Lire cet article dans:

Les agents de la Rhinite Atrophique : une bande très organisée

Bordetella bronchiseptica est une bactérie très commune chez le porc : on considère qu’elle est présente dans tous les élevages, sans qu’elle soit nécessairement associée à des lésions de Rhinite Atrophique.

Vendredi 20 Mai 2011 (il y a 7 ans 6 mois 1 jours)
J'aime

La Rhinite Atrophique est causée par deux bactéries : Bordetella bronchiseptica et Pasteurella multocida.

Bordetella bronchiseptica

Bordetella bronchiseptica est une bactérie très commune chez le porc : on considère qu’elle est présente dans tous les élevages, sans qu’elle soit nécessairement associée à des lésions de Rhinite Atrophique. Toutes les souches sont toxinogènes, produisant chacune des toxines et adhésines spécifiques.

Les porcelets sont particulièrement sensibles à Bordetella bronchiseptica dès la première semaine d’âge jusqu’à l’âge de 6 semaines, la période la plus critique se situant entre la 2ème semaine d’âge et le sevrage. Au-delà de 6 semaines d’âge, les conséquences tant lésionnelles que technico-économiques sont peu importantes.

Tableau I : évolution des pourcentages de porcelets atteints de Rhinite Atrophique Régressive suite à une inoculation par B bronchiseptica selon l’âge lors de l’inoculation et la consommation ou non de colostrum (d’après Ross , 1967, et de Jong et Akkermans, 1986)

Age à l’inoculation
Taux de Rhinite Atrophique à Bb – porcelets ayant reçu du colostrum
Taux de Rhinite Atrophique à Bb – porcelets n’ayant pas reçu du colostrum
1-3 jours
95%
4 semaines
66%
3 semaines
100%
6 semaines
0%

Bordetella bronchiseptica est responsable de la Rhinite Atrophique dite Régressive, c’est-à-dire qu’une régression spontanée des lésions peut survenir à partir de 4 semaines après la contamination. Cependant, le rôle majeur de la bordetelle dans les pneumonies en engraissement fait que l’on ne peut pas négliger sa présence en élevage lors de Rhinite Atrophique.

Tableau II : évolution des lésions nasales suite à une inoculation par B bronchiseptica à quelques jours de vie (Kobish et al., 1983)

Semaines après infection à B bronchiseptica
% de porcs avec lésions nasales

Importance des lésions

4 semaines
100%
+++
6 semaines
87%
++ à +++
10 semaines
36%
0 à +

La contamination par Bordetella bronchiseptica se fait essentiellement par aérosol entre porcs, l’ingestion de matières fécales issues de porcs contaminés pouvant également jouer un rôle.. Les autres modes de contamination sont les rongeurs et les supports inertes .

Pasteurella multocida toxinogène

Pasteurella multocida toxinogène est l’autre agent de la Rhinite Atrophique.
Sa prévalence est nettement moins importante que celle de Bordetella bronchiseptica en élevage porcin : 25 à 40 % des troupeaux européens seraient porteurs, tous les animaux n’hébergeant pas la bactérie. Les souches des types A et D capables de produire la toxine dermonécrotique sont impliquées dans la Rhinite Atrophique.

La contamination des animaux par Pasteurella multocida toxinogène peut se faire dès la naissance et se poursuivre jusqu’en engraissement (16 semaines d’âge). L’introduction d’animaux indemnes dans un troupeau atteint peut alors provoquer des symptômes très tardivement.

Pasteurella multocida est l’agent de la Rhinite Atrophique dite Progressive : cette Rhinite Atrophique est irréversible : les lésions du jeune âge persistent jusqu’à l’abattoir !
La présence de Bordetella bronchiseptica est un facteur favorisant et aggravant de cette Rhinite : les lésions seront plus fréquentes et plus sévères en présence de bordetelles.

Bordetella bronchiseptica et Pasteurella multocida sont susceptibles de survivre dans l’environnement des animaux : le respect des règles de bio-sécurité en élevage s’impose pour limiter la contamination voire la recontamination d’un troupeau !

Tableau III : durée de survie de Bordetella bronchiseptica et Pasteurella multocida sur divers supports.

Support
Durée de survie
Bactérie
Verre
5 jours
Bordetella bronchiseptica
Vêtements
3 jours
Papier
quelques heures
Sol
6 semaines
Lisier
1 mois
Pasteurella multocida
Carcasse
3 mois
Autre fait important, Pasteurella multocida toxinogène a été décrite dans d’autres espèces telles que les bovins, les moutons, les chèvres, mais également les lapins, chiens, chats, rats et volailles !


En résumé

Bordetella bronchiseptica
Pasteurella multocida


Bordetella bronchiseptica
Pasteurella multocida
Répartition
tous les élevages
>25% des élevages européens
Production de toxines ?
plusieurs toxines et adhésines
souches toxinogènes de type A et D (toxine dermonécrotique)
Sensibilité des animaux en fonction de leur âge
2-3 semaines à 6 semaines
1ère semaine à plus de 16 semaines d’âge !
Rhinite atrophique
Régressive (si seule)
Progressive (associée ou non à Bb)
Réversibilité des lésions
Oui
Non
Impact technico-économique
Faible
Fort

Articles liés

voir plus d'articles liés à l'article

Commentaires de l'article

Cet espace n'est pas destiné a être une zone de consultation des auteurs mais c'est un lieu de discussionouverts à tous les utilisateurs de 3trois3.
Publier un nouveau commentaire

Pour commenter, vous devez être utilisateur de 3trois3 et vous connecter

Vous n'êtes pas encore utilisateur de 333?inscrivez-vouset accédez aux cours du porc, au moteur de
recherche,...C'est gratuit et rapide
Etes vous enregistré dans 333?LOGINSi vous avez oublié votre mot de passe nous vous l'envoyons ici

tags