Lire cet article dans:

60% des utilisateurs de 333 pensent que la rotation des doses de semence est utile, mais l'est-ce vraiment ?

Certaines habitudes de gestion sont largement intégrées au travail quotidien de nombreux élevages. On peut même penser qu’il existe une bonne raison logique derrière ces habitudes, mais ont-elles été prouvées scientifiquement ?

Jeudi 10 Octobre 2019 (il y a 1 mois 11 jours)
1 J'aime

Il existe de nombreuses pratiques de gestion qui, bien que mises en œuvre dans de nombreux élevages, n’ont jamais été scientifiquement vérifiées. La pratique de la rotation des doses de semence, dans la logique de prévenir la sédimentation des spermatozoïdes et d'offrir un meilleur accès aux nutriments présents dans le diluant, est une habitude de routine mise en œuvre dans de nombreux élevages.

Lorsque nous avons demandé à nos utilisateurs s'ils retournaient les doses de semence lors de leur stockage dans l'élevage, sur un total de 534 réponses, l'option OUI gagne globalement avec 60%, contre 40% de NON. Dans la figure 1, nous voyons en détail les pays ayant le plus grand nombre de réponses, auxquels nous avons ajouté l'Allemagne, avec un petit nombre de réponses mais avec une tendance nettement différente de celle des autres pays.

Figure 1: Répartition par pays des réponses à l'enquête, retournez-vous les doses de semence pendant le stockage à l'élevage ?

Figure 1: Répartition par pays des réponses à l'enquête, retournez-vous les doses de semence pendant le stockage à l'élevage ?

Note: les résultats par pays sont disponibles ici

Lorsque nous examinons le profil des utilisateurs qui ont répondu, nous constatons que la question suscite manifestement un intérêt chez les producteurs et les vétérinaires. Les réponses suivent le même schéma avec une légère victoire du OUI qui n’est liée à aucune activité particulière (Figure 2).

Figure 2 : Répartition par activité des réponses à l'enquête, retournez-vous les doses de semence pendant le stockage à l'élevage ?

Figure 2 : Répartition par activité des réponses à l'enquête, retournez-vous les doses de semence pendant le stockage à l'élevage ?

Et quelle est la bonne réponse ? L’équipe du Dr. Martin Schulze, de l’Institut pour la Reproduction des Animaux d'Elevage, Schonow, en Allemagne, a réalisé les expériences que nous résumons brièvement ci-dessous et qui visaient à évaluer l’effet de la rotation des doses de semence au cours du stockage à l'élevage. Les résultats de 90% de l’option NON que nous avons reçue de nos utilisateurs allemands, même avec peu de réponses, nous donnent une idée du résultat de l'essai et de la communication efficace qui a été faite des résultats dans le pays.

La rotation des doses de semence pendant le stockage affecte-t-elle sa qualité ?

La rotation des doses de semence pendant le stockage à l'élevage est effectuée dans de nombreux élevage pour empêcher la sédimentation des spermatozoïdes, car cela est généralement considéré comme préjudiciable, probablement en pensant à la diminution locale du pH due à l'accumulation de métabolites toxiques.

Afin de fournir des données objectives sur cette question, l’l’Institut pour la Reproduction des Animaux d'Elevage de Schönow a mené deux expériences.

Les doses de semence porcine avec un diluant BTS ont été réparties en 3 groupes différents:

A) Doses non retournées
B) Rotation manuelle à 180 ° toutes les 12 h
C) Cinq rotations automatiques de 360 ° par heure

La première expérience a comparé A, B et C en utilisant un diluant BTS et une seconde expérience a comparé A et C en utilisant un variant du BTS avec des stabilisants du pH. Les doses ont été maintenues pendant 5 jours à 17 ° C et différentes mesures ont été effectuées sur:

  • pH
  • Motilité et morphologie du sperme
  • Intégrité de la membrane et statut mitochondrial
  • Viabilité des spermatozoïdes et activité mitochondriale

Et quel fut le résultat ?

  • La semence qui a été soumise à une rotation a montré une diminution significative de la motilité progressive des spermatozoïdes par rapport aux échantillons non soumis à une rotation.
  • Dans le test 1, le pH des doses ayant subi une rotation a montré un changement significatif de pH 7,3 à pH 7,5. Dans l'expérience 2, le pH est resté inchangé à environ 7,1


Conclusion

Cette étude a montré que la rotation des doses de semence pendant le stockage in vitro affecte la qualité du sperme.

La rotation des tubes de semence a entraîné une perte de motilité et des différences de paramètres cinématiques qui sont devenues particulièrement évidentes après une incubation prolongée à 38 ° C.

Dans le premier essai, en utilisant un diluant BTS basique, une modification du pH a été observée dans les différents traitements. La rotation de la semence diluée favorise la perte de CO2 de la phase liquide au compartiment avec de l'air des tubes de semence, ce qui entraîne une alcalinisation accélérée de la semence en suspension, ce qui pourrait entraîner une diminution de la motilité des spermatozoïdes et une augmentation de la fréquence de battement croisé (BCF- beat cross frequency). Les chercheurs ont émis l’hypothèse que l’effet négatif de la rotation pourrait être neutralisé en utilisant un diluant avec des stabilisants du pH, mais malgré le maintien d’un pH constant pendant le stockage lors du deuxième essai, la rotation automatique entraînait une perte. de la motilité totale et progressive, du FBC et des paramètres liés à la vitesse, après une incubation de 30 et 300 minutes à 38 ° C.

Les mécanismes biologiques à la base de ces résultats sont encore inconnus, mais la rotation des doses de semence aboutit à une perte de motilité spermatique. La sédimentation des spermatozoïdes pourrait peut-être créer un microenvironnement bénéfique pour le maintien de leur longévité.

Indépendamment du mécanisme sous-jacent, il est conclu que les recommandations mises à jour devraient être que les doses de sperme de verrat pour l'IA ne doivent pas faire l'objet d'une rotation pendant leur stockage à 17 ° C.

333 souhaite remercier le Dr. Schulze por sa collaboration pour cette publication.
Pour plus d'information: M Schulze, K Rüdiger and D Waberski. Rotation of boar semen doses during storage effects sperm quality. Reproduction in Domestic Animals 50(4) · May 2015 DOI: 10.1111/rda.12532

Rédaction 333

Articles

Le taux de mise-bas n'explique pas tout01-Oct-2019 il y a 1 mois 20 jours

Produits liés dans la boutique

Commentaires de l'article

Cet espace n'est pas destiné a être une zone de consultation des auteurs mais c'est un lieu de discussionouverts à tous les utilisateurs de 3trois3.
Publier un nouveau commentaire

Pour commenter, vous devez être utilisateur de 3trois3 et vous connecter

Vous n'êtes pas encore utilisateur de 333?inscrivez-vouset accédez aux cours du porc, au moteur de
recherche,...C'est gratuit et rapide
Etes vous enregistré dans 333?LOGINSi vous avez oublié votre mot de passe nous vous l'envoyons ici

tags