Nécrose d'oreilles

Description de l'élevage et appel de l'éleveur
Vendredi 21 Septembre 2007 (il y a 10 ans 9 mois 26 jours)
Description de l'élevage et appel de l'éleveur


Description de l'élevage

Il s'agit d'un élevage naisseur-engraisseur de 200 truies situé dans une zone à faible concentration porcine, il n’y a pas d’élevage porcin à proximité.

Conduite 3 semaines
Sevrage 28 jours
Nurserie sur caillebotis intégral pendant 20 jours et ensuite post sevrage sur sciure.
IA doses fournies par un CIA, verrat Piétrain pur.
Cochettes livrées toutes les 3 semaines, réception dans une quarantaine.

Fabrique d’aliment à la ferme; l’aliment premier âge est blanc et acheté à un fabricant.
L’éleveur traite les porcelets au sevrage par l’eau de boisson : flubendazole et colistine.

Plan de l’élevage :




Situation sanitaire :

L’élevage est indemne Aujeszky et SDRP.
Prévention : vaccination Parvo Rouget sur les truies et Mycoplasme sur les porcelets

Motif de l’appel de l'éleveur:

L’éleveur appelle suite à l’apparition de nécrose et de cannibalisme des oreilles en sevrage. La pointe et la base des oreilles sont touchées et cela concerne plus de 50 % des animaux.
Une visite est programmée aussitôt.



Visite de l'élevage


Maternité

Fertilité 85 % et 10,5 porcelets sevrés par truie. Le taux de perte sur nés vifs est élevé: 15 %, sans pathologie particulière, mais plus lié à un démarrage de lactation difficile.

Nurserie

Les porcelets sont mélangés par lot de 60 sans respecter la parité des mères.

Pas de diarrhée, pas de toux, pas de mortalité, (taux de perte 1 % ), les porcelets sont beaux et ne présentent pas de nécrose ni de cannibalisme des oreilles.

Sevrage

Les porcelets se battent à la mise en lot.

Les nécroses apparaissent quelques jours après l’arrivée en sevrage et le problème est important 2 à 3 semaines après leur arrivée soit 5 semaines après le sevrage.

Les nécroses apparaissent à la pointe ou à la base de l’oreille et sont à l’origine du cannibalisme. Le lot est très hétérogène, les lésions dues au cannibalisme sont une porte d’entrée pour divers germes qui provoquent des arthrites, et des abcès.



On note également du dépérissement sur quelques porcelets qui ne présentent pas de nécrose ni de cannibalisme.

50 % des porcelets sont touchés et 10 % des porcelets sont morts ou euthanasiés.

Engraissement

L’engraissement est également sur sciure.

On note encore du cannibalisme en début d’engraissement ainsi que des arthrites et des paralysies.
Les lésions provoquées par le cannibalisme finissent par cicatriser et les porcs retrouvent une croissance normale en deuxième partie d’engraissement. Certains porcs n’ont plus d’oreilles.
Les porcs toussent en fin d’engraissement, ce qui est certainement lié à la présence d’ammoniac dans les salles.


Mesures conseillées et résultats d'analyses


Mesures conseillées :

Traiter à l’ amoxicilline les porcelets en sevrage pour lutter contre les arthrites et les nécroses.

Vérifier si l’élevage est toujours indemne SDRP et contrôler la circulation du circovirus.

Contrôler le système de ventilation en sevrage

Contrôler la présence de mycotoxines dans l’aliment.

Vérifier s’il y a eu un changement d’origine de la sciure ?

Renforcer les mesures d’hygiène et limiter les mélanges de porcelets

Résultats d’analyses :

Les sérologies SDRP sont bien négatives sur les porcelets en fin de sevrage et permettent d’éliminer cette hypothèse.

Les PCR circovirus réalisées sur les sérums de 6 porcelets présentant des nécroses sont positives. Les sérologies circovirus faites sur 5 porcelets de 40 jours sont négatives et 3 sérologies sur 6 faites en sevrage sur les porcelets de 60 Jours sont positives.

Les résultats de recherches de mycotoxines sur les céréales sont négatifs.

Le traitement amoxicilline donne un résultat moyen sur les nécroses.

L’ensemble des éléments en notre possession à ce jour permet de penser que c’est une circulation du circovirus en sevrage qui est à l’origine des nécroses. Cela permet d’expliquer également que les quelques porcelets qui dépérissent sans présenter de nécrose sont dus à la MAP.



