Situations inchangées

Pas de changements majeurs sur les marchés extérieurs en Europe.

L’offre est partout faible, illustrée par la chute des poids, accentuée par l’apparition des températures élevées qui freinent la croissance des animaux. Comme chaque année dans le nord de l’Europe, l’été est synonyme de moindre demande avec le déplacement vers le sud d’une partie de la population. C’est le cas en Allemagne où aucune impulsion n’est attendue pour ce début d’été. La demande de pièces à griller reste bonne mais les ventes de jambon sur les marchés intérieurs et extérieurs sont décevantes. Cet équilibre de marché entre une offre faible et une demande atone a conduit à la stabilité du cours allemand tout comme en Belgique, aux Pays-Bas, en Autriche ; après 5 cents de baisse en 2 semaines consécutives, le prix d’acompte danois s’est, lui aussi, stabilisé.

Une meilleure demande caractérise les marchés du sud de l’Europe, où l’arrivée des vacanciers dynamise le commerce des produits de saison. Malgré tout, les variations de prix restent limitées puisque le cours espagnol progresse de 1 cent tandis que les cours italiens devraient reprendre environ 2 cents.

MPB : Cours stable

Le bilan de la semaine écoulée au Marché du Porc Breton est stable à 1,216 euro tandis que celui de l’activité dans la zone Uniporc Ouest traduit le creux saisonnier de l’offre puisque 367 000 ont été abattus pour des poids moyens qui poursuivent leur décrue à 93,70 kg (- 300 g), conséquence aussi des températures actuelles très estivales.

Commentaires de l'article

Cet espace n'est pas destiné a être une zone de consultation des auteurs mais c'est un lieu de discussionouverts à tous les utilisateurs de 3trois3.

Pour commenter, vous devez être utilisateur de 3trois3 et vous connecter

Vous n'êtes pas encore utilisateur de 333?inscrivez-vouset accédez aux cours du porc, au moteur de
recherche,...C'est gratuit et rapide
Etes vous enregistré dans 333?LOGINSi vous avez oublié votre mot de passe nous vous l'envoyons ici

tags