Lire cet article dans:

Sujets d'actualité sur le SDRP

Dans cet article, nous avons résumé la conversation que nous avons eue avec le Dr Hans Nauwynck, professeur à l'Université de Gand (Belgique), concernant plusieurs sujets importants sur le SDRP d'un point de vue européen et mondial.

Autovaccins SDRP

Nous nous sommes intéressés à l'opinion et aux expériences personnelles du Dr Nauwynck sur le développement et l'utilisation d'autovaccins inactivés pour le SDRP. Au début des années 2000, et avec le soutien d'une entreprise pharmaceutique, le Dr Nauwynck a étudié le rôle que les vaccins inactivés pourraient jouer dans le contrôle du SDRP. Il a constaté qu'à cette époque, les vaccins commerciaux inactivés existants avaient un niveau antigènique exceptionnellement bas et ne pouvaient pas stimuler une forte réponse immunitaire. Son laboratoire a commencé à travailler sur une méthode pour remédier à cette carence. En utilisant un SDRPv hautement concentré (108 TCID50 SDRPv par dose, inactivé à l'éthylèneimine binaire ou BEI), cultivé sur des cellules MARC, ils ont pu développer des autovaccins offrant une très bonne protection aux truies gestantes après deux vaccinations. Il a décrit avec enthousiasme le succès de son équipe. Actuellement, ils ont 2 lignées cellulaires disponibles qui peuvent être utilisées pour fabriquer des autovaccins inactivés dérivés d'échantillons de sérum de terrain. Les lignées cellulaires peuvent cultiver des isolats à des concentrations élevées (> 108 TCID50 / ml), de sorte qu'ils n'ont pas à concentrer le virus après la propagation. Après inactivation avec le BEI et l'ajout d'adjuvant, le virus est prêt à être utilisé à l'élevage. Nous lui avons demandé quel était son protocole idéal de vaccination contre le SDRP. Il a recommandé un vaccin commercial atténué à 60 jours de gestation, suivi d'une dose d'un autovaccin inactivé à 90 jours de gestation pour maximiser une réponse immunitaire générale au SDRP chez la truie et ainsi protéger les porcelets avec les anticorps neutralisants spécifiques contre le SDRPv qui circule dans l'élevage. Il faut considérer que la législation applicable aux autovaccins dépend de chaque pays. De plus, en raison des restrictions de brevet, la technologie développée par l'équipe du Dr Nauwynck pour la production d'autovaccins SDRP spécifiques à l'élevage est totalement bloquée par une entreprise jusqu'en 2024. Par la suite, cette technologie sera disponible. Il attend avec impatience le jour où ces vaccins seront utilisés sur le terrain.

Image 1. Seringue de vaccination.

Image 1. Seringue de vaccination.

Contrôle régional et élimination du SDRPV

Le Dr Nauwynck a également partagé son point de vue sur le concept de contrôle régional et d'élimination du SDRP sur le terrain. Auparavant, il croyait en la possibilité de contrôler et d'éliminer le virus grâce à une approche régionale coordonnée en utilisant des vaccins commerciaux. Cependant, au cours des 10 dernières années, les souches de terrain de SDRPv ont tellement évolué par rapport aux vaccins disponibles que la possibilité d'y parvenir en utilisant ces vaccins a été réduite. Pour illustrer ce concept, son équipe a mené des expériences de transmission qui mesurent la capacité protectrice des vaccins. Ils ont calculé le R0 avec et sans le vaccin et, bien qu'ils aient pu démontrer un certain impact sur la réplication du virus en utilisant le vaccin, il n'y avait pas suffisamment de protection pour arrêter la transmission du virus puisque le R0 était encore> 1, donc l'éradication au niveau régional avec seulement une stratégie de vaccination sera extrêmement difficile.

Le Dr Nauwynck a aussi expliqué sa théorie sur la façon dont le SDRP pourrait affecter l'industrie à l'avenir. Si le virus continue d'évoluer vers des souches plus virulentes et que les vaccins ne peuvent pas les contrôler adéquatement, il sera plus difficile pour de nombreux producteurs de produire des porcs de manière efficace et rentable, de sorte que de nombreux producteurs ne pourront pas rester en activité et le nombre d'élevages pourrait diminuer considérablement. Comme nous le voyons dans l'industrie nord-américaine, qui fait face aux souches de virus de type 2 les plus virulentes, les producteurs qui s'engagent à travailler avec des animaux SDRPv négatifs ont tendance à être les plus efficaces. Suite à une flambée de SDRP, les programmes d'éradication sont courants car la production indemne de SDRP offre la seule chance de continuer. Le Dr Nauwynck rappelle à tous qu' "en virologie, tout est possible, mais en ce qui concerne le SDRPv et son évolution, 90% de toutes les nouvelles souches émergentes montrent une évolution continue vers des formes plus virulentes".

Statut SDRP des centres d'insémination et des truies de remplacement

Dans le prolongement de notre conversation sur la nécessité pour l'industrie de s'orienter vers une production stable par rapport au SDRP, nous avons changé de sujet vers l'importance d'obtenir de la semence négative en SDRP et des truies de remplacement négatives. Nous avons demandé au Dr Nauwynck son opinion sur le fait que les verrats positifs au SDRP sont encore utilisés dans certaines régions du monde. Il a noté que la présence de verrats positifs au SDRP dans certains pays européens est un bon indicateur du fait que nous sommes encore loin d'éradiquer et de contrôler le SDRP au niveau régional. Il a déclaré très clairement qu'avoir des centres d'insémination totalement négatifs vis à vis de cette maladie est absolument NÉCESSAIRE pour que l'industrie de notre région contrôle adéquatement la transmission.

En plus d'assurer le statut négatif du SDRP de la semence, il était également très préoccupé par le fait que de nombreux producteurs négligent l'importance de vérifier le statut de SDRP de leurs truies de remplacement à leur arrivée à l'élevage. Il croit fermement qu'introduire des truies de remplacement négatives à l'élevage est le seul moyen d'assurer la viabilité et le succès à long terme.

Commentaires de l'article

Cet espace n'est pas destiné a être une zone de consultation des auteurs mais c'est un lieu de discussionouverts à tous les utilisateurs de 3trois3.
Publier un nouveau commentaire

Pour commenter, vous devez être utilisateur de 3trois3 et vous connecter

Articles liés