Philippe Le Coz

Philippe Le Coz
15Paula BPRESIvivijojo mathieu.couteauetiennedabo

Selvet Conseil, 22 - Loudéac. France

1979: Diplômé de l’Ecole Nationale Vétérinaire de Maisons-Alfort, Université de Créteil, France

Associé du cabinet vétérinaire SELVET CONSEIL situé en Bretagne spécialisé dans l'élevage hors-sol Porc et Volaille

Cofondateur de la société Synthèse Elevage (Groupe Chêne-Vert), spécialisée dans le conseil en production porcine.

Membre de l'Association Française de Médecine Vétérinaire Porcine (AFMVP)

Président de la Commission Nationale Porcine des Groupements Techniques Vétérinaires (G. T. V. )

Co-organisateur des Rencontres Internationales de Production Porcine de Loudéac tous les 2 ans

Responsable de la formation Insémination Artificielle à Synthèse Elevage.

Curriculum actualisé : 01-Fév-2012

Articles

9. Le choix d’une stratégie vaccinale dans le moyen et le long terme

Dans les articles précédents, vous avez pu remarquer qu’il était très difficile de généraliser en matière de SDRP . Les situations sont très complexes en élevage et elles peuvent différer sur de nombreux points :        - Typologie de l’élevage (mono site versus multi-sites vrais ou par bloc sur le même lieu), nombre d’animaux, situation géographiqu...
... Voir plus (+)

8. Les stratégies de contrôle dans les élevages stables actifs: cas concrets

Introduction Par définition, les élevages stables actifs se caractérisent par une absence de circulation virale dans le naissage mais une circulation virale active en engraissement. Dans ces cas de figure, il ne s’agit pas d’agir sur la dynamique d’infection verticale au sein du troupeau (cf. chapitre 1) mais sur la dynamique d’infection horizontale au sein de l’engraissement qui se traduit par la contamination réguli&egr...
... Voir plus (+)

7. Présentation d’un cas concret d’élevage: la stabilisation d’un élevage instable actif

1. Présentation de l’élevage et de son historique sanitaire : L’élevage concerné est un élevage de 350 truies naisseur engraisseur conduit à la semaine avec sevrage 21 jours sur un site. L’élevage fabrique tout son aliment sauf le 1er âge. Le renouvellement est effectué à partir de cochettes certifiées indemnes de la maladie et la semence est produite à la ferme à partir de ...
... Voir plus (+)

6. Comment définir la taille de l’échantillon à analyser ?

Les différentes techniques d'analyse sérologie, PCR, séquençage, nous permettent de détecter le virus du SDRP au sein du troupeau, de diagnostiquer l'infection et de déterminer le niveau de circulation virale d'un élevage infecté. Pour utiliser au mieux ces analyses et ne pas interpréter les résultats de manière fausse, il est nécessaire de s'appuyer sur des règles pratiques fixant la taille...
... Voir plus (+)

5. Intérêts des différentes techniques d’analyses : sérologie, PCR , séquençage…

Dans l’article précédent, il a été question de la façon pratique d’appréhender la circulation virale SDRP au sein d’un élevage porcin. Souvent cette étude diagnostique est du ressort du vétérinaire traitant de l’exploitation. Cependant, il est tout de même important pour les éleveurs de comprendre autant que la démarche en elle-même les raisons du choix et l’intérêt relatif de chaque type d’analyse. 1. Que veut dire sérologie, PCR (ou virologie) et séquençage ? a. La sérol...
... Voir plus (+)

4. Principes de base de l’étude de stabilité du naissage et de la circulation en PS-Engraissement : que veut dire stable ou instable, actif ou inactif ?

Contrôler le niveau de stabilité d'un élevage positif vis à vis du SDRP, c'est déterminer le niveau de circulation virale, c'est à dire la transmission du virus SDRP d'un animal à un autre. Cette étude permet de classer les élevages (stable/instable, actif/inactif), et, grâce à cette classification, de déterminer la méthode adéquate de contrôle ou d'éradication du SDRP. On peut également réaliser ce contrôle après la mise en place d'un plan d'action afin de juger de son eff...
... Voir plus (+)

3. L’impact économique de la maladie : quel est le coût actuel en élevage?

L’analyse du coût en élevage de la contamination par le SDRP n’est pas chose facile et cela à plusieurs titres : - il faut distinguer l’infection aiguë d’un élevage auparavant indemne de l’infection chronique d’un élevage contaminé depuis plusieurs années - il est relativement facile d’intégrer les pertes directes (mortalités, indices, productivité, coût vé...
... Voir plus (+)

2. SDRP et biosécurité : les règles à respecter

La « biosécurité » ou sécurité vis-à-vis de l’introduction des contaminants doit être au cœur de toute démarche visant à éviter l’introduction du virus SDRP dans un élevage indemne ou sa réintroduction dans un élevage stabilisé. De façon générale, les points clés de la protection sanitaire d’un élevage sont connus: localisation géographique, surveillance des intrants (animaux, aliment, eau, semence..), mouvements des personnes, hygiène et respect de la marche en avant. S’agis...
... Voir plus (+)