Lire cet article dans:

Baisse de 17 % des exportations de viande de porc des États-Unis en février 2022

Les exportations de viande de porc ont connu une tendance à la baisse pour le mois de février, les expéditions plus importantes vers le Mexique et le Japon n'ayant pas compensé la baisse continue de la demande de la Chine/Hong Kong.

15 Avril 2022

La demande de viande de porc des États-Unis n'a pas été aussi bonne au cours des deux premiers mois de 2022, les difficultés logistiques ayant été aggravées par les offres à bas prix des concurrents. Comme les États-Unis, ces fournisseurs expédient des volumes nettement inférieurs vers la Chine/Hong Kong, ce qui a poussé davantage de produits sur d'autres marchés, à des prix réduits.

En février, les exportations américaines de viande de porc ont atteint 198.539 tonnes, soit une baisse de 17 % par rapport à l'année précédente, tandis que la valeur des exportations a diminué de 14 % pour atteindre 541,3 millions de dollars.

Les exportations de viande de porc des États-Unis vers le Mexique ont atteint de nouveaux sommets en 2021 et cette forte dynamique s'est poursuivie en février. Les exportations ont totalisé 73.939 tonnes, soit une hausse de 30 % par rapport à l'année précédente, et la valeur a augmenté de 14 % pour atteindre 118,6 millions de dollars.

Après un démarrage lent en 2022, les exportations de porc vers le Japon ont rebondi en février pour atteindre 32.712 tonnes, soit une hausse de 3 % par rapport à l'année précédente, et une valeur de 139,8 millions de dollars, soit une hausse de 6 %. Certaines exportations de porc vers le Japon, telles que les coupes congelées et la viande de porc assaisonné haché, ont subi l'impact négatif des défis logistiques et de la concurrence accrue de l'UE.

Les exportations de viande de porc vers la Corée du Sud continuent d'afficher des gains de valeur impressionnants, même si les volumes sont légèrement inférieurs à ceux enregistrés l'an dernier. Les exportations de février ont atteint 13.044 tonnes, soit une baisse de 4 %, mais la valeur a tout de même augmenté de 11 % pour atteindre 44,6 millions de dollars.

Les exportations vers la Chine/Hong Kong ont considérablement diminué par rapport à l'année précédente, tant en volume (68.420 tonnes, soit une baisse de 54 %) qu'en valeur (185,5 millions de dollars, soit une baisse de 44 %). Mais cette tendance était cohérente avec la fin de 2021 et conforme aux projections de l'USMEF, étant donné la faiblesse des prix du porc en Chine. Les restrictions COVID de la Chine sur la viande importée ont également ajouté des coûts supplémentaires et limité les nouvelles opportunités de vente. La région reste la destination dominante des abats de porc américains.

7 avril 2022/ USMEF/ Etats-Unis.
https://www.usmef.org

Commentaires de l'article

Cet espace n'est pas destiné a être une zone de consultation des auteurs mais c'est un lieu de discussionouverts à tous les utilisateurs de 3trois3.
Publier un nouveau commentaire

Pour commenter, vous devez être utilisateur de 3trois3 et vous connecter

Articles liés

Prix du porc

27 Jun
0,010
29 Jun
0,000
30 Jun
0,025
30 Jun
0,000
La boutique spécialiste en élevage porcin
Conseil et service technique
Plus de 120 marques et fabricants

tags

Dernière heure

Dernières nouvelles de la filière porcine

Vous n'êtes pas inscrit à la liste

Connectez-vous et inscrivez-vous à la liste