Lire cet article dans:

Gérer avec sagesse la pénurie. Equilibre instable mais consensuel

Nous croyons que le prix se maintiendra où il en est à présent. Nous n'excluons pas quelque reprise, le "bip" de l'électrocardiogramme, mais sans suite réelle.

Mercredi 3 Juillet 2019 (il y a 19 jours)
J'aime

Les trois derniers marchés de juin à Mercolleida ont été pratiquement répétitifs (2 millièmes pour dire, à la hausse lors de l’avant dernier marché du mois), preuve que nous avons atteint un point d’équilibre accepté à la fois par les vendeurs (éleveurs) et les acheteurs (abattoirs).

Au sens strict, le prix de Mercolleida pourrait être supérieur au prix actuel compte tenu de la justesse de l'offre. Il se trouve que notre marché est de plus en plus interconnecté avec les marchés étrangers (rappelez-vous que nous exportons plus de 50% de ce que nous produisons depuis quelques années maintenant) et que nous sommes loin du temps où nous étions déconnectés de l'Europe, par le haut. Sans aucun doute, la production gère les temps intelligemment et les décisions sont prises avec prudence. Si nos prix étaient beaucoup plus chers que ceux de nos voisins, alors des importations de choc de viande entreraient qui nous feraient nous effondrer comme nous l'avons vu il n'y a pas si longtemps.

À l'heure actuelle, l'Espagne dans son ensemble abat 83% de ce qui était abattu en janvier, lorsqu'il a fallu absorber les retards des fêtes de fin d’année. Il n'y a pas plus de bétail et il est complètement inutile de le chercher. On ne pouvez pas tuer des porcs qui n’y sont pas.

Il y a trois mois, le porc a beaucoup et très rapidement augmenté suite aux importants achats de la Chine dans toute l'UE. Les prix de la viande ont augmenté parallèlement sans difficulté, mais une fois que la Chine a modéré sa demande, certaines parties nobles ont considérablement baissé de prix (les longes et les cous ne se sont pas bien vendus en Europe pour les barbecues en raison du mauvais temps, et maintenant à cause des fortes chaleurs ; les jambons gras reculent depuis des semaines, à la recherche d’un niveau de référence. Les abattoirs avancent comme ils le peuvent avec une marge qui perd un lambeau pratiquement toutes les semaines.

Le mois de juin s'est achevé sur une canicule impressionnante avec des records historiques au thermomètre. L'offre précaire baissera encore et nous devrons faire avec.

Le manque évident de bétail sera en faveur de l'augmentation du prix. Manque pressant de bétail. Manque persistant de bétail (jusqu'en septembre, comme d’habitude).

Joueront en faveur du maintien du statu quo actuel :

  • L'apathie de la République populaire de Chine en matière d’achats
  • La faiblesse des prix de certains morceaux de choix
  • La fragilité de la marge de l'abattoir
  • La stabilité de nos voisins de l’UE
  • L’autodiscipline des abattoirs qui se résignent à ne pas abattre ce qui n’y est pas

Nous croyons que le prix se maintiendra où il en est à présent. Nous n'excluons pas quelque reprise (le "bip" de l'électrocardiogramme), mais sans suite réelle.

Au cours des six premiers mois de cet exercice, nous avons abattu 1% de plus que l’année dernière. Ce n'est pas beaucoup, mais c’est une croissance, une année de plus. En outre, le poids moyen du total des carcasses abattues jusqu'à présent cette année est supérieur au chiffre de l'année dernière, bien qu'il soit vrai que seulement d’une quantité négligeable de 45 grammes, même si cette dernière semaine, les carcasses pèsent 900 grammes de plus cette année que l’an passé.

Il ne fait aucun doute que 2019 sera une année de résultats extraordinaires pour la production de viande de porc espagnole.

Terminons sur une citation du grand Aristote : "Le sage ne dit jamais tout ce qu'il pense, mais pense toujours tout ce qu'il dit."

Guillem Burset

Articles liés

Articles

Marchés à l’équilibre09-Jul-2019 il y a 13 jours

Commentaires de l'article

Cet espace n'est pas destiné a être une zone de consultation des auteurs mais c'est un lieu de discussionouverts à tous les utilisateurs de 3trois3.
Publier un nouveau commentaire

Pour commenter, vous devez être utilisateur de 3trois3 et vous connecter

Vous n'êtes pas encore utilisateur de 333?inscrivez-vouset accédez aux cours du porc, au moteur de
recherche,...C'est gratuit et rapide
Etes vous enregistré dans 333?LOGINSi vous avez oublié votre mot de passe nous vous l'envoyons ici

tags