Lire cet article dans:

Rôle de l'adaptation dans le contrôle du SDRP

Le principal objectif au début d’un programme de contrôle du virus du SDRP est d’arrêter la circulation du virus chez les truies reproductrices.

Vendredi 27 Mai 2016 (il y a 3 ans 21 jours)
1 J'aime

Le SDRP reste une maladie avec des répercussions économiques qui touche les élevages porcins du monde entier. Bien que les vétérinaires aient développé une série de stratégies pour le contrôler et l’éliminer des exploitations, le risque de réinfection continue d’être élevé y compris avec les meilleures et  les plus actuelles  pratiques de conduite et de biosécurité. Ayant lutté contre le SDRP pendant presque 30 ans, je suis parvenu à la conclusion qu’il y a 10 points non négociables qui, s’ils sont respectés, nous permettront de sevrer des porcelets négatifs au virus du SDRP, ce qui est le préambule pour l’élimination future.

1. Adaptation adéquate des nullipares
2. Semence négatrive en SDRP
3. Réduire la circulation virale
4. Biosécurité effective
5. Prèlèvement de routine pour classer l’élevage/zone de production
6. Plannifier des actions spécifiques en fonction de l'aspect clinique, des flux de l'élevage et du diagnostic.
7. Flux animal, mouvement et transport
8. Formation du personnel
9. Base de données en temps réel
10. Programme individuel ou régional ?

Figure 1 : les 10 points non négociables pour le contrôle du SDRP et sa future élimination

 

Acclimatation des nullipares

Le premier, et plus important, objectif au début d’un programme de contrôle du virus du SDRP est d’arrêter la circulation du virus chez les truies reproductrices. Les truies de renouvellement négatives qui entrent dans un élevage positif au virus du SDRP sont susceptibles de s’infecter avec le virus. Les truies qui ont été préalablement exposées au virus du SDRP peuvent être aussi susceptibles de réinfection avec des souches du virus antigéniquement hétérologues. Par conséquent, l’adaptation des nullipares est le point le plus important et efficace pour contrôler l’infection par le virus du SDRP. Prévenir la recirculation du virus dans l’élevage de truies et construire une immunité solide et robuste contre le virus du SDRP est d’une importance vitale. Plusieurs chercheurs ont publié que plus de 15% de la population adulte peut rester séronégative entre 2 et 3 mois après l’exposition naturelle au virus du SDRP. L’infection persistante (définie comme « la présence continue d’un pathogène chez un hôte au-delà de la phase symptomatique aigüe de l’infection ») a été détectée jusqu’à 157 jours après l’infection expérimentale sur des porcs sevrés. La persistance chez des porcs adultes peut être plus courte (jusqu’à 135 jours). Si ces animaux excrètent le virus, les animaux non exposés ou non immuns peuvent s’infecter, produisant des périodes irrégulières de circulation virale et de SDRP clinique dans l’élevage.

Área de cuarentena

On va parler de l’importance de l’adaptation pour contrôler le SDRP dans un élevage. Les normes de base de la quarantaine sont la première chose à savoir.

Normes de bases de la quarantaine

♦ Elle doit être séparée de l’élevage, isolée et, si c’est possible, il faut mettre en place un système de filtration d’air (pour ne pas infecter vos propres élevages ni ceux de vos voisins).

♦ Facteurs clé :

  1. Adaptation du cheptel de renouvellement à un âge très précoce pour s’assurer que la virémie et la persistance soient terminées.
  2. Introduire différents groupe d’âges en même temps. Ma recommandation serait de 3-4 à 16-17 semaines de vie.
  3. Si c’est possible, toujours introduire des nullipares non exposées. Si non, elles doivent suivre les mêmes contraintes.
  4. La zone doit être conduite en tout plein-tout vide. A 20-21 semaines, elles peuvent aller vers la zone d’alimentation à volonté 21 jours avant leur première insémination (autour des 200 jours de vie).
    • Il y a deux options, une serait de bouger toutes les truies acclimatées vers la zone d’insémination. Rappelez-vous que vous aurez 13 groupes d’âge. (Par exemple si vous avez un élevage de 500 truies avec un taux de renouvellement de 50%, vous aurez besoin d’au moins 5 nullipares par groupe d’insémination/semaine. Treize groupes ajoutés au moins, 65 nullipares/place dans la salle d’adaptation et ensuite dans la zone d’insémination).
    • La seconde option serait d’avoir deux zones d’adaptation et d’alterner leur utilisation toutes les 13-14 semaines.
    • Souvenez-vous que vous ne pouvez pas introduire de nouvelles truies dans la quarantaine avant qu’elle n’ait été vidée, nettoyée, lavée, désinfectée et séchée.
  5. Les truies de remplacement doivent être exposées simultanément au virus vivant.
    • Utiliser le virus de terrain homologue de votre élevage et/ou
    • Utiliser un vaccin vivant modifié (au moins 3 semaines après l’exposition de terrain).
    • Revacciner avec le virus vivant modifié à 21 et 25 semaines de vie.
    • Pour avoir une immunité stérilisante, solide et robuste il faut mesurer si la stratégie a fonctionné correctement.
      • Confirmer l’exposition par PCR et séquençage à partir de fluides oraux (1 corde par case) le jour 7.
      • Confirmer la fin de la virémie et de la persistance par des fluides oraux (1 corde par case) le jour 140.

♦ Utilisez un programme informatique de suivi du remplacement pour s’assurer qu’on a toujours le bon nombre de nullipares adaptées à inséminer .

 

Pourquoi l’adaptation du cheptel de renouvellement est-elle si importante ?

  • Aujourd’hui un taux de renouvellement de 40-50% est une norme dans la production porcine, c’est pourquoi ce groupe a beaucoup de poids dans la production.
  • Il nous aide à stabiliser des pathogènes présents dans notre élevage comme le SDRP, la PED, Mycoplasma hyopneumoniae, la grippe porcine et beaucoup d’autres.
  • Il permet aussi la mise en place d’une immunité solide et robuste de l’élevage, ce qui améliore la production et augmente le retour sur investissement.
  • Il permettra de sevrer des porcelets négatifs en SDRP ce qui est la première étape pour une stabilisation de l’élevage contre le SDRP et pour sa future élimination.

Commentaires de l'article

Cet espace n'est pas destiné a être une zone de consultation des auteurs mais c'est un lieu de discussionouverts à tous les utilisateurs de 3trois3.
Publier un nouveau commentaire

Pour commenter, vous devez être utilisateur de 3trois3 et vous connecter

Vous n'êtes pas encore utilisateur de 333?inscrivez-vouset accédez aux cours du porc, au moteur de
recherche,...C'est gratuit et rapide
Etes vous enregistré dans 333?LOGINSi vous avez oublié votre mot de passe nous vous l'envoyons ici

tags