Lire cet article dans:

Joint de portes simple pour garantir la sécurité de mouvement en ce qui concerne la biosécurité du personnel dans l'exploitation

L'utilisation d'un système simple avec du plastique transparent et du ruban adhésif pour éviter que de l'air non filtré n'entre dans les exploitations de haute biosécurité peut servir en même temps de méthode pour prévenir le mouvement de personnel entre les zones de biosécurité différentes dans tout type de fermes.

Objectif

L'utilisation d'un système simple avec du plastique transparent et du ruban adhésif pour éviter que de l'air non filtré n'entre dans les exploitations de haute biosécurité peut servir en même temps de méthode pour prévenir le mouvement de personnel entre les zones de biosécurité différente dans tout type de fermes.

 

Description de l'astuce

La biosécurité de l'exploitation requière la délimitation claire entre zones afin de prévenir l'entrée de maladies résultant de mouvements inapproprés du personnel entre la zone dite "sale” et celle dite “propre”. En général, les fermes indiquent clairement les procédures d'entrée dans les espaces par lesquelles le personnel entre normalement dans les locaux (par exemple, la douche, le “banc danois”, etc.). Cependant, quelquefois, il existe des entrées non contrôlées dans les exploitations, conçues pour être utilisées uniquement en cas d'urgence et dont l'usage est difficile à contrôler.

 

Figure 1 : Porte non protégée communiquant l'intérieur avec l'extérieur de la ferme.

Figure 1 : Porte non protégée communiquant l'intérieur avec l'extérieur de la ferme.

 

Ces portes de sortie d'urgence communiquent généralement directement avec les espaces extérieurs de l'exploitation. Les mouvements par le biais de ces portes peuvent représenter un risque élevé d'entrée de maladies en conséquence de la proximité avec des zones pouvant être contaminées par des matières organiques (p.e.: matière fécale). En même temps, ces portes sont essentielles en cas d'entrées ou d'évacuations d'urgence. En conséquence, il est nécessaire de mettre en place un système pour prévenir de façon convenable l'utilisation de ces points d'entrée tout en maintenant leur complète accessibilité pour des motifs d'urgence.

L'utilisation de plastiques transparents et de ruban adhésif est employé comme une méthode simple et bon marché pour prévenir l'entrée d'air non souhaité dans les installations de production de haute biosécurité. Un autre avantage en ce qui concerne la biosécurité de ce système est qu'il évite aussi les mouvements inapproprés du personnel mais sans gêner l'accès en cas d'urgence.

 

Figura 2: Exemple de porte scellée évitant l'entrée d'air non désiré et le mouvement non souhaité de personnelentre la zone “propre” (à l'intérieure de l'exploitation) et la zone “sale” (extérieur de l'exploitation).

Figura 2: Exemple de porte scellée évitant l'entrée d'air non désiré et le mouvement non souhaité de personnel
entre la zone “propre” (à l'intérieure de l'exploitation) et la zone “sale” (extérieur de l'exploitation).

Articles

Organisation du renouvellement (VI)13-Jul-2016 il y a 2 ans 11 mois 5 jours
Disposition des cases de mise-bas (II)14-Jun-2016 il y a 3 ans 4 jours

Commentaires de l'article

Cet espace n'est pas destiné a être une zone de consultation des auteurs mais c'est un lieu de discussionouverts à tous les utilisateurs de 3trois3.
Publier un nouveau commentaire

Pour commenter, vous devez être utilisateur de 3trois3 et vous connecter

Vous n'êtes pas encore utilisateur de 333?inscrivez-vouset accédez aux cours du porc, au moteur de
recherche,...C'est gratuit et rapide
Etes vous enregistré dans 333?LOGINSi vous avez oublié votre mot de passe nous vous l'envoyons ici

tags