Lire cet article dans:

Une année incroyable à tous points de vue

Nous sommes arrivés à la fin d'une année pleine de surprises positives pour l'industrie du porc. En 2018, la croissance continue se poursuivra dans la plupart des pays. Plus de revenus signifie plus de demande de viande de porc.

Vendredi 15 Décembre 2017 (il y a 4 mois 7 jours)

Nous approchons de la fin d'une année pleine de surprises (essentiellement) agréables dans l'industrie porcine nord-américaine et européenne. La plupart sont liées à l'exportation et la bonne nouvelle est qu'elles devraient continuer pendant la majeure partie de 2018. La US Meat Export Federation rapporte que les derniers chiffres concernant les exportations mensuelles des États-Unis (septembre) ont légèrement diminué par rapport au rythme vertigineux (jusqu'à 8% de plus que le record de l'année précédente) des trois premiers trimestres de l'année: la valeur et la quantité augmentent et seulement 25% de la production porcine américaine est exportée.

Je suis conscient du vieil adage, "Si vous devez faire des prédictions, faites-le souvent", qui devrait inspirer l'humilité à quiconque risque des prédictions trop lointaines, mais ce mois-ci plusieurs grandes banques et investisseurs aux États-Unis se sont joints à la Banque mondiale pour dire que 2018 continuera avec l'augmentation des revenus pour la plupart des pays du monde. Les seuls qui sont laissés pour compte sont ceux qui ont un gouvernement particulièrement corrompu. Plus de revenus implique plus de consommation de porc.

Le prix du porc aux États-Unis est revenu à un niveau incroyablement stable. Ce niveau de prix est en vigueur depuis environ 2004 et n'a été dévié qu'en deux moments significatifs. Le premier, lorsque le prix des matières premières a explosé avec l'effondrement financier de 2008 jusqu'au pic causé par la sécheresse dévastatrice de 2012. Le deuxième moment où la tendance des prix a été temporairement interrompue a eu lieu lorsque le DEPv a détruit plus de la 10% de la production de porcs aux États-Unis en 2014. Cependant, l'industrie a rapidement récupéré les tendances précédentes en matière de productivité et de croissance de la productivité.

Bien que les tendances saisonnières normales se déplacent autour de ce prix de base, au cours des quinze dernières années, la tendance à long terme de ce prix de base a été très faible. Cela coïncide avec l'inflation presque imperceptible dans l'économie américaine générale (après l'effondrement financier de 2008) malgré les longues années de relance et le taux d'intérêt quasi nul. Cependant, l'industrie porcine américaine a produit un nombre croissant de carcasses, et un poids croissant, à ce prix relativement constant.

Les statistiques de l'USDA révèlent que ces carcasses de plus en plus lourdes augmentent également leur pourcentage de maigre. De plus, bien que la superficie et la profondeur de la longe tendent à augmenter avec le poids de la carcasse, la proportion de ces valeurs par rapport au poids de la carcasse révèle une tendance croissante, ce qui montre un progrès génétique générant plus de valeur pour le même prix à long terme. De nombreux facteurs peuvent favoriser cette tendance mais aucun n'est possible sans rentabilité. Depuis la fin de la sécheresse de 2012, la cause principale a été une récolte incroyablement stable et abondante de maïs et de soja aux États-Unis (cette année ne fait pas exception), qui a fourni un prix très stable et rentable pour les ingrédients alimentaires. A cela, nous devons ajouter les revenus créés par la pénurie temporaire de porcs en raison du DEPv et l'augmentation constante de la demande intérieure et à l'exportation et nous avons ainsi une combinaison rare de facteurs positifs. De nombreux producteurs ont seulement réussi à équilbrer en 2016 en raison des résultats inhabituellement médiocres du dernier trimestre, mais 2017 a produit à la fois un record de production et les rendements nets les plus élevés depuis le DEPv a causé la pénurie, avec un dernier trimestre qui a approché étonnamment le seuil de rentabilité pour de nombreux producteurs.

Écarts par rapport au prix moyen de la carcasse de porc (Moyenne = Novembre 2001 à ce jour) Source: USDA Market News Service, National Daily Direct Prior Day Purchased Swine

Écarts par rapport au prix moyen de la carcasse de porc (Moyenne = Novembre 2001 à ce jour) Source: USDA Market News Service, National Daily Direct Prior Day Purchased Swine

Performances estimées d'un naisseur-engraisseur en Iowa. Janvier-07 à Octobre-17

Performances estimées d'un naisseur-engraisseur en Iowa. Janvier-07 à Octobre-17

Tendance du poids de la carcasse par rapport à celui du gras dorsal, USA 2001-à ce jour. Source: USDA Market News Service
Tendance du poids de la carcasse par rapport à celui du gras dorsal, USA 2001-à ce jour. Source: USDA Market News Service

Cette année, l'industrie porcine américaine a réalisé une augmentation disciplinée et significative de sa capacité d'abattage, tirée par les contrats de ventes à long terme (ainsi que par des prévisions) et jumelée à une augmentation de l'offre coordonnée pour arriver au moment de l'ouverture des nouvelles usines. Cela diffère clairement de la bravade classique «Si nous construisons cela viendra» qui se termine toujours par une confrontation dévastatrice caractérisée par une guerre des prix, des opérations au-dessous du coût pour couler la concurrence et des pertes pour presque tout le monde. Depuis que les plus grandes usines ont ouvert leurs portes en septembre, l'industrie porcine américaine a constamment battu le record d'abattage hebdomadaire à l'automne.

Les États-Unis évoluent vers une industrie plus coordonnée en termes de production et de transformation. Certains sont intégrés, mais les modèles coordonnés les plus innovants appartiennent à de grandes sociétés de production qui possèdent (ou sont copropriétaires) d'usines modernes de transformation, de sorte que l'information circule de manière transparente, qu'elles peuvent planifier le niveau de production à l'avance, et déplacer la rentabilité de toute la chaîne de plus en plus vers les entreprises productrices.

Articles

Des abattages record !12-Déc-2017 il y a 4 mois 10 jours

Commentaires de l'article

Cet espace n'est pas destiné a être une zone de consultation des auteurs mais c'est un lieu de discussionouverts à tous les utilisateurs de 3trois3.

Pour commenter, vous devez être utilisateur de 3trois3 et vous connecter

Vous n'êtes pas encore utilisateur de 333?inscrivez-vouset accédez aux cours du porc, au moteur de
recherche,...C'est gratuit et rapide
Etes vous enregistré dans 333?LOGINSi vous avez oublié votre mot de passe nous vous l'envoyons ici

tags