Lire cet article dans:

Belgique: accord au sujet d’une aide pour les secteurs laitier et porcin

Les partenaires de la Concertation de la chaîne se sont engagés à prévoir un montant de 30 millions d’euros pour les exploitations de porcs.

Mercredi 2 Septembre 2015 (il y a 2 ans 11 mois 15 jours)
J'aime

Les partenaires de la Concertation de la chaîne se sont engagés à prévoir un montant de 30 millions d’euros pour les exploitations de porcs.

Aujourd’hui, les partenaires de la Concertation belge de la chaîne agroalimentaire ont conclu des accords afin de contribuer à atténuer la crise au sein du secteur porcin et du secteur laitier. Le point essentiel de l’accord réside en la création d’un mécanisme de stabilisation par secteur grâce auquel la volatilité des revenus au sein des secteurs concernés peut être atténuée. Eu égard à la crise profonde dans laquelle se trouvent les secteurs concernés, une aide directe unique est fournie à court terme aux producteurs laitiers et aux producteurs porcins. En même temps, la base d’un mécanisme de stabilisation par secteur plus durable auquel tous les maillons de la chaîne agroalimentaire collaboreront est établie.

En ce qui concerne l’élevage porcin, une aide est allouée pour les exploitations de porcs d’élevage sous la forme d’un montant forfaitaire par truie présente. L’aide sera également limitée à une période de six mois. Les partenaires de la concertation de la chaîne se sont engagés à prévoir un montant de 30 millions d’euros pour cette mesure, dont 24 millions d’euros ont déjà été identifiés. Au cours des semaines à venir, les partenaires de la concertation de la chaîne poursuivront leurs travaux afin d’arriver à une enveloppe de 30 millions d’euros. Dans le secteur porcin, il n’existe pas de précédent. L’élaboration du système d’aide et de perception pour le secteur porcin sera approfondie au cours des prochaines semaines par les partenaires de la concertation de la chaîne. Ils demandent aux autorités compétentes d’y collaborer.

Les partenaires de la concertation de la chaîne se sont engagés à intégrer cette mesure temporaire pour les deux secteurs dans un mécanisme de stabilisation interprofessionnel plus structurel pouvant être activé en périodes de crise aiguë. Les modalités de cette intégration seront élaborées au cours des six prochains mois, de manière à ce que le mécanisme puisse être poursuivi après la mesure temporaire à court terme. Il est évident pour les partenaires que les autorités compétentes doivent aussi y collaborer et y apporter une contribution.

Lundi, 31 août 2015/ Comeos/ Belgique.
http://www.comeos.be

Nouvelles

Portugal : baisse des abattages porcins26-Mai-2017 il y a 1 ans 2 mois 22 jours

Commentaires de l'article

Cet espace n'est pas destiné a être une zone de consultation des auteurs mais c'est un lieu de discussionouverts à tous les utilisateurs de 3trois3.
Publier un nouveau commentaire

Pour commenter, vous devez être utilisateur de 3trois3 et vous connecter

Vous n'êtes pas encore utilisateur de 333?inscrivez-vouset accédez aux cours du porc, au moteur de
recherche,...C'est gratuit et rapide
Etes vous enregistré dans 333?LOGINSi vous avez oublié votre mot de passe nous vous l'envoyons ici

tags

Dernière heure

Dernières nouvelles de la filière porcine

Vous n'êtes pas inscrit à la liste

27-Jul-201820-Jul-201813-Jul-201806-Jul-2018

Connectez-vous et inscrivez-vous à la liste

Vous n'êtes pas encore utilisateur de 333?inscrivez-vouset accédez aux cours du porc, au moteur de
recherche,...C'est gratuit et rapide
Etes vous enregistré dans 333?LOGINSi vous avez oublié votre mot de passe nous vous l'envoyons ici