Poursuite de la trêve

Cette nouvelle année 2019 a débuté sous le signe d’une grande stabilité des cours installée depuis le mois d’octobre notamment dans les pays du nord de l’Europe.

Les nombreux fériés et la baisse de la demande de viande de porc ont considérablement réduit l’activité, provoquant le traditionnel amoncellement d’offres en début d’année auquel s’ajoute logiquement une augmentation sensible des poids. Pour autant, le prix directeur allemand est resté stable, les principaux acteurs du prix reportant à cette nouvelle semaine, une possible évolution négative du prix. Mais l’activité semble à nouveau plus vigoureuse sur les produits de transformation tandis que les détaillants en alimentation doivent se réapprovisionner. Les abattoirs vont devoir également tenir compte d’une production en baisse constante comme en témoigne l’inventaire du cheptel porcin allemand du 1er novembre qui fait état d’une baisse totale de 4,1%. Suivant l’exemple allemand, les cotations belge, autrichienne ont été reconduites. A noter, une hausse à contrecourant de 4 cents du prix VION Pays-Bas. Le prix d’acompte danois est stable avec toutefois un réajustement à la hausse de la grille des poids comme traditionnellement chaque début d’année.

En abaissant son prix du kilo vif de 0,2 cent, l’Espagne donne le signe d’un changement de tendance de prix pour ce début d’année chargé en offre tandis que les poids haussent très fortement. Cette amorce de baisse n’est, semble-t-il, qu’un prélude à une orientation plus marquée pour la fin de cette semaine.

En Italie non plus, ce début d’année n’est pas favorable aux producteurs de porcs dont les offres se sont accumulées durant la période des fêtes. Le contexte est bien plus profitable aux abattoirs qui tirent parti des bas prix pour répondre à une demande soutenue et rentabiliser leurs outils.

MPB : + 0,8 cent lundi, - 0,9 cent jeudi

Au Marché du Porc Breton, la hausse de 0,8 cent du lundi 31 décembre a été corrigée dès la séance suivante par une baisse de 0,9 cent. Au cours de la première séance hebdomadaire, la majorité des acheteurs a proposé des enchères permettant la revalorisation du cours. Cependant, au cours de la séance du jeudi, les comportements se sont inversés et l’amplitude de prix de 7,2 cents démontre que les besoins des outils sont suffisamment couverts par des offres pléthoriques. L’activité à 4 jours de cette première semaine de l’année s’élève à 327 361 porcs abattus ; comparée à la même semaine 2018 et compte tenu de la présence d’un abattoir supplémentaire dans les statistiques 2019, l’activité de cette première semaine 2019 est en baisse de 2%, soit 7 000 porcs en moins. La réduction d’activité de ces 3 dernières semaines a conduit à une augmentation des poids moyens carcasse de près de 1,5 kilo, à 96,98 kg ce qui est 500 g supérieur aux poids de la semaine 01 2018, et constitue un record historique. L’activité a toutefois été bonne durant les jours ouvrables, pour répondre notamment à la demande liée aux traditionnelles actions de promotion dans les magasins du mois de janvier.

Articles

Cours stables malgré des volumes15-Jan-2019 il y a 5 mois 4 jours
Une fin d’année très stable !02-Jan-2019 il y a 5 mois 17 jours

Commentaires de l'article

Cet espace n'est pas destiné a être une zone de consultation des auteurs mais c'est un lieu de discussionouverts à tous les utilisateurs de 3trois3.
Publier un nouveau commentaire

Pour commenter, vous devez être utilisateur de 3trois3 et vous connecter

Vous n'êtes pas encore utilisateur de 333?inscrivez-vouset accédez aux cours du porc, au moteur de
recherche,...C'est gratuit et rapide
Etes vous enregistré dans 333?LOGINSi vous avez oublié votre mot de passe nous vous l'envoyons ici

tags