M. Amadori

M. Amadori
8Many22granjagarybavalexjose.28ramone_1Rosyarisgutierr

Istituto Zooprofilattico Sperimentale della Lombardia e dell’Emilia Romagna. Italie

Il travaille à l’Istituto Sperimentale della Lombardia Zooprofilattico e dell'Emilia-Romagna, Brescia, Italia, depuis 1984. Après la cessation de la production du vaccin contre la Fièvre Aphteuse en 1991, le Dr Massimo Amadori a entrepris la reconversion de ce secteur et a défini de nouvelles stratégies de recherche et développement. Il a aussi mis en marche un nouveau laboratoire de chimie clinique dans le but d’améliorer la définition du bien-être animal, qui est basé sur l’évaluation combinée d’hématologie et de paramètres d’immunologie clinique, qui définissent aussi la compétence immunitaire de pathogènes environnementaux. En général, au cours de cette période les principaux sujets de son activité peuvent se résumer à :

Développement d’un vaccin vivant atténué pour la maladie d’Aujeszky des porcs.

Développement de la production, contrôle et utilisation sur le terrain de l’interféron-a comme adjuvant au vaccin et immunomodulateur pour un meilleur contrôle des pathogènes environnementaux.

Mis en place et gestion du site web italien de l’European FMD vaccine Bank jusqu’en décembre 2004

Définition de lignes directrices pour une contribution du laboratoire à l’évaluation des paramètres de bien-être animal.

Réponse immunitaire favorisée par des cellules face à des cellules infectées par le virus de la fièvre aphteuse.

Discrimination entre exploitations infectées par la fièvre aphteuse et vaccinées sur la base de la réponse de IgA sur la muqueuse.

Etude et validation de l’essai g-interféron en tant qu’outil de diagnostic pour la tuberculose bovine.

Caractérisation biochimique et immunologique in vivo et in vitro des PPD tuberculines bovines et aviaires.

Production à grande échelle de cytokines et médiateurs de la réponse immunitaire.

Le Dr Massimo Amadori a participé à des activités internationales :

Différentes sessions du Groupe de Recherche de la Commission Européenne de la FAO pour le contrôle de la fièvre aphteuse. Il a aussi participé en tant que représentant officiel italien dans cette agence de 1995 à 2001.

Différentes réunions de l’ancien sous-groupe sur la fièvre aphteuse du Comité Scientifique Vétérinaire de l’UE.

Il a par ailleurs réalisé diverses activités de formation pour des étudiants de troisième cycle à l’Ecole Italienne de la Recherche Scientifique. Il a aussi été nommé professeur de Virologie Appliquée à la Faculté de Médecine Vétérinaire de Milan. Il a été professeur de la Faculté de Médecine Vétérinaire de Padoue  de 1999 à 2003.

Il a coordonné le projet du Centre de Référence italienne pour le Bien-être Animal depuis sa fondation en 2003 jusqu’en 2008. Plus tard, il a évolué vers sa position actuelle (Laboratoire d’Immunologie Cellulaire, IZSLER, Brescia) et a participé depuis lors à la caractérisation des paramètres de l’immunité innée des animaux de ferme dans des modèles de réponses à des facteurs de stress infectieux et non infectieux (sevrage, transport, etc.).

 

Curriculum actualisé : 20-Avr-2015

Articles