Grippe+ascaridiose

Description de l’élevage et appel de l’éleveur
Jeudi 5 Avril 2007 (il y a 11 ans 7 mois 13 jours)
J'aime
Description de l’élevage et appel de l’éleveur


Description de l’élevage et de la situation :

Il s’agit d’un engraisseur à façon de 300 places sur caillebotis partiel. Les animaux proviennent d'une seule origine.

Deux bâtiments, avec nourrisseur et nourrisoupe selon les cases. Environ 12 porcs par case.

L’exploitation est située dans une zone de faible densité porcine en Ille-et-Vilaine.

Vue d'ensemble du site

L’eau provient du réseau.

Les bâtiments sont restés vides pendant huit mois avant réception des animaux en septembre 2006 (260 porcelets de 25 kg).

Statut sanitaire :

Le naisseur est indemne d’Aujeszky, pour les autres agents pathogènes le statut est inconnu.

Appel de l’éleveur :

Deux jours avant l'appel, il observe une baisse de consommation d'aliment et met les porcs sous aspirine.
L’éleveur nous appelle début octobre (début semaine 41), 29 morts pendant le week-end sur 260 porcs entrés fin septembre (semaine 39) avec de la toux et des coups de flanc sur l'ensemble des bâtiments.


Visite de l’élevage et hypothèses diagnostiques


Visite de l’engraissement :

Les bâtiments sont anciens et n’avaient pas été utilisés depuis plus de 8 mois. Cependant il n’y a pas eu de désinfection depuis le départ du dernier lot, seulement un nettoyage superficiel.
Les animaux sont entrés fin septembre 2006 et ont reçu une supplémentation en chlortétracycline 800 ppm et colistine 120 ppm à l'entrée en engraissement.

Le jour de la visite, on entend de la toux et on observe beaucoup de « coups de flanc » sur l’ensemble du lot, dans les deux bâtiments.

Les cochons sont abattus avec de la fièvre. La température rectale a été prise sur 3-4 porcs avec des symptômes respiratoires (40,5°C, 40,2°C, 39,9°C)

Autopsie

Sur 6 porcs d’environ 35kg, les lésions observées sont identiques :

Cavité thoracique
  • Pneumonie avec œdème important et localisation en damier

  • Légère péricardite
  • Cavité abdominale
  • Estomac vide

  • Multiples lésions (tâches blanches) de passage de larves d’Ascaris sur le foie


  • Oedème pulmonaire
    Foie avec lésions de migration de larves d'Ascaris

    Hypothèses diagnostiques

  • Ascaridiose

  • Grippe

  • SDRP

  • Actinobacillus pleuropneumoniae


  • Examens complémentaires demandés

    Prélèvements
    Analyses demandées
    Poumons (sur un porc autopsié) Bactériologie
    Histologie
    PCR SDRP
    Immunohistochimie Grippe
    Foie(sur un porc autopsié) Histologie
    Ganglions trachéobronchiques (sur un porc autopsié) Histologie
    Eau Bactériologie

  • Recherche grippe par écouvillon nasal, sur 2 porcs présentant une hyperthermie. Ces écouvillons ont été mis en attente des résultats des analyses sur le poumon.



  • Résultats et interprétation des examens complémentaires


    Résultats de l'analyse d’eau

    Catégorie
    Résultats
    Normes

    Coliformes totaux à 37°C (par 100 ml)
    ( Membranes filtrantes sur Tergitol T.T.C)

    0
    0
    Coliformes thermo-tolérants (par 100 ml)
    (Membranes filtrantes sur Tergitol T.T.C)
    0
    0
    Streptocoques fécaux (par 100 ml)
    (Membranes filtrantes sur Slanetz)
    0
    0
    Spores de bactéries anaérobies sulfito-réductrices (par 20 ml)
    (En gélose profonde V.F)
    0
    0

    En conclusion : échantillon bactériologiquement conforme.

    Bactériologie sur poumons


    Culture
    Résultats
    Pasteurella multocida Absence
    Actinobacillus pleuropneumoniae Absence
    Haemophilus parasuis Absence
    Autres bactéries Proteus >50 colonies
    Escherichia coli >50 colonies

    Virologie sur poumons

    Analyse
    Résultats
    PCR S.D.R.P Négative
    Immunohistochimie grippe Positif faible

    Examen histologique

    Prélèvement
    Lésions observées
    Poumon Forte congestion, présence de sang dans les alvéoles.
    Desquamation et nécrose partielle de la muqueuse des bronchioles.
    Présence de nombreuses coupes de nématodes dans les alvéoles.
    Foie Fibrose interlobulaire marquée avec infiltrat de polynucléaires éosinophiles.
    Congestion centrolobulaire.
    Ganglion Congestionné, structure histologique normale

    En conclusion : Bronchiolite nécrosante, migration de larves d’ascaris.

    Bilan des examens - Diagnostic


    Il s'agit d'une association Grippe et Ascaridiose. La mortalité est due à des oedèmes pulmonaires importants.

    Les écouvillons nasaux n'ont pas été analysés car la recherche grippe en immunohistochimie sur le poumon était positive.


    Recommandations techniques et sanitaires et évolution du cas


    Traitements mis en place

    Traitements collectifs

  • Amoxicilline à 20 mg/kg dans l’eau de boisson pendant 5 jours, pour éviter les surinfections bactériennes au niveau des poumons.

