Lire cet article dans:

Importance de la consommation d'eau chez les truies pendant la lactation

Pendant la lactation, il est essentiel de garantir la consommation d'eau de la truie, ainsi que de maintenir le rapport eau : aliment nécessaire pour obtenir une perte de poids moindre pour la truie et un gain quotidien plus important pour les porcelets.

Introduction

Pendant la lactation, les besoins nutritionnels sont peu liés à l'entretien et sont principalement destinés à la production laitière.

Par ailleurs, il est bien connu que le composant principal du lait est l'eau, et qu'il est donc indispensable de prévoir une quantité d'eau suffisante, sans oublier, bien entendu, la quantité d'aliment consommée.

Pendant la lactation, la consommation d'eau doit être ad libitum, en surveillant non seulement sa température mais également sa qualité biochimique et microbiologique, ainsi que le débit d'eau des abreuvoirs.

Toute privation ou rejet d'eau en raison d'un manque de qualité aura une influence directe sur la production de l'élevage. Des aspects tels que la consommation d'aliments, la perte de poids des truies ou le gain moyen quotidien des porcelets, entre autres, seront influencés.

Que faut-il prendre en compte ?

Consommation d'eau avant mise-bas

Comme le montre l'illustration 1, il faut faire attention à la période pré-partum; dans cette étude, pendant les jours précédant la mise-bas, une consommation d'eau élevée a été enregistrée, avec une moyenne de 9 litres / jour pendant les 3 à 5 jours précédant la mise-bas, en atteignant même des pics maximaux de près de 18 litres d'eau la veille de la mise-bas. De plus, on observe sur le graphique comment la consommation d'eau augmente à mesure que le moment de la mise-bas approche, pour diminuer ensuite et augmenter rapidement les 4 jours après la mise-bas.

Illustration 1. Ingéré quotidien d'eau des truies 5 jours avant et 14 jours après la mise-bas. Les barres verticales indiquent les valeurs des centiles 10 et 90 et les cercles les moyennes. Le jour 0 est le jour (de midi à midi) où la mise-bas a commencé. Source: Fraser et Phillips, 1989.

Illustration 1. Ingéré quotidien d'eau des truies 5 jours avant et 14 jours après la mise-bas. Les barres verticales indiquent les valeurs des centiles 10 et 90 et les cercles les moyennes. Le jour 0 est le jour (de midi à midi) où la mise-bas a commencé. Source: Fraser et Phillips, 1989.

Consommation d'eau pendant la lactation

Comme nous l'avons dit, il est essentiel d'assurer la consommation d'eau de la truie. S. Kruse et al., dans un essai réalisé en 2011, ont vu comment la consommation quotidienne d'eau augmentait avec l'avance de la lactation, atteignant une consommation moyenne d'eau pendant la période de lactation de 27,5 litres / jour. Dans la même étude, ce sont les truies de seconde mise-bas qui avaient la plus forte consommation d'eau.

Une étude similaire a été répétée en 2015 dans l'élevage de Nutreco, en obtenant un schéma similaire. Le jour de la mise bas, les truies avaient une consommation proche de 15 litres par jour, atteignant près de 40 litres par jour en fin de lactation (Illustration 3). De plus, le modèle pré-partum coïncide avec celui précédemment étudié par Fraser & Phillips en 1989 (Illustration 1).

Illustration 2 Evolution de la consommation d'eau pendant la lactation en fonction du rang de mise-bas. Source: S. Kruse, 2011.

Illustration 2 Evolution de la consommation d'eau pendant la lactation en fonction du rang de mise-bas. Source: S. Kruse, 2011.

Illustration 3. Consommation d'eau en pré-partum et pendant la lactation. Source: R&D 2015.

Illustration 3. Consommation d'eau en pré-partum et pendant la lactation. Source: R&D 2015.

Sin dejar de lado la ingesta de pienso y recordando que es fundamental un rápido incremento del consumo durante la primera semana de lactación, debe tenerse en cuenta el ratio agua:pienso.

