Lire cet article dans:

ARIMEDIA : projet européen pour réduire les émissions d'amoniaque des purins

Le projet, auquel participent des entreprises et institutions espagnoles et italiennes, est coordonné par le Centre de Recherche et de Technologie Agroalimentaire d'Aragon (CITA).

Jeudi 22 Juin 2017 (il y a 1 ans 4 mois 1 jours)
J'aime

Le Centre de Recherche et de Technologie Agroalimentaire d'Aragon (CITA), organisme dépendant du département d'Innovation, Recherche et Université, coordonne le projet européen Life “ARIMEDIA”, auquel participent diverses institutions et entreprises, espagnoles et italiennes, qui travaillent pour réduire les émissions d'amoniaque de l'agriculture méditerranéenne par le biais de techniques innovatrices de fertirrigation avec du purin.

“ARIMEDIA” est doté d'un budget global de 2,6 millions d'euros pour une durée de quatre ans et vise à réduire la volatilisation de l'amoniaque lorsque le purin est épandu dans les champs de culture. L'amoniaque est l'un des principaux gaz polluants de par ses répercussions sur la qualité de l'air, affectant tant l'environnement que la santé des personnes et animaux.

On souhaite démontrer que l'application de la fraction liquide de purins et digéré, diluée comme fertilisant au travers de systèmes innovateurs d'arrossage avec pivots et goutte-à-goutte en surface ou enterré, sont des techniques efficaces pour réduire les émissions d'amoniaque dans l'atmosphère par rapport à l'application traditionnelle du purin en épandage. On espère obtenir une réduction de 50% et de 90% des émissions d'amoniaque en arrosage sur pivots et en arrosage au goutte-à-goutte enterré respectivement. L'étude vise aussi à encourager la réutilisation de nutriments dans des zones agricoles méditerranéennes de culture extensives en irrigation. La chercheuse du CITA et coordinatrice du projet, Dolores Quílez, explique que “en plus de réduire les émissions d'amoniaque, le but est de maximiser le recyclage de nutriments, bouclant le cycle du purin”.

Pour mener les travaux seront établies des parcelles expérimentales à Ejea de los Caballeros et sur le domaine La Melusa, propriété de la Confédération Hydrographique de l'Ebre.

Les participants espagnols sont : le Centre de Recherche et de Technologie Agroalimentaire d'Aragon (CITA), l'entreprise d'arrosages REGABER, ayant une délégation à Huesca, l'entreprise SEGALES, spécialisée en équipements de séparation solide/liquide de purins, dont le siège est à Barcelone, et l'Association d'Eleveurs Ejea, ayant 250 adhérents dans le département de Las Cinco Villas. En ce qui concerne l'Italie, y participent l'Université de Milan; l'entreprise Acquafert, spécialisée en arrosage, la société de conseil Agriter Servizi SRL, spécialisée en biogaz, et l'Association d'Eleveurs de la région de Lombardie.

Dimanche 18 juin 2017/ Gobierno de Aragón/ Espagne.
http://www.aragonhoy.net

Nouvelles

FAO: Nouveau manuel de terrain sur la PPA22-Jun-2017 il y a 1 ans 4 mois 1 jours
Production de l'UE d'aliments composés : prévisions 201721-Jun-2017 il y a 1 ans 4 mois 2 jours

Nouvelles de Installations et équipements

Commentaires de l'article

Cet espace n'est pas destiné a être une zone de consultation des auteurs mais c'est un lieu de discussionouverts à tous les utilisateurs de 3trois3.
Publier un nouveau commentaire

Pour commenter, vous devez être utilisateur de 3trois3 et vous connecter

Vous n'êtes pas encore utilisateur de 333?inscrivez-vouset accédez aux cours du porc, au moteur de
recherche,...C'est gratuit et rapide
Etes vous enregistré dans 333?LOGINSi vous avez oublié votre mot de passe nous vous l'envoyons ici

tags

Dernière heure

Dernières nouvelles de la filière porcine

Vous n'êtes pas inscrit à la liste

19-Oct-201812-Oct-201805-Oct-201828-Sep-2018

Connectez-vous et inscrivez-vous à la liste

Vous n'êtes pas encore utilisateur de 333?inscrivez-vouset accédez aux cours du porc, au moteur de
recherche,...C'est gratuit et rapide
Etes vous enregistré dans 333?LOGINSi vous avez oublié votre mot de passe nous vous l'envoyons ici