  • Vermifugation : oxybendazole à 1000ppm dans l’aliment pendant 1 jour
  • puis flubendazole 15 jours plus tard dans l’eau de boisson à raison de 1mg/kg/j pendant 5jours.

    Traitements individuels

    Déxaméthasone à 0,02 mg/kg en IM deux fois à 48 heures.
    Florfénicol à 25 mg/kg, deux fois à 48 heures d’intervalle en IM.

    Traitement préventif sur les prochains lots

    A l’entrée en engraissement et 1.5 mois plus tard, traiter au Flubendazole à 1mg/kg de poids vif pendant 5 jours.

    Evolution du cas

    Suite à la mise en place du traitement, l'éleveur est satisfait et aucun autre problème n'est signalé sur le lot.

    Nous effectuons une visite en fin d'engraissement (semaine 1) pour suivre l'évolution du cas. Le jour de la visite, les animaux ne présentent aucun signe clinique et le lot est homogène.
    La mortalité est à 34 porcs sur 260 porcs, soit 13%, on note 4 morts dans la semaine après la mise en place du traitement, depuis le lot est stable.
    Les premiers porcs sont partis à l'abattoir avec un poids moyen de 91,8 kg et TMP moyen de 59,8.
    On envisage alors d'effectuer un contrôle abattoir sur les foies et les poumons des prochains porcs à partir pour évaluer l'importance des lésions cicatricielles.

    Coupe de nez:

    Notation sur
    12 coupes de nez
    Nombre de nez touchés
    6 soit 50%
    Note moyenne
    2,0 / 20
    Par nez touché
    4,0 / 20
    Cornets gauches supérieurs
    0,3 / 4
    Cornets gauches inférieurs
    0,5 / 4
    Cloison médiane
    0,6 / 4
    Cornets droits supérieurs
    0,3 / 4
    Cornets droits inférieurs
    0,4 / 4

    Note de nez correcte.

    Notation de poumons


    Notation sur
    39 arbres pulmonaires
    Note moyenne
    0,4 / 28
    Pourcentage d'arbres pulmonaires sans pneumonie
    66,7 %
    Pourcentage d'arbres pulmonaires avec une notation supérieure à 5
    0,0 %
    Pourcentage d'arbres pulmonaires avec une notation supérieure à 10
    0,0 %
    Pourcentage d'abcès
    0,0 %
    Pourcentage d'adhérence interlobaires
    0,0 %
    Pourcentage de pleurésie
    0,0 %
    Pourcentage de péricardite
    0,0 %

    Très bonne note de poumons

    Notation des foies


    Note 0: absence de lésions observées - Note 1: entre 1 et 3 lésions observées- Note 2: entre 4 et 10 lésions observées- Note 3: plus de 10 lésions observées

    Notation sur
    44 foies
    Nombre de note 0
    4 soit 9,1 %
    Nombre de note 1
    4 soit 9,1 %
    Nombre de note 2
    8 soit 18,2 %
    Nombre de note 3
    28 soit 63,6 %
    Prévalence des lésions hépatiques = pourcentage de note 2 et 3
    81,8%

    Prévalence d'ascaridiose très élevée avec 82% des foies atteints.


    Lésions cicatricielles observées à l'abattoir sur foies


    Commentaires

    Ce cas clinique concerne une association Grippe et Ascaridiose.

    Mes commentaires sur les différentes phases du cas clinique sont les suivants:

    Appel de l'éleveur

    Suite à la description téléphonique du problème, j'étais persuadée d'avoir un problème d'Actinobacillose aiguë avec les symptômes évocateurs décrits: fièvre, coup de flanc et mortalité de 11% sur 2 jours.

    Visite de l'exploitation

    A l'autopsie, les lésions observées ne correspondaient pas à de l'Actinobacillose, et ne laissaient aucun doute sur la présence d'Ascaris. J'ai cependant fait réalisé divers examens complémentaires pour n'écarter aucune autre pathologie concomitante.

    Résultats d'analyse et interprétation

    Suite aux résultats de virologie et d'histologie, je pense que c'est l'association de la grippe et des migrations de larves d'Ascaris qui a provoqué cette mortalité brutale sur autant d'animaux.

    Evolution du cas

    Lors du contrôle abattoir j'ai pu constater l'importance des lésions cicatricielles sur le foie, plusieurs mois après la migration des larves d'Ascaris.
    Avec la mise en place d'une vermifugation systématique à l'entrée en engraissement, un tel problème ne devrait plus se reproduire.

    Docteurs S. HELIEZ, A. LEMISTRE, M. GOSSELIN
    Cabinet Vétérinaire FLANDRE
    35 - LECOUSSE

    Cas cliniques

    Polysérosite à Escherichia coli27-Avr-2007 il y a 11 ans 6 mois 22 jours

    Commentaires de l'article

    Cet espace n'est pas destiné a être une zone de consultation des auteurs mais c'est un lieu de discussionouverts à tous les utilisateurs de 3trois3.
    Publier un nouveau commentaire

    Pour commenter, vous devez être utilisateur de 3trois3 et vous connecter

    Vous n'êtes pas encore utilisateur de 333?inscrivez-vouset accédez aux cours du porc, au moteur de
    recherche,...C'est gratuit et rapide
    Etes vous enregistré dans 333?LOGINSi vous avez oublié votre mot de passe nous vous l'envoyons ici