Lire cet article dans:

Systèmes pour alimenter les truies en maternité (II)

Cet article décrit et compare les systèmes mis en place ces dernières années: le feeling ball, les systèmes d’alimentation à sec et l’alimentation liquide. Savez-vous lequel correspond le mieux à vos besoins ?

Les systèmes ou mécanismes pour nourrir les truies en maternité ont évolué au fur et à mesure que les élevages de porcs sont devenus techniques.

Dans le premier article, nous abordons les systèmes les plus traditionnels (alimentation manuelle, doseurs et trémies).

Dans cet article, nous aborderons les systèmes mis en place ces dernières années dans le but de:

  • Simplifier le travail manuel
  • Obtenir un flux à volonté "réel"
  • Éviter que le facteur humain soit décisif pour décider si une truie mange plus ou pas.

Le feeding ball

Il existe plusieurs types de distributeurs d'aliments avec des dispositifs à boule ou basculants associés à des doseurs.

Bien que le système le plus connu soit le feeding ball, différentes sociétés commerciales ont des conceptions similaires.

Figure 1. Ce système d’alimentation comprend le doseur, un tube de raccordement plus ou moins long, le dispositif avec la trémie et le mécanisme de bascule ou de boule.

Figure 1. Ce système d’alimentation comprend le doseur, un tube de raccordement plus ou moins long, le dispositif avec la trémie et le mécanisme de bascule ou de boule.

Ce système d’alimentation permet d’utiliser le doseur avant la mise-bas et les premiers jours après, ce qui permet de contrôler l’alimentation de la truie et de limiter la quantité de nourriture, en l’augmentant progressivement jusqu’au 7ème ou 10ème jours de lactation environ.

À partir de ce moment, le doseur est mis au maximum afin que la trémie inférieure soit remplie et que ce soit la truie qui décide de la quantité qu'elle veut consommer.

Avantages du système :

  • Il parvient à rendre compatible une consommation contrôlée, et avec une augmentation progressive en début de lactation, un système à volonté au fur et à mesure que la lactation avance.
  • La trémie est physiquement séparée de la mangeoire, de sorte que la nourriture reste fraîche, propre et sèche avant que la truie ne la fasse tomber dans la mangeoire.
  • Il permet de manger à des moments différents de la mise en route du système automatique. Cela est très utile en période de chaleur, lorsque la truie peut manger à des heures plus fraîches (la nuit) et atténuer dans une certaine mesure la diminution de la consommation d'aliment qui se produit pendant ces périodes.

À prendre en compte :

  • Avec ce système, une truie peut ingérer beaucoup d'aliments en même temps (jusqu'à 5 à 6 kg). Nous risquons d’augmenter le nombre de morts subites dues à des torsions d’estomac ou à des entérotoxémies associées à une consommation alimentaire excessive. Surtout lorsque le passage d'une alimentation contrôlée à une alimentation à volonté est très brusque ou que l'élevage ne fournit pas régulièrement de l'aliment (par exemple les week-ends où un repas est sauté).
  • Ils doivent avoir un mécanisme pour faciliter ou empêcher la chute d'aliment lorsque la truie a tendance à faire fonctionner l'appareil pour «jouer» avec l'aliment au lieu de le manger.
  • Parfois, si les truies n'ont pas beaucoup de porcelets ou ne produisent pas beaucoup de lait, la quantité d'aliment ingérée par la truie peut être excessive, allant même à l'engraisser pendant la phase de lactation, ce qui n'est pas non plus bénéfique pour une venue en chaleur adéquate.

Systèmes électroniques d'alimentation à sec

Ces dernières années, les systèmes électroniques avec lesquels la puissance est contrôlée par une courbe d'alimentation introduite dans un logiciel ont commencé à être utilisés.

Ces systèmes simulent d'une certaine manière la manière de travailler de l'alimentation en liquide. Dans ceux-ci, une ou plusieurs courbes d'alimentation sont déterminées et chaque truie en maternité se voit attribuer une courbe.

Au fur et à mesure que les jours de lactation avancent, la truie reçoit plus d'aliment, suivant la courbe rentrée.

Photo 2. Système électronique d'alimentation à sec.

Photo 2. Système électronique d'alimentation à sec.