Mesures mise en place, diagnostic et évolution du cas


Mesures mises en place

La décision est prise de vacciner les truies contre le circovirus.
Un traitement triméthoprime est mis en place en sevrage pour remplacer l’amoxicilline.

Le contrôle de ventilation n’a pas mis en évidence d’anomalie et par ailleurs le deuxième bâtiment est également touché. Nous avons donc écarté cette piste
Il n’y a pas eu de changement de fournisseur de sciure et les porcs en engraissement qui ont la même sciure ne présentent pas de nécrose; cette piste est également abandonnée.

Deuxième visite et nouvelles analyses

Le traitement triméthoprime sulfa ne donne pas de meilleurs résultats que l’amoxicilline.

Un porcelet présentant du dépérissement est envoyé vivant au labo pour confirmer la MAP.

EXAMEN HISTOLOGIQUE
Ganglions Structure histologique normale
Iléon Absence de lésion significative au niveau de la muqueuse et des plaques de Peyer
Amygdale R.A.S.
Côlon Légère dilatation des cryptes
Rate R.A.S.
Rein Présence de rares petits infiltrats inflammatoires
Conclusion Absence de lésions évocatrices de M.A.P.

Les porcelets prélevés précédemment en sevrage pour la sérologie circovirus, sont à nouveau prélevés un mois plus tard à 90 jours de vie, les 8 sérums sont négatifs. Les sérums de 8 porcelets de 110 jours sont également négatifs.

Les bactériologies sur les lésions d’oreilles ne sont pas réalisées car les oreilles sont au contact de la sciure et l’interprétation des analyses serait délicate.
Des injections de florfénicol sont mises en place et donnent de bons résultats sur les nécroses.

Evolution du cas

Les bandes issues des truies vaccinées présentent moins de nécroses mais le problème persiste.

Ce nouvel élément va dans le même sens que les dernières analyses ce qui nous amène à revoir notre diagnostic, il ne s’agit pas d’un passage de circovirus. En effet, dans ce cas, les sérologies seraient positives en engraissement et l’efficacité du vaccin circovirus sur les truies serait certainement meilleure.

Les nécroses sont dues en fait à une infection bactérienne probablement due à staphylococcus hyicus, agent de l'épidermite exsudative

Les nouvelles mesures de prévention mises en place sont un aliment premier âge supplémenté florfénicol et un renforcement des mesures d’hygiène et plus particulièrement de désinfection des salles de sevrage.

Si les mesures actuelles ne suffisent pas à l’avenir alors nous travaillerons sur la mise en place d’un autovaccin staphylocoque; ce qui suppose bien sûr d’avoir identifié le germe au préalable.


Commentaires

Ce cas traite un cas de nécrose des oreilles probablement due à staphylococcus hyicus.

La nécrose des oreilles est fréquente en élevage et on a tendance à penser que les passages viraux en sevrage sont un facteur déclenchant. Dans cet élevage la présence de dépérissement, les PCR positives circovirus ainsi que les premières sérologies pouvaient le laisser penser. Les analyses qui ont suivi ont infirmé cette hypothèse. Ce cas illustre bien que pour pouvoir conclure sur l’interprétation des analyses il est important d’aller jusqu’au bout de la démarche et ne pas se limiter à une approche partielle.

On n’a pas recherché le germe sur les lésions des oreilles par crainte d’avoir trop de contamination lors du prélèvement. C’est un axe qu’on aurait du explorer dés le départ car c’est ce qui manque dans ce dossier: l’identification du germe, l’antibiogramme correspondant et la possibilité de mettre en place un autovaccin.

Il est étonnant enfin d’avoir très peu de cas d’épidermite exsudative dans cet élevage alors que l’on attribue la cause des nécroses au Staphylocoque hyicus. La bactériologie nous apportera un éclairage, sur ce point.

Dr Patrick PUPIN
Vétérinaire
22 - LOUDEAC

Articles liés

Cas cliniques

Mortalité aigüe par intoxication par les nitrites26-Jan-2018 il y a 5 mois 21 jours

Commentaires de l'article

Cet espace n'est pas destiné a être une zone de consultation des auteurs mais c'est un lieu de discussionouverts à tous les utilisateurs de 3trois3.

Pour commenter, vous devez être utilisateur de 3trois3 et vous connecter

Vous n'êtes pas encore utilisateur de 333?inscrivez-vouset accédez aux cours du porc, au moteur de
recherche,...C'est gratuit et rapide
Etes vous enregistré dans 333?LOGINSi vous avez oublié votre mot de passe nous vous l'envoyons ici