le terrain de la réponse immunitaire par l’analyse des anticorps spécifiques dans la salive a été récemment proposée. Cette méthode diagnostique est très intéressante puisqu’elle permet une collecte facile avec des méthodes non invasives, respectueuses du bien-être animal. Elle apporte aussi un gain de temps de travail considérable pour le personnel de l’élevage par rapport au prélèvement de sang qui est difficile à réaliser sur des animaux très grands.

 

Elevage

L’étude a été réalisée dans un élevage de truies, stable en SDRP, dont l’objectif est la vente de porcs entre 30 et 35 kg de poids vif. Le nombre de truies en production est de 350 à 400 au maximum. Cela fait des années qu’il est positif en SDRP et on réalise une vaccination initiale du cheptel de renouvellement avec un vaccin vivant atténué vers 140 jours de vie et un rappel avec un vaccin inactivé 3 semaines après.

 

Schéma de l'étude

On a sélectionné 8 cochettes de renouvellement de 3 groupes consécutifs qui ont été identifiées,  logées ensemble et prélevées aux âges suivants : T1 = jour 1 (jour suivant l’arrivée dans un local séparé de l’élevage), T2 = jour 49 (sortie du local pour passer à l’élevage), T3 = jour 63, T4 = jour 77, T5 = jour 91 et T6 = jour 105. Dans chaque échantillon, on a prélevé du sang et des fluides oraux (salive) du groupe au moyen d’une corde.

Récolte de salive dans un local séparé de l’élevage de truies le jour après leur arrivée

Récolte de salive dans un local séparé de l’élevage de truies le jour après leur arrivée.

Récolte au moment de sortir du local d’arrivée pour passer à l’élevage

Récolte au moment de sortir du local d’arrivée pour passer à l’élevage

Récolte à la fin de l’expérience dans la case.

Récolte à la fin de l’expérience dans la case. Présentation manuelle de la corde

 

Résultats

L’état clinique des cochettes a été satisfaisant pendant toute l’expérience ainsi que les paramètres de production et de reproduction de l’élevage sur l’année pendant laquelle on a réalisé les tests de terrain (avortements, taux de mises-bas, sevrés/truie/an). Les cochettes examinées ont été infectées par le virus SDRP à 7-9 semaines de l’arrivée à l’élevage (tableau 1). La cinétique de formation des anticorps sériques a coïncidé avec celle des anticorps IgA et IgG dans le liquide oral du groupe 1 et 2. Dans le groupe 3, elle a seulement été corrélée avec les IgG de la salive.

Cependant, on n’a détecté aucune positivité sur la Real-time RT-PCR ni dans le sérum des animaux ni dans le liquide oral  (salive) du groupe.

Tableau 1 : Réponse des anticorps (sang et liquides oraux) au virus SDRP

Groupe 1

  Echantillon 1 (0 j) Echantillon 2 (49 j) Echantillon 3 (63 j) Echantillon 4 (77 j) Echantillon 5 (91 j) Echantillon 6 (105 j)
Sérum : moy. s/p 0 0,35 NE 0,92 0,76 0,86
Sérums positifs/ total 0/8 3/8 NE 8/8 7/8 8/8
LO: s/p test IgA 0 (NEG) 0,61 (POS) NE 0,49 (DOU) 0,87 (POS) 0,75 (POS)
LO: s/p test IgG 0,10 (NEG) 1,83 (POS) NE 1,04 (POS) 1,16 (POS) 1,06 (POS)

Groupe 2

  Echantillon 1 (0 j) Echantillon 2 (49 j)

Echantillon 3 (63 j)

Echantillon 4 (77 j) Echantillon 5 (91 j) Echantillon 6 (105 j)
Sérum : moy. s/p 0,01 0,08 0,93 1,11 1,03 NE
Sérums positifs/ total 0/8 1/8 * 8/8 8/8 8/8 NE
LO: s/p test IgA 0,02 (NEG) 0,21 (NEG) 0,91 (POS) 0,53 (DUD) 0,49 (DOU) NE
LO: s/p test IgG 0,12 (NEG) 0,23 (NEG) 0,84 (POS) 1,09 (POS) 0,86 (POS) NE

Groupe 3

  Echantillon 1 (0 j) Echantillon 2 (49 j)

Echantillon 3 (63 j)

Echantillon 4 (77 j) Echantillon 5 (91 j) Echantillon 6 (105 j)
Sérum : moy. s/p 0 0,05 0,11 0,89 0,83 0,75
Sérums positifs/ total 0/8 0/7 1/7 7/7 7/7 6/7
LO: s/p test IgA 0 (NEG) 0 (NEG) 0,17 (NEG) 0,07 (NEG) 0,27 (NEG) 0,80 (POS)
LO: s/p test IgG 0,04 (NEG) 0,03 (NEG) 0,28 (NEG) 0,50 (POS) 1,00 (POS) 0,77 (POS)