Avantages du système :

  • Ils permettent de répartir l'ingestion quotidienne en différentes prises, de sorte qu'il est plus facile d'augmenter l'ingestion totale, voire de nourrir la nuit en période de chaleur.
  • Différentes courbes peuvent être créées en fonction des besoins des animaux (primipares et multipares, par exemple).
  • Essayer de réduire le gaspillage d'aliment en répartissant chaque prise en différentes portions auto-administrés par la truie, en appuyant sur un bouton (photo 3).
  • À partir de l'ordinateur, on peut modifier les courbes, analyser la consommation individuelle des truies, etc.

Photo 3. La plupart de ces systèmes déchargent la ration en portions de quelques grammes. Pour éviter de gaspiller l'aliment, une première décharge exerce un effet «d'appel à manger», mais ne décharge plus d'aliment si la truie n'appuie pas sur le bouton.

Photo 3. La plupart de ces systèmes déchargent la ration en portions de quelques grammes. Pour éviter de gaspiller l'aliment, une première décharge exerce un effet «d'appel à manger», mais ne décharge plus d'aliment si la truie n'appuie pas sur le bouton.

À prendre en compte:

  • Son prix est plus élevé que les autres systèmes.
  • Ils ont besoin de personnel qualifié, familier avec l'utilisation des ordinateurs.
  • On ne peut pas se passer complètement de "supervision humaine" pour contrôler.


Alimentation liquide

Très utilisée dans d'autres pays d'Europe, elle permet de nourrir les truies avec des courbes d'alimentation.

Le principal avantage est économique, car elle permet l’utilisation de sous-produits qui réduisent le prix de l'aliment, bien que l’avantage le plus important soit obtenu en phase d'engraissement et non en phase de lactation.

Elle présente l’avantage que, lorsqu’en utilisant des aliments dilués, la truie ingère beaucoup d’eau en mangeant.

Les systèmes les plus anciens déchargent la totalité de la ration, que la truie ait ou non mangé la précédente. Dans tous les cas, ils avaient besoin de la supervision et de la modification de la courbe pour éviter de gaspiller l'aliment que cela impliquait.

Les systèmes les plus modernes intègrent un indicateur de niveau (photo 4). Avec une alimentation liquide bien gérée, il est possible d’obtenir une excellente consommation d’aliments, mais elle nécessite un investissement initial élevé, une excellente gestion du système, ainsi qu’une hygiène et une propreté soigneuse des installations.

Photo 4. Avec le capteur de niveau, le prochain repas ne sera pas déchargé si la truie n'a pas terminé sa ration précédente.

Photo 4. Avec le capteur de niveau, le prochain repas ne sera pas déchargé si la truie n'a pas terminé sa ration précédente.

Les nouveaux systèmes imposent également des changements dans la gestion et dans la manière d’observer les animaux.
Avec une alimentation manuelle ou un doseur , les ouvriers de la maternité sont présents lorsque la truie mange. De cette façon, il est très facile de voir si une truie se lève pour manger ou pas, et, sinon, de vérifier ce qui lui arrive et d'agir en conséquence.

Avec beaucoup de nouveaux systèmes, les truies mangent quand nous ne sommes pas là et cela oblige à changer notre façon de contrôler, pour voir si le dosage qui fait la réserve d'aliment a été réduit comme prévu, il faut savoir comment extraire les informations appropriées de l'ordinateur, observer les truies plus attentivement, etc.

Aujourd'hui, nous avons différentes options pour nourrir les truies en maternité. Il n'y a pas de systèmes parfaits, tous ont leurs avantages et leurs inconvénients.

Chaque élevage doit réfléchir à celui qui est le mieux adapté à ses conditions de travail, à la génétique et au profil de ses ouvriers.

Articles liés

Articles

Reportage: Elevage La Bonita, Colombie30-Oct-2019 il y a 1 mois 13 jours

Commentaires de l'article

Cet espace n'est pas destiné a être une zone de consultation des auteurs mais c'est un lieu de discussionouverts à tous les utilisateurs de 3trois3.
Publier un nouveau commentaire

Pour commenter, vous devez être utilisateur de 3trois3 et vous connecter

Vous n'êtes pas encore utilisateur de 333?inscrivez-vouset accédez aux cours du porc, au moteur de
recherche,...C'est gratuit et rapide
Etes vous enregistré dans 333?LOGINSi vous avez oublié votre mot de passe nous vous l'envoyons ici

tags