Tendances inchangées

En Europe, les tendances observées les 2 semaines précédentes ont été reproduites la semaine passée à savoir une stabilité quasi générale des prix dans le nord de l’Europe.

L’exception c'est Danemark dont le prix d’acompte gagne 3 cents totalisant ainsi 8 cents en 3 semaines consécutives, reflet d’un commerce à l’export en expansion. Le maintien des prix à ces niveaux élevés est une situation totalement inédite au mois d’octobre, période durant laquelle, habituellement, les volumes de viande sont largement suffisants pour les besoins des entreprises notamment sur les marchés intérieurs où la demande est beaucoup plus calme. La demande phénoménale de la Chine est évidemment à l’origine de cette situation atypique alors que le prix du porc en Chine poursuit son ascension quoique sur un rythme plus mesuré, les effets des importations de viandes étrangères se faisant sentir.

En Allemagne, malgré les reports liés au férié du 3 octobre, l’équilibre rapport offre / demande est préservé, car le commerce est dynamique entre des ventes élevées à l’export et une bonne demande en provenance du secteur de la transformation. Pour autant, aucune évolution positive du prix du porc n’est attendue faute de pouvoir répercuter les hausses auprès de la distribution, ce qui a pour conséquence de fragiliser certaines entreprises. En Autriche, il est rapporté une bonne demande en provenance de Chine tandis que sur le marché intérieur, l’activité liée à la fourniture des produits de Noël est plus calme que d’ordinaire à cette période, car les industriels attendent des prix plus favorables de la matière première. En Belgique, le cours est stable également malgré une forte hausse des poids, mais le commerce reste correct avec des hausses de prix sur les longes.

prix porcs mpb
prix porcs mpb


Pas de changement sur le marché espagnol qui enregistre pour la troisième semaine consécutive une baisse de son prix du porc au kilo vif (- 1,1 ct) totalisant 2,5 cents en 3 semaines ce qui est assez peu si l’on compare les 14,5 cents perdus en 2018 de la fin août à début octobre. Cette tendance baissière est le résultat d’une offre et des poids en hausse. Ceux-ci ont augmenté de 950 g la semaine passée et se situent plus de 3 kilos au-dessus des poids de la même semaine 2018 !! La demande extérieure est particulièrement dynamique en provenance de la Chine bien sûr mais également d’autres pays asiatiques dont le Sri Lanka, nouveau client des exportateurs espagnols. Sur le marché intérieur, la demande est plus calme avec une baisse de 10 cents du prix de la longe. Le nouvel abattoir du groupe Pini en Aragon absorbe toujours plus de porcs semaine après semaine et l’offre est jugée suffisante actuellement pour l’ensemble des abattoirs.

En Italie, la tendance reste positive car le marché profite d’une bonne demande des produits de Noël alors que l’offre n’est pas trop élevée et que les poids sont inférieurs à la moyenne saisonnière. De plus, la forte demande du marché chinois limite fortement les importations italiennes de viande en provenance d'Europe.

Articles liés

Articles

Marchés équilibrés08-Oct-2019 il y a 1 mois 13 jours

Commentaires de l'article

Cet espace n'est pas destiné a être une zone de consultation des auteurs mais c'est un lieu de discussionouverts à tous les utilisateurs de 3trois3.
Publier un nouveau commentaire

Pour commenter, vous devez être utilisateur de 3trois3 et vous connecter

Vous n'êtes pas encore utilisateur de 333?inscrivez-vouset accédez aux cours du porc, au moteur de
recherche,...C'est gratuit et rapide
Etes vous enregistré dans 333?LOGINSi vous avez oublié votre mot de passe nous vous l'envoyons ici

tags