Este ratio desciende desde el momento del parto hasta la semana de lactación; pasando de 7 a 4 litros de agua por kg de pienso. A partir de este momento, el ratio incrementa ligeramente para quedarse prácticamente estable, esto podría indicar la adaptación del tracto gastrointestinal de la cerda al consumo de agua y a la ingesta de pienso. La media obtenida en el estudio realizado por S. Kruse et al., en 2011 fue de 4,9 litros de agua por kg de pienso.

Estudios realizados en la granja experimental de Nutreco en 2015, muestran la misma tendencia en la curva que la obtenida en la prueba de Kruse en 2011. (Ilustración 4)

Illustration 4 Rapport eau: aliment pendant la lactation. Source: S. Kruse, 2011.

Illustration 4 Rapport eau: aliment pendant la lactation. Source: S. Kruse, 2011.

Illustration 5  Ration eau : aliment en pré et post-partum. Source: R&D 2015

Illustration 5  Ration eau : aliment en pré et post-partum. Source: R&D 2015

Conséquences sur les porcelets et la truie

Fraser & Phillips, en 1989 corrélaient déjà la consommation d'eau et gain moyen quotidien des porcelets; une corrélation positive est observée entre la consommation d'eau dans les trois premiers jours de lactation et l'augmentation de poids des porcelets (Illustration 6). De plus, dans la même étude, la majeure partie de la mortalité des porcelets au cours des premiers jours de lactation a été observée chez les truies dont la consommation d'eau était inférieure à 6 litres / jour (Fraser et Phillips, 1989).

Dans le cas de la truie, une augmentation de la consommation d'eau et d'aliments pendant la lactation entraînera une perte de poids moindre et aura un impact positif sur le prochain cycle de reproduction.

Illustration 6. Relation entre le gain de poids moyen des porcelets (g / j) au cours des 3 premiers jours après la naissance et la consommation moyenne d'eau de la truie (l / j) au cours des 3 mêmes jours plus le jour de la mise-bas . Chaque point représente l'une des 34 portées avec des enregistrements complets de gain de poids et de consommation d'eau. Les truies dont la température corporelle maximale est> 40,6 ° C (> 105 ° F) sont représentées en cercles vides. La corrélation est r = 0,53 sur la base de toutes les données, r = 0,68 en omettant la portée 59 (la valeur aberrante à droite) et r = 0,65 en omettant la valeur aberrante et les truies ayant une température corporelle élevée.

Illustration 6. Relation entre le gain de poids moyen des porcelets (g / j) au cours des 3 premiers jours après la naissance et la consommation moyenne d'eau de la truie (l / j) au cours des 3 mêmes jours plus le jour de la mise-bas . Chaque point représente l'une des 34 portées avec des enregistrements complets de gain de poids et de consommation d'eau. Les truies dont la température corporelle maximale est> 40,6 ° C (> 105 ° F) sont représentées en cercles vides. La corrélation est r = 0,53 sur la base de toutes les données, r = 0,68 en omettant la portée 59 (la valeur aberrante à droite) et r = 0,65 en omettant la valeur aberrante et les truies ayant une température corporelle élevée.

Conclusions

  • Il est essentiel d'assurer une quantité d'eau suffisante pendant la période pré-partum et pendant la lactation.
  • Le ratio eau: aliment ne doit pas être oublié; il estimé à 4,9 litres d'eau par kg d'aliment en moyenne pendant la lactation.
  • Un bon début de lactation, en tenant compte de la consommation d'eau ainsi que de la consommation d'aliments, aura des effets positifs sur la portée et sur le poids corporel de la truie.

Commentaires de l'article

Cet espace n'est pas destiné a être une zone de consultation des auteurs mais c'est un lieu de discussionouverts à tous les utilisateurs de 3trois3.
Publier un nouveau commentaire

Pour commenter, vous devez être utilisateur de 3trois3 et vous connecter

Articles liés