Lire cet article dans:

IA de nullipares avec de la semence contaminée en PCV2. Protection des nullipares par vaccination PCV2

La vaccination des cochettes contre le PCV2 avant l'insémination par de la semence infectée en PCV2 diminue clairement la charge et l'excrétion virale, jusqu'à des valeurs compatibles avec la protection des foetus.

Le circovirus porcin de type 2 (PCV2) est endémique dans les élevages de porcs et on a démontré une virémie et une excrétion autant sur les porcelets nouveau-nés que chez les porcs adultes. La diminution de la circulation du PCV2 est une stratégie de protection qui peut être obtenue par plusieurs mesures prophylactiques directes et indirectes. Depuis 1999 on a eu des preuves sur le terrain d'infection transplacentaire par le PCV2 associée avec un trouble de la reproduction Les objectifs de ce projet ont été, dans une première étape, l'évaluation des conséquences cliniques et pathologiques de l'infection par le PCV2 dans sur les nullipares conventionnelles séropositives en PCV2 par insémination avec de la semence contaminée par le PCV2b et, dans une seconde phase, l’évaluation de la virémie, l'excrétion et la charge virale dans les tissus maternels et fœtaux chez des nullipares conventionnelles, vaccinées ou non contre le PCV2, qui venaient d'une exploitation positive en PCV2, en étant exposées pendant l'insémination artificielle par de la semence contaminée expérimentalement avec le PCV2.

La première expérience a été menée avec 9 nullipares conventionnelles, divisées aléatoirement en deux groupes : 6 ont été inséminées avec de la semence contaminée par le PCV2 et 3 avec de la semence non contaminée. Parmi les nullipares infectées, l'animal aux titres les plus faibles en anticorps PCV2 (1/100) au début de l'expérience et l'autre qui a atteint des valeurs semblables pendant l'expérience ont montré aussi une séroconversion évidente dans le temps et ont eu des fœtus positifs en PCV2. Le placenta a montré une légère nécrose focalisée dans l'épithélium chorionique qui se colorait positivement en immunohistochimie face à l'antigène du PCV2. Les résultats obtenus montrent que : les nullipares séropositives en PCV2 peuvent être infectées par le PCV2 après exposition intra-utérine ; les faibles titres d'anticorps peuvent augmenter la probabilité d'infection fœtale ; les lésions placentaires dues au PCV2 peuvent représenter une cause supplémentaire de souffrance fœtale dans une infection par le PCV2 ; et l'infection par le PCV2 autour de l'insémination peut affecter les embryons.

Nécrose coagulante sur les trophoblastes  Coloration hématoxyline-éosine

Fig. 1 - Nécrose coagulante sur les trophoblastes Coloration hématoxyline-éosine

Pour analyser la protection induite par un des vaccins contre le PCV2 enregistrés pour les truies, on a répété le même schéma expérimental en incluant 15 nullipares conventionnelles, originaires d'une exploitation positive en PCV2. Les nullipares se sont aléatoirement divisées en trois groupes, 12 ont été inséminés avec de la semence contaminée par le PCV2, dont 6 ont été vaccinées deux fois avec un vaccin pour les truies contre le PCV2 à 5 et à 2 semaines avant l'insémination (vaccinées-infectées = VI) et 6 n'ont pas été vaccinées (non vaccinées-infectées = NVI), 3 autres sont restées non vaccinées et n'ont pas été infectées avec de la semence contaminée (Contrôle = C). On a obtenu les résultats suivants :

  • les PCR ont indiqué que la majorité des nullipares NVI et C étaient virémiques en PCV2 avant l'insémination ainsi qu'à beaucoup de moments pendant la période d'observation (jusqu'à 56 jours après l'insémination), au contraire des vaccinées-infectées (VI) qui ont montré un nombre très faible de résultats positifs dans les échantillons sanguins.
  • le groupe VI a montré un nombre significativement plus faible de positifs dans des échantillons prélevés in vivo par rapport aux groupes NVI et C ;
  • dans le groupe VI on a observé un plus faible pourcentage de placentas et aucun fœtus positif en PCV2 par PCR par rapport aux NVI et C. Ces deux groupes ont montré un plus grand pourcentage de placentas et de fœtus positifs en PCV2, en plus de 3 liquides amniotiques positifs dans le groupe NVI et un fœtus positif dans le C ;
  • dans le groupe VI peu d'échantillons ont présenté une charge virale importante, ≥ 108 copies génomiques PCV2/ml. Le niveau d'anticorps dans le groupe VI a semblé être plus faible que celui des NVI et des C, probablement dû à une plus faible stimulation immunitaire au cours du temps.

Par conséquent, il est possible que le niveau d'anticorps ne soit pas le seul effet vaccinal ; une augmentation de la réponse immunitaire au PCV2 peut prévenir l'entrée du virus et, par conséquent, sa dissémination et ainsi réduire la possibilité d'infection des fœtus et du liquide amniotique.

Coloration marron par immunohistochimie de l'antigène PCV2b dans des trophoblastes nécrotiques. Chromogène diaminobenzidine et contraste à l'hématoxyline.

Fig. 2 - Coloration marron par immunohistochimie de l'antigène PCV2b dans des trophoblastes nécrotiques.
Chromogène diaminobenzidine et contraste à l'hématoxyline.

Dans ces expériences, l'insémination des nullipares conventionnelles avec de la semence contaminée expérimentalement avec le PCV2 a provoqué l'infection des fœtus ainsi que des placentas, alors qu'une vaccination contre le PCV2 avant l'IA a montré une nette diminution de la charge virale sur les nullipares ainsi qu'une excrétion virale beaucoup plus faible qui était compatible avec la protection fœtale.

Articles

Transmission du PCV2 des truies au porcelets en maternité13-Déc-2013 il y a 5 ans 6 mois 11 jours

Commentaires de l'article

Cet espace n'est pas destiné a être une zone de consultation des auteurs mais c'est un lieu de discussionouverts à tous les utilisateurs de 3trois3.
Publier un nouveau commentaire

Pour commenter, vous devez être utilisateur de 3trois3 et vous connecter

Vous n'êtes pas encore utilisateur de 333?inscrivez-vouset accédez aux cours du porc, au moteur de
recherche,...C'est gratuit et rapide
Etes vous enregistré dans 333?LOGINSi vous avez oublié votre mot de passe nous vous l'envoyons ici

tags