Hans Nauwynck

Hans Nauwynck
42j.dupuisabcmakun306Yusif C.Frank Vermeirenrubenivandiazdi

Université de Gand. Belgique

Hans Nauwynck est né le 2 mai 1963 à Torhout, Belgique. Il a obtenu son doctorat en médecine vétérinaire en 1987 à l'Université de Gand. En 1993, il a obtenu son doctorat, docteur en sciences vétérinaires et est devenu nommé professeur assistant à l'Université de Gand. Ensuite, il a été promu professeur agrégé en 1999 et professeur titulaire en 2004. En 2004, il a pris la tête du Laboratoire de Virologie, à la Faculté de médecine vétérinaire de l'Université de Gand et est devenu « Diplomate » du European College of Pig Health Management. À l'heure actuelle, il enseigne plusieurs cours sur les maladies virales chez les mammifères. Ses recherches portent sur ​​la pathogenèse cellulaire et moléculaire des maladies virales chez l'homme et l'animal, avec un accent particulier sur l'entrée du virus dans la cellule hôte, l'invasion du virus chez son hôte à travers les barrières, via les leucocytes et le long des neurones et l’échappement du virus à l'immunité. Ces travaux mènent au développement axé sur la recherche de traitements et vaccins de nouvelle génération. Il est l'auteur de 285 articles et plusieurs brevets et il est un orateur régulier lors de congrès vétérinaires internationaux et de congrès de virologie. À l'heure actuelle, son personnel se compose de 25 doctorants, 4 post-doctorants et 14 techniciens.

Curriculum actualisé : 07-Oct-2013

Articles

Image 1. Seringue de vaccination.

Sujets d'actualité sur le SDRP

Dans cet article, nous avons résumé la conversation que nous avons eue avec le Dr Hans Nauwynck, professeur à l'Université de Gand (Belgique), concernant plusieurs sujets importants sur le SDRP d'un point de vue européen et mondial.

Image 2. Illustration de la future plateforme de diagnostic du Dr Nauwynck.

SDRP : futures pistes de recherche

Dans cet article de notre série avec le Dr Hans Nauwynck (Université de Gand, Belgique), nous passons en revue ses points de vue sur les principales lacunes de la recherche sur le SDRPv et sur la manière dont il envisage l'avenir de cette maladie en considérant les technologies de diagnostic et les stratégies de vaccination.