Echantillon 1 : Le jour après l’arrivée dans un local séparé  de l’élevage.
Echantillon 2 : à la sortie du local d’arrivée et passage à l’élevage après 7 semaines.
Echantillon 3-6 : toutes les deux semaines jusqu’au 105ème jour de l’arrivée (4,5 mois de vie).
Ce schéma expérimental a été réalisé pour montrer le temps d’infection sachant que pendant les 7 premières semaines, il n’y a eu aucun contact avec le virus.
LO : liquide oral
NEG : négatif
POS : positif,
DOU : douteux

Discussion et conclusion

Le contrôle sanitaire du SDRP basé sur la récolte de fluides oraux a démontré être précis et opportun avec des exigences logistiques et organisationnelles très réduites par rapport au prélèvement de sang  individuel. Les données montrent aussi qu’un ou deux animaux séropositifs d’un groupe de 8 à 10 peuvent être suffisants pour positiver le prélèvement de liquide oral du groupe. En ce sens, on n’a pas eu de retard substantiel dans le diagnostic par rapport à la sérologie. Il convient de souligner que la récolte de fluides oraux au moyen d’une corde doit être modulée en fonction de l’âge des animaux (ou de leur taille), que ce soit dans le temps ou dans la modalité de l’exposition.

Dans notre étude, la détection de la réponse des anticorps dans le liquide oral a démontré être plus robuste que la mise en évidence du virus dans le sang ou dans le liquide oral via la RT-PCR. Il faut souligner que l’acclimatation des cochettes dans ce complexe est réalisée en deux étapes : A) les 7 premières semaines dans un local séparé de l’élevage de truies sans recirculation virale ; B) la période dans le bâtiment de saillie où on effectue le contact avec les animaux dans des conditions à très faible circulation virale. Dans ces conditions de pression infectieuse très réduite, les cochettes n’ont jamais été positives par la Real-time PCR pour diverses raisons possibles : 1) le moment de la prise d’échantillon n’a pas coïncidé avec un pic de virémie, 2) la sonde utilisée était très différente du virus circulant (bien qu’il ait été validé dans l’élevage avant l’étude), 3) dégradation de l’ARN viral avant le prélèvement malgré les précautions prises.

Il est intéressant de noter que le test IFN-gamma (Dotti et al., 2011 ; immunité mesurée par les cellules face au virus SDRP) donne des résultats selon les tests d’anticorps montrés sur le tableau 1 (données non publiées). Par conséquent, dans les élevages stables, il est raisonnable d’espérer une stabilisation de la positivité des anticorps dans le temps qui devrait se traduire sur les titres modérés s/p et sur un équilibre après la réponse des IgA et IgB dans le liquide oral Les conditions précédentes ne se produisent pas dans les élevages instables qui ont des cycles répétés d’infection (voir figure 1). Dans ces conditions d’instabilité, le schéma de contrôle proposé révèlera les cycles successifs de virémie et de réponse des anticorps autant dans le sang que dans la salive, associés au manque de réponse immunitaire mesurée par les cellules (test IFN-gamma).

 

infection par le virus SDRP dans un élevage instable.

infection par le virus SDRP dans un élevage instable.

Figure 1 : infection par le virus SDRP dans un élevage instable.

Le test de terrain dans un élevage instable a été publié auparavant (Dotti et al., 2013). Il s’agit d’une étude de cohortes dans un groupe de truies de renouvellement. Le graphique A montre le nombre de cochettes avec et sans virémie à différents moments. Le graphique B montre l’évolution du titre d’anticorps sériques dans le temps. Les flèches du graphique A montrent les 3 vagues successives d’infection qui se sont produites dans l’élevage.

Articles

Classification des élevages porcins selon leur statut vSDRP03-Nov-2015 il y a 3 ans 9 mois 21 jours

Commentaires de l'article

Cet espace n'est pas destiné a être une zone de consultation des auteurs mais c'est un lieu de discussionouverts à tous les utilisateurs de 3trois3.
Publier un nouveau commentaire

Pour commenter, vous devez être utilisateur de 3trois3 et vous connecter

Vous n'êtes pas encore utilisateur de 333?inscrivez-vouset accédez aux cours du porc, au moteur de
recherche,...C'est gratuit et rapide
Etes vous enregistré dans 333?LOGINSi vous avez oublié votre mot de passe nous vous l'envoyons ici

tags