Stabilité quasi générale

Cette avant dernière semaine du mois de novembre n’a apporté aucun changement sur les marchés du vif et de la viande en Europe.

Comme chaque année, à la même époque, les offres sont particulièrement élevées mais la demande en viande de porc est à la hauteur des disponibilités tant et si bien que la majorité des places de cotation a reconduit les cours précédents. Le commerce européen est traditionnellement animé par les besoins liés aux prochaines fêtes de Noël notamment en direction des pays de l’Est de l’Europe où un regain de demande est sensible en particulier dans les régions touchées fortement par la fièvre porcine africaine comme en Roumanie.

En Allemagne, où le cours est reconduit pour la 6ème semaine consécutive, les ventes des jambons de Noël sont au coeur d’une activité qui tourne à plein, de sorte que les marchés se trouvent très largement approvisionnés. Les abattages hebdomadaires à plus de 1 million de porcs sont à présent la norme et permettent une légère diminution des poids.

En Belgique, les prix des différents abattoirs s’alignent à présent à la suite des récentes hausses mais restent toujours 3 à 4 cents sous les références des pays du Nord de l’Europe. Bien que situés sous les niveaux de 2017, les poids ont enregistré une hausse moyenne de 500g. Malgré tout, le marché est fluide, les prix sont stables sur le marché de la viande et la demande en porcs vivants est forte notamment de la part des abattoirs allemands.

En Autriche, le haut niveau d’activité a permis de résorber les retards issus des derniers fériés, la hausse des poids est à présent stoppée. Le commerce des produits de Noël bat son plein et les opérations de promotions dans les magasins ont permis d’assainir le marché.

Après la hausse de la semaine précédente, le prix d’acompte danois est reconduit. Aux Pays-Bas, les prix sont stables. Le prix du porcelet chez Vion affiche une 4ème hausse successive.

En Italie, les récentes baisses de cours profitent aux abattoirs qui consolident leurs marges et stimulent l’activité. Les offres sont en équilibre avec les besoins des abattoirs mais les poids lourds sont un frein à l’évolution positive des cours.

En Espagne, le cours s’est stabilisé après 12 semaines de baisse ininterrompue. L’équilibre offre / demande est atteint à un niveau élevé, mais la pression sur les offres est forte car un nouveau férié se profile (6 décembre) tandis le férié du 1er novembre pèse encore dans la gestion des offres.

MPB : Stabilité confirmée

La seconde séance de vente hebdomadaire a confirmé la stabilisation du cours à 1,171 euro (+0,1 cent). La présence de nombreux lots sans enchère démontre toutefois que l’approvisionnement des abattoirs reste encore aisé. Des amplitudes de prix plus étroites traduisent une plus grande homogénéité dans les achats. A 1,171 euro, le prix « spot » 2018 est proche de celui de 2017 (1,179 euro) ; en moyenne annuelle, l’écart reste important puisqu’il frôle les 20 cents de différence (-14%), accentuant fortement le ciseau prix payé / coût de revient et mettant à mal les trésoreries de nombreux élevages. L’activité d’abattage sur la zone Uniporc Ouest de la semaine passée s’est élevée à 377 345 porcs (- 4200 porcs / semaine 46). A noter que l’activité de cette semaine 47-2018 est en baisse de 2,5 % par rapport à la même semaine 2017 tandis que les poids de la semaine 47 sont 150 g inférieurs à la même référence 2017. Les différents blocages sur les routes depuis le début de la semaine ont pu perturber la logistique dans l’acheminement des porcs vers les abattoirs et accentuer certains retards accumulés depuis le férié du 1er novembre. Toutefois, les poids augmentent peu à 95,7 kilos (+100g), moyenne entre des porcs plus légers à la suite d’anticipations d’annonces et de porcs plus lourds issus de retard d’enlèvement.

Articles

Equilibre offre / demande à de hauts niveaux04-Déc-2018 il y a 9 mois 19 jours

Commentaires de l'article

Cet espace n'est pas destiné a être une zone de consultation des auteurs mais c'est un lieu de discussionouverts à tous les utilisateurs de 3trois3.
Publier un nouveau commentaire

Pour commenter, vous devez être utilisateur de 3trois3 et vous connecter

Vous n'êtes pas encore utilisateur de 333?inscrivez-vouset accédez aux cours du porc, au moteur de
recherche,...C'est gratuit et rapide
Etes vous enregistré dans 333?LOGINSi vous avez oublié votre mot de passe nous vous l'envoyons ici

tags