Lire cet article dans:

Morsures de queue : stratégies pour minimiser le problème et mesures de prévention

Les auteurs partagent leurs stratégies pour contrôler les épisodes de morsures de queue ainsi que les mesures de prévention qu'ils appliquent.

Sur la base de l'expérience de nos 4 vétérinaires représentant certaines des plus importantes régions de production porcine au monde (telles que l'Allemagne, l'Amérique du Nord, la Chine et l'Espagne), les morsures de la queue constituent actuellement l'un des problèmes multifactoriels les plus importants pour la filière. Dans le premier article de cette série, nous avons discuté des différentes perspectives de ce problème. Nous avons également appris qu'alors que l'accès à des matériaux manipulables tels que le foin est important pour répondre aux besoins des porcs d'explorer et àde mâcher, de nombreux autres facteurs influencent la caudophagie. L'absence d'une cause unique claire rend ce problème frustrant et difficile à contrôler. Dans ce deuxième article, nous passerons en revue les différentes stratégies utilisées par les auteurs lors d'épisodes de morsures de queues, ainsi que les mesures préventives qu'ils recommandent quotidiennement aux producteurs.

Photo 1. Porcs intacts (avec queue) avec du matériel manipulable. Photo avec l'aimable autorisation d'Inge Böhne

Photo 1. Porcs intacts (avec queue) avec du matériel manipulable. Photo avec l'aimable autorisation d'Inge Böhne

Lors d'un épisode de caudophagie, tous les auteurs s'accordent pour dire que la révision de la densité et des conditions environnementales des porcs constitue la première action à mener. Comme ils le disent, la cause initiale d’un tel épisode se trouve très souvent dans l’un de ces points. Après cette première étape, Vidal, Böhne et Pitkin recommandent l'incorporation de matériaux manipulables dans les cases afin de réduire le stress et de détourner l'attention des blessures des autres porcs. Les matériaux manipulables ont été passés en revue dans l'article 1 de cette série. quand cela arrive, Vidal, d'Espagne, envisage également d'augmenter l'inclusion de sel dans les aliments afin d'accroître la sensation de satiété. Ensuite, les animaux blessés présentant un saignement actif devraient être traités et il suggère que l'utilisation d'élastiques placés sur les queues sur la partie antérieure du tissu endommagé constitue la stratégie la plus rapide pour arrêter le saignement. N'oubliez pas qu'il est important de les retirer avant qu'ils ne causent davantage de dommages à la queue ou des douleurs inutiles. Böhne souligne que l'utilisation d'élastiques est interdite en Allemagne. Il est donc essentiel de séparer dès que possible l'animal atteint, de le traiter avec des analgésiques et des antibiotiques et, d'autre part, d'identifier et de séparer l'animal agresseur. Pitkin conseille à ses producteurs d’ajouter de l’oxyde de magnésium dans leurs formules d’aliments pour aider à calmer les porcs pendant l’épisode. Outre l’incorporation de matériaux manipulables, elle ajoute qu’il faut toujours ajouter des électrolytes et des antipyrétiques solubles dans l’eau quandon soupçonne la présence d’un agent pathogène (photo 2).

Photo 2. Les matériaux manipulables et les jouets pour les porcs réduisent potentiellement le risque d'épisodes de morsures de la queue.  Photo avec l'aimable autorisation d'Inge Böhne

Photo 2. Les matériaux manipulables et les jouets pour les porcs réduisent potentiellement le risque d'épisodes de morsures de la queue.  Photo avec l'aimable autorisation d'Inge Böhne

Outre les mesures préventives précédemment décrites , nos vétérinaires ont d'autres suggestions. Sur la base de leur expérience, le groupe de Vidal accorde une attention particulière aux porcs de certaines génétiques présentant un pourcentage plus élevé de Large White, ainsi qu'à ceux de certaines lignées de Pietrain. Böhne, Wang et Pitkin conviennent qu'un flux variable d'animaux dans la ligne de production est l'un des facteurs les plus importants à éviter. Wang, consultant en Chine, souligne qu'il est important de vérifier en permanence le plan de production avec ses clients afin de garantir un flux correct de porcs dans leurs installations. Wang accorde une attention particulière à la formation "à la ferme" du personnel et, partant de cette expérience, la mesure préventive la plus importante est celle mise en œuvre par les producteurs qui veillent à ce que leur flux de porcs soit égal à la capacité de leurs installations, évitant ainsi des goulots d'étranglement dus à une production irrégulière et à une augmentation soudaine de la densité. Outre une bonne gestion du flux de porcs, Pitkin ajoute que sa meilleure stratégie préventive consiste à s'assurer que les éléments les plus importants de l'élevage (nourriture, eau et air) soient adaptés aux besoins des animaux hébergés dans les installations. Cette équation simple est parfois remise en question car les élevages de truies tentent continuellement de sevrer le plus grand nombre de porcs possible et la production peut potentiellement dépasser la capacité des flux de sevrage et d’engraissement. "Cela a toujours été perçu comme un" bon "problème, cependant, nous devons réfléchir à la manière dont nous allons gérer cet excès de porcelets: les vendriez-vous?" - dit Pitkin. Elle est d'accord avec Wang sur le fait que nous devons revenir à la base et recalculer la quantité de porcs que nous devrions apporter à chacun de nos élevages ou comment nous allons pouvoir maintenir le flux de porcs aussi cohérent que possible. Elle pense que des pratiques telles que la surdensité violent ces règles importantes, et lorsque nous en faisons trop, nous pouvons avoir ces épisodes de vices dans les élevages.

voir plus d'articles liés à l'article

Commentaires de l'article

Cet espace n'est pas destiné a être une zone de consultation des auteurs mais c'est un lieu de discussionouverts à tous les utilisateurs de 3trois3.
Publier un nouveau commentaire

Pour commenter, vous devez être utilisateur de 3trois3 et vous connecter

Vous n'êtes pas encore utilisateur de 333?inscrivez-vouset accédez aux cours du porc, au moteur de
recherche,...C'est gratuit et rapide
Etes vous enregistré dans 333?LOGINSi vous avez oublié votre mot de passe nous vous l'envoyons ici

tags