Lire cet article dans:

Impact économique de Mycoplasma hyopneumoniae dans les élevages de porcs

Les pertes économiques associées avec M. hyopneumoniae seul ou en combinaison avec le SDRP font partie des quatre défis sanitaires avec les plus grandes pertes économiques dans la population étudiée.

Mercredi 8 Octobre 2014 (il y a 5 ans 1 mois 3 jours)
J'aime

Il y a peu de maladies sur lesquelles on dispose d'estimations de leur impact économique sur la production porcine. Une recherche récente a estimé que le coût annuel du SDRP aux USA est d’environ 664 millions de dollars (Holtkamp et. al., 2013). Bien qu'on n'ait publié aucune estimation de l’impact économique de Mycoplasma hyopneumoniae (M. hyopneumoniae) aux USA, en 2006 on a fait une estimation complète sur les principales maladies pour faciliter une évaluation comparative dans la filière porcine et aider à mener les investissements relatifs à la santé animale. L’objectif était de classer et quantifier les pertes économiques et productives de l’industrie porcine dues aux principales maladies y compris M.hyopneumoniae. On a obtenu l’information de l’impact économique et productif par une enquête. L’objectif était les grandes entreprises nord-américaines qui produisaient plus de 150 000 porcs par an. Quand on a réalisé cette étude, les entreprises de ce groupe représentaient presque la moitié des porcs vendus annuellement aux USA. On a invité vingt entreprises à participer en se basant sur leur volonté anticipée d’y prendre part et sur la disponibilité de leurs vétérinaires pendant la période de l'étude. Seule une entreprise a décliné l'offre de participation.

On a réalisé un questionnaire par vétérinaire de chaque entreprise lors d’un entretien personnel en face à face. Le même enquêteur à fait tous les entretiens pour minimiser les différences sur les résultats qui lui sont imputables. Les dix-neuf entretiens ont eu lieu entre novembre 2005 et février 2006.

On a demandé aux vétérinaires d'identifier et de noter les défis sanitaires de la reproduction, du post-sevrage et de l'engraissement selon les pertes productives attribuées à chacun dans l'entreprise pour laquelle ils travaillaient. Ils ont dû aussi fournir une classification de toutes les maladies, causées par des pathogènes individuels ou combinés que l’entreprise a subi sur la dernière année. On leur a demandé aussi une estimation du pourcentage d’animaux atteints annuellement et une estimation des pertes chez les truies reproductrices, en post-sevrage et en engraissement

Pendant l’enquête, on n'a pas demandé de notations spécifiques pour chaque pathogène individuel mais pour chaque maladie. Quand la maladie était due à une combinaison de deux pathogènes, la notation était attribuée aux deux. Les principales maladies qui incluaient M. hyopneumoniae ont été identifiées dans l'engraissement. Il a été jugé comme significatif par les 19 entreprises, plus qu'aucun autre pathogène, avec une notation moyenne de 4,2 ; où le 1 est attribuée à la maladie la plus significative (figure 1). En post-sevrage, M. hyopneumoniae a été identifié comme un challenge significatif par 13 des 19 entreprises avec une notation moyenne de 7,2 (figure 2) et dans la maternité par 12 entreprises avec une moyenne de 7,3.

Classement des pathogènes en engraissement

Figure 1 : Classement des pathogènes en engraissement (le plus grave était noté 1 et le reste dans l’ordre croissant. Plus le nombre était grand, moins la maladie était importante).

Classement des pathogènes en PS

Figure 2 : Classement des pathogènes en post-sevrage (le plus grave était noté 1 et le reste dans l’ordre croissant. Plus le nombre était grand, moins la maladie était importante).

Les pertes estimées associées à M. hyopneumoniae seul ou en combinaison avec le SDRP furent parmi les quatre maladies avec les pertes moyennes plus élevées pour tous les porcs de la population étudiée comme on le voir sur le tableau 1. Les pertes estimées dues à M hyopneumoniae ont été plus importantes en engraissement avec environ 5,82$ par porc atteint par M. Hyopneumoniae seulement et de 6,69 $ pour ceux atteints par M. hyopneumoniae combiné avec le SDRP. Plus d’un tiers des engraissements ont déclarés être atteints par M. hyopneumoniae seul et 18% par M. hyopneumoniae combiné avec le SDRP. Les pertes totales estimées associées à M. hyopneumoniae pour tous les porcs des entreprises étudiées en incluant les atteints et les non-atteints ont été de 2,58$ pour M. hyopneumoniae seul et de 1,21$ combiné avec le SDRP représentant un total de 3,79$ par porc vendu. Les pertes totales associées à M. hyopneumoniae ont été les secondes après celles du SDRP. En extrapolant à tous les porcs élevés et vendus aux USA, les pertes associées à M. hyopneumoniae seraient entre 375 et 400 M$ annuels.

Tableau 1 : Résumé des pertes économiques estimées pour les quatre principales maladies dans les différentes phases de production

Pertes dans les élevages touchés
(US$/porc commercialisé)
% d’animaux atteints Pertes moyennes pour tous les porcs
(US$/porc commercialisé)
Maladie Reproduction PS Engrais Reproduction PS Engrais Reproduction PS Engrais Total
SDRP 7,29 2,86 4,34 41,4 42,8 33,8 4,94 1,23 1,47 7,63
M hyo 1,52 1,92 5,84 17,6 10,0 34,3 0,39 0,19 2,00 2,58
Influenza 1,65 1,62 3,37 21,2 26,8 29,9 0,50 0,43 1,00 1,94
PRRS
+ Mhyo
6,69 18,1 1,21 1,21

Articles liés

Commentaires de l'article

Cet espace n'est pas destiné a être une zone de consultation des auteurs mais c'est un lieu de discussionouverts à tous les utilisateurs de 3trois3.
Publier un nouveau commentaire

Pour commenter, vous devez être utilisateur de 3trois3 et vous connecter

Vous n'êtes pas encore utilisateur de 333?inscrivez-vouset accédez aux cours du porc, au moteur de
recherche,...C'est gratuit et rapide
Etes vous enregistré dans 333?LOGINSi vous avez oublié votre mot de passe nous vous l'envoyons ici

tags