Lire cet article dans:

Allemagne : l’administration d'antibiotiques à usage vétérinaire continue de baisser

Les quantités de fluoroquinolones et de céphalosporines de 3e et 4e générations sont à leur niveau le plus bas depuis 2011

4 Septembre 2020

La quantité d'antibiotiques délivrés en médecine vétérinaire en Allemagne a de nouveau diminué en 2019. Par rapport à l'année précédente, elle a diminué de 52,2 pour se monter à 670 tonnes (moins 7,2%) et a ainsi atteint le niveau le plus bas depuis le premier enregistrement en 2011 avec 1.706 tonnes. Cela correspond à une baisse de 60,7% au cours de cette période. Cette situation a été signalée par l'Office fédéral de la protection des consommateurs et de la sécurité alimentaire (BVL), qui a évalué les données. Il est particulièrement réjouissant que les quantités de fluoroquinolones et de céphalosporines de 3e et 4e générations, qui sont particulièrement importantes pour la thérapie humaine, soient tombées à leur plus bas niveau depuis 2011.

Par rapport à l'année précédente, la quantité de fluoroquinolones libérées a diminué d'environ 1,7 tonne (t), et celle des céphalosporines de 3e et 4e génération de 0,5 t. Il y a donc eu une réduction globale significative de ces classes de principes actifs. On peut supposer que les changements apportés à la réglementation sur les pharmacies vétérinaires à domicile (TÄHAV) sont en partie responsables de cette situation. Depuis le 1er mars 2018, le TÄHAV stipule qu'un test de sensibilité aux bactéries doit être effectué selon des procédures standardisées lors de l'utilisation de fluoroquinolones et de céphalosporines de 3e et 4e générations. Ce test permet de déterminer si l'antibiotique prévu peut être efficace.

L'année dernière, 670 tonnes d'antibiotiques au total ont été fournies aux vétérinaires en Allemagne par des sociétés pharmaceutiques et des grossistes. Comme les années précédentes, les principales quantités fournies ont été les pénicillines (environ 264 t) et les tétracyclines (environ 140 t), suivies des antibiotiques polypeptidiques (colistine) (66 t) et des sulfamides (59 t) ainsi que des macrolides (57 t). Toutes les classes d'antibiotiques classées par l'Organisation mondiale de la santé (OMS) comme principes actifs d'importance particulière pour la thérapie humaine (Highest Priority Critically Important Antimicrobials for Human Medicine) ont été réduites par rapport à l'année précédente (céphalosporines de 3e et 4e générations : -0,5 t ; fluoroquinols : -1,7 t, macrolides : -2 t ; antibiotiques polypeptidiques : -8 t).

Les quantités de principes actifs déclarées ne peuvent pas être attribuées à des espèces animales individuelles, car la majorité des principes actifs sont approuvés pour une utilisation dans différentes espèces animales.

De 2011 à 2019, la quantité d'antibiotiques délivrés a diminué dans presque toutes les régions.

29 juillet 2020/ BVL/ Allemagne.
https://www.bvl.bund.de

Commentaires de l'article

Cet espace n'est pas destiné a être une zone de consultation des auteurs mais c'est un lieu de discussionouverts à tous les utilisateurs de 3trois3.
Publier un nouveau commentaire

Pour commenter, vous devez être utilisateur de 3trois3 et vous connecter

Articles liés

Dernière heure

Dernières nouvelles de la filière porcine

Vous n'êtes pas inscrit à la liste

Connectez-vous et inscrivez-vous à la liste