La semaine précédant la Pentecôte avait été prometteuse

L’activité de la semaine de la Pentecôte a, quant à elle, été moyenne avec 309 918 porcs abattus.

En France, la semaine précédant la Pentecôte avait été prometteuse avec 381 025 porcs abattus, une activité record pour 2017, elle laissait supposer un retour rapide à la fluidité et laissait présager une embellie du prix du porc alors que la période des fériés s’achevait et que l’on entrait dans 1 mois de pleine activité avant le 14 juillet. Cette attente était justifiée d’autant plus que des hausses (minimes) étaient obtenues en semaines fériées ou entre 2 fériés.

L’activité de la semaine de la Pentecôte a, quant à elle, été moyenne avec 309 918 porcs abattus. Les poids d’abattage baissent tout de même malgré cette faible activité (95,30 kg soit ‐ 30 g), signe que les retards d’enlèvement sont en voie de résorption, malgré cette longue période des fériés.

La séance de vente du jeudi 8 juin a affiché un cours reconduit et 2 600 porcs invendus, maintenant des écarts de prix significatifs avec les grandes places concurrentes telles que l’Allemagne (+12 cts) et l’Espagne (+ 11 cts).

Articles liés

Commentaires économiques

Des marchés de transition20-Jun-2017 il y a 2 mois 4 jours
Entre stabilité et fermeté06-Jun-2017 il y a 2 mois 18 jours

Commentaires de l'article

Cet espace n'est pas destiné a être une zone de consultation des auteurs mais c'est un lieu de discussionouverts à tous les utilisateurs de 3trois3.

Pour commenter, vous devez être utilisateur de 3trois3 et vous connecter

Vous n'êtes pas encore utilisateur de 333?inscrivez-vouset accédez aux cours du porc, au moteur de
recherche,...C'est gratuit et rapide
Etes vous enregistré dans 333?LOGINSi vous avez oublié votre mot de passe nous vous l'envoyons ici

tags