Stabilisation des cours confirmée

Cette première semaine de novembre n’a présenté aucun changement notable en Europe sur les marchés du porc vivant, la plupart des cotations sont inchangées.

Cette première semaine de novembre n’a présenté aucun changement notable en Europe sur les marchés du porc vivant, malgré une activité réduite à 4 jours dans certains pays en raison du férié du 1er novembre. La plupart des cotations sont inchangées comme en Allemagne où la situation reste immuable, le commerce ne donnant aucun signe d’amélioration. Sur le marché de l’offre, des reports d’abattage sont venus s’ajouter à ceux occasionnés par un manque de personnel, en particulier dans le nord‐ouest du pays. Ailleurs, la fluidité est meilleure mais la demande reste en‐dessous des attentes et les éleveurs continuent de subir les conséquences désastreuses des crises sanitaires, FPA et Covid‐19.

De la même manière, les prix du porc ont été reconduits dans les grands bassins de production du Nord de l’Europe : Danemark, Pays‐Bas, Belgique, Autriche ... .

En Espagne, la baisse du prix du porc se fait plus mesurée de semaine en semaine. Ainsi, jeudi dernier, la référence au kilo vif n’a baissé que de 3 millièmes et devrait maintenant se poser à ce niveau pour quelques semaines. Le marché tend donc à l’équilibre car en effet si les offres sont élevées, les abattages battent des records. Dans ces conditions, le retard occasionné par le férié du 1er novembre ne devrait pas être trop long à se résorber. Selon les experts du marché espagnol, les prix de la viande se redressent sur le marché intracommunautaire, mais pas en Espagne, ce qui permet aux entreprises qui exportent de retrouver un peu de marge. Concernant les exportations vers la Chine, une reprise significative ne sera pas perceptible avant février‐mars.



Le prix du porc aux Etats‐Unis poursuit son repli. Les abattages de la semaine 43 ont été de 2,551 M, en baisse de 1,5 % par rapport à la semaine précédente et ‐5,3% par rapport à la semaine 43 / 2020. A l’inverse, en Chine, le prix moyen est à 15,43 CNY au 27 octobre, en hausse de 15,1% pour un équivalent de 2,08 euro le kilo vif, 50,1% sous la même référence 2020 et 58% sous la référence 2019.

MPB : stable à 1,230 euro



La tendance du prix au Marché du Porc Breton reflète celle observée en Europe cette dernière semaine. Malgré un jour d’activité en moins et une demande en porcs réduite par la présence des 2 fériés, le cours s’est tenu à 1,230 euro en reprenant 1 millième à l’issue de la vente du mardi 2 novembre. L’activité d’abattage de cette semaine du 1er novembre s’est abaissée à 322 121 porcs, contribuant logiquement à une hausse importante des poids puisque qu’ils ont repris 789 g à 95,78 kilos. Cela rejoint le niveau de la semaine équivalente de 2020 à 95,72 kilos, alors que le 1er novembre 2020 tombait un dimanche. 4 Les séances de vente de cette 45ème semaine se dérouleront le lundi 8 et le mercredi 10 novembre aux horaires habituels

Commentaires de l'article

Cet espace n'est pas destiné a être une zone de consultation des auteurs mais c'est un lieu de discussionouverts à tous les utilisateurs de 3trois3.
Publier un nouveau commentaire

Pour commenter, vous devez être utilisateur de 3trois3 et vous connecter