Induction de la mise-bas

Le déclenchement ou la programmation de la mise-bas consiste à "obliger" pharmacologiquement la truie à mettre bas dans un intervalle de temps souhaité.

Mercredi 10 Mai 2006 (il y a 12 ans 5 mois 5 jours)
J'aime


Le déclenchement ou la programmation de la mise-bas consiste à "obliger" pharmacologiquement la truie à mettre bas dans un intervalle de temps souhaité.

Cette pratique est appliquée pour les raisons suivantes :

Réduire au minimum les mises-bas de nuit et celles prévues les jours fériés.

♦ Permettre à un plus grand nombre de truies possible une aide à la mise-bas

♦ Faciliter la gestion des nouveau-nés : il est plus facile d'organiser les adoptions des portées avec les porcelets nés le même jour.

Synchroniser la gestion des reproducteurs et des porcelets pendant la période de lactation (quelque soit l'intervention de la conduite et du sanitaire) puisqu'on obtient des groupes d'animaux homogènes par moment productif et par âge.

Prévenir les gestations prolongées au-delà du terme.

Optimiser l'occupation des installations de la maternité.


♦ On peut obtenir des gains sur le nombre de nés-vivants.

♦ On observe des améliorations post-partum sur l'expulsion du placenta, sur la prévention des métrites et des mammites.


Le déclenchement de la mise-bas est faite par l'utilisation de prostaglandines, qui sont des composés hormonaux qui entraîne la lyse du corps jaune, zone de l'ovaire où est sécrétée la progestérone (hormone qui maintient la gestation). La lutéolyse provoque une chute des niveaux plasmatiques de progestérone en initiant les phases de mise-bas. De plus, les prostaglandines stimulent la contraction musculaire utérine.

Conseils pour l'utilisation des prostaglandines

Administrer la prostaglandine 1 à 2 jours avant la mise-bas.

La durée de la gestation est normalement de 115 jours, mais chaque élevage a une réalité différente : calculer la durée de la gestation de l'élevage en prenant comme jour 0 celui du premier essai d’IA.

ATTENTION, puisque la gestation des jeunes truies pourrait avoir une durée supérieure de 115 jours, et vu la possibilité de commettre des erreurs de la date précise de la fécondation sur le registre, il est nécessaire d'évaluer avec beaucoup d'attention l'option de déclencher la mise-bas des jeunes truies. En injectant la prostaglandine au 114° jour on pourrait courir le risque de trop anticiper la mise-bas.
Utiliser des aiguilles de taille adaptée

Longueur 11/2’’B (35-40 mm).
Calibre 15 G.
Injection intramusculaire.
Administrer la prostaglandine entre 8 et 10 heures du matin

Pour grouper ainsi les mises-bas durant les heures de travail du jour suivant.
Administration
Mise-bas (jour suivant)


Avec le déclenchement programmé, il est possible d'obtenir jusqu’à 95% des mises-bas en moins de 36 heures après l'injection.

Source : F. Martinat-Botté (INRA) 1459 Truies traitées avec cloprosténol

Quelques prostaglandines, comme le cloprosténol, qui est bien toléré au niveau du tissu, peuvent aussi être injectées au niveau péri-vulvaire (sur la partie externe de la vulve) mais cette voie d'administration est "hors AMM" et donc déconseillée dans la pratique par le laboratoire.

Articles liés

Articles

Ambiance de la salle de mise-bas23-Mai-2006 il y a 12 ans 4 mois 22 jours
Préparation de la case de mise-bas26-Avr-2006 il y a 12 ans 5 mois 19 jours

Commentaires de l'article

Cet espace n'est pas destiné a être une zone de consultation des auteurs mais c'est un lieu de discussionouverts à tous les utilisateurs de 3trois3.
Publier un nouveau commentaire

Pour commenter, vous devez être utilisateur de 3trois3 et vous connecter

Vous n'êtes pas encore utilisateur de 333?inscrivez-vouset accédez aux cours du porc, au moteur de
recherche,...C'est gratuit et rapide
Etes vous enregistré dans 333?LOGINSi vous avez oublié votre mot de passe nous vous l'envoyons ici

tags