Javier Gil Pascual

Javier Gil Pascual
246susanna.damonteFrancescomarsuarez91reigLOS GUIJARES 19

Conseiller en IA et reproduction porcine. Espagne

Curriculum actualisé : 25-Nov-2019

Articles

Figure 1 : Représentation graphique du réflexe d'immobilité, de l'ovulation et du moment optimal de l'IA chez une truie avec un œstrus de 60h. Source Carles Casanovas.

Quel schéma d'insémination recommandez-vous ?

Poursuivant la série d'articles dans lesquels le spécialiste de la reproduction porcine et de l'insémination artificielle Javier Gil nous donne les points clés d'une bonne gestion pour améliorer la fertilité et la prolificité, cet article abordera les critères à prendre en compte pour établir un schéma correct d'insémination.

Image 1. Dans l'insémination artificielle post-cerviale, la semence est déposée dans le corps de l'utérus, après le col.

L'insémination post-cervicale

Depuis plusieurs années maintenant, l'insémination post-cervicale est devenue une règle courante dans la plupart des élevages porcins. Dans cet article, nous passons en revue avec Javier Gil, spécialiste de la reproduction porcine et de l'insémination artificielle, les aspects à prendre en compte pour la réaliser correctement.

Il est essentiel de détecter les chaleurs avec le mâle devant les truies. La détection de la part de l'opérateur doit être active, en touchant, pressant les truies mais sans les effrayer.

Conseils pour la détection des chaleurs

Dans la première partie de cette série d'articles, nous traitons de comment effectuer une stimulation correcte de la venue en chaleurs. Dans cet article, nous continuons à discuter avec le spécialiste de la reproduction et de l'insémination artificielle porcine, Javier Gil Pascual, et nous nous concentrons sur la détection des chaleurs.