La baisse des offres en Europe soutient les prix du porc

La baisse des offres en Europe soutient les prix du porc, soit dans la stabilité soit vers la hausse comme en Espagne. Par contre, l’Italie subit les conséquences de l’apparition de la fièvre porcine africaine dans le nord du pays en abaissant encore cette semaine ses prix de 3,4 cents du kilo vif.

Dans le nord de l’Europe, les cours sont restés majoritairement stables car si les offres ne sont pas excessives, le commerce de la viande, trop calme, ne permet pas encore la remontée des cotations.

En Allemagne, l’organisme des statistiques Destatis a publié le bilan des abattages en Allemagne pour l’année 2021 qui confirme la baisse de production pour la cinquième année consécutive. 51,9 M de porcs ont été abattus, soit 1,5 M de têtes en moins par rapport à 2020 (‐2,9%). Cela correspond à près de 5 M de tonnes, volume également en baisse de 2,8%. La publication du cheptel porcin en fin d’année laisse entrevoir la poursuite de la baisse de production pour l’année 2022, qui se traduit déjà pour ce début d’année, par une quantité moindre de viande présente sur le marché. Cet équilibre offre/ demande s’est traduit par une nouvelle reconduction du cours reprise par d’autres bassins de production dans le nord de l’Europe : Belgique, Danemark, Autriche, Pays‐Bas.

Comme la semaine précédente, la cotation espagnole poursuit sa tendance haussière en s’élevant de 2,9 cents du kilo vif. Dans ce pays, la demande de porcs est forte et déséquilibre le marché. Dans la perspective d’une baisse de l’offre en Espagne au début du printemps prochain en raison de problèmes sanitaires qui affectent les porcelets mais également en prévision d’une baisse de l’offre annoncée dans le nord de l’Europe dans les prochains mois (Danemark : cheptel en baisse de 1,8%, Allemagne ‐9,4% ; Belgique ‐10% annoncé …), les abattoirs espagnols travaillent au maximum et profitent des grandes capacités frigorifiques pour stocker. La demande au grand export est bonne à destination du sud‐ est asiatique (Japon, Philippines, Corée du Sud, Vietnam, Thaïlande …) en dehors de la Chine.

Aux Etats‐Unis aussi, le prix du porc progresse toujours pour se situer 20% au‐dessus de la même référence 2021. Les abattages de la semaine 5 sont en baisse de 90 000 porcs (‐3,6%) par rapport à la semaine précédente et de 8,9% par rapport à la même semaine 2021 (‐237 000 porcs). Même si des problèmes de personnel ont ralenti l’activité, la baisse de l’offre se confirme et combinée à celle des poids, contribue à soutenir les prix. Les exportations américaines 2021 présentent un bilan négatif en volume de 2% (‐54 500 tonnes) mais positif en termes de valeur (+5%). Les exportations vers la Chine/HK ont baissé de 29 % (‐301 000 T), celles vers le Mexique ont progressé de 27% (+186 000 T).

En Chine, le prix du porc (kg/vif) reste bas autour de 13,57 CNY (1,8 euro). Selon une source belge, l’Etat chinois devrait procéder à des achats de viande sur le marché intérieur dans le but de stocker et de stabiliser ainsi les prix qui continuent de fluctuer à des niveaux très bas.

MPB : hausse de 2 centimes dans la semaine

Après une hausse minimum de 0,1 cent à l’issue du premier marché hebdomadaire selon un scénario semblable aux nombreuses séances précédentes, le cours a légèrement rebondi de façon surprenante avec une hausse de 1,9 centime le jeudi 10 février. Malgré la volonté de hausse de certains abattoirs, 1 320 porcs n’ont obtenu aucune enchère dont 200 porcs restés invendus. L’activité d’abattage s’est située à 378 303 porcs (‐1 574 porcs). La comparaison avec l’an passé est plus difficile car il y a un an, l’activité avait été très perturbée par un épisode neigeux et n’avait pas excédé les 337 130 porcs abattus. Les poids moyens de cette dernière semaine reculent de 89 grammes à 96,49 kilos, 280 grammes sous la même référence 2021. Cette baisse des poids cache cependant de grandes disparités selon les outils et les groupements et des retards d’enlèvement persistent toujours dans les élevages.

Commentaires de l'article

Cet espace n'est pas destiné a être une zone de consultation des auteurs mais c'est un lieu de discussionouverts à tous les utilisateurs de 3trois3.
Publier un nouveau commentaire

Pour commenter, vous devez être utilisateur de 3trois3 et vous connecter

Prix du porc

23 Jun
0,050
22 Jun
0,050
23 Jun
0,028
23 Jun
0,020
La boutique spécialiste en élevage porcin
Conseil et service technique
Plus de 120 marques et fabricants

tags