Lire cet article dans:

Le Canada présente un plan d'action conjoint concernant la peste porcine africaine

Les Amériques ont réalisé des progrès en matière de prévention et de préparation pour maintenir la PPA à l’écart de la région.

Jeudi 13 Juin 2019 (il y a 1 mois 10 jours)
1 J'aime

Le Docteur Jaspinder Komal, de l'Agence canadienne d'inspection des aliments (ACIA), vétérinaire en chef du Canada, a fait la déclaration suivante à propos de la participation du Canada à la réunion des Vétérinaires en chef du G7 et à la 87e Session générale de l'Organisation Mondiale de la Santé Animale (OIE), s’étant tenue à Paris du 24 au 31 mai :

«Lors de la réunion du G7 du CVO, j’ai présenté un cadre décrivant les mesures à prendre pour empêcher l’introduction de la peste porcine africaine (PPA) dans les Amériques et atténuer ses effets. Ce cadre a été élaboré en collaboration avec des partenaires internationaux, des provinces, les industries américaine et canadienne, et validé lors du Forum sur la PPA ayant eu lieu à Ottawa du 30 avril au 1er mai 2019. Lors de la réunion du G7 du CVO, le Canada a été reconnu pour son leadership mondial dans l'organisation du Forum et dans le développement d'une approche stratégique de la PPA.

Au cours de la session générale de l'OIE, j'ai également présenté les résultats du Forum sur la PPA lors d'une réunion de la Commission de l'OIE pour la région Amériques. Les 31 pays représentés dans la région ont tous affirmé leur engagement à maintenir la PPA à l’écart des Amériques et ont reconnu que ce cadre constituait une ressource précieuse pour faire avancer la stratégie mondiale sur la PPA.

Suite à une présentation sur les défis liés au contrôle de la PPA à l'échelle mondiale, l'OIE a été mandatée par ses membres pour lutter contre la maladie en améliorant la coordination aux niveaux régional, national et mondial. Il a été décidé que l’OIE, avec l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), dirigerait une stratégie mondiale de lutte contre la PPA répondant aux normes de l’OIE. Le nouveau mandat appuiera la formation de réseaux d’experts et d’alliances de recherche dans le monde entier. Cette action établira une coopération plus étroite pour répondre à notre réponse mondiale à la PPA.

De plus, avec des collègues d'Agriculture et Agroalimentaire Canada (AAC), j'ai rencontré des représentants de l'OIE pour examiner les contributions du Canada à son Fonds mondial et discuter de l'état d'avancement des projets menés par ce fonds. Le travail spécifique concernant la PPA a été identifié comme une priorité immédiate pour le Canada et nous ciblerons nos contributions futures pour soutenir ce travail.

Collectivement, les Amériques ont réalisé des progrès en matière de prévention et de préparation pour maintenir la PPA à l'écart de la région. Mais notre travail n'est pas terminé. Nous continuerons de collaborer avec les gouvernements, l'industrie et d'autres intervenants pour prendre des mesures afin de contrer la menace de la PPA tout en protégeant la population porcine et l'économie du Canada."

Lundi 10 juin 2019/ CFIA/ Canada.
http://www.inspection.gc.ca

Commentaires de l'article

Cet espace n'est pas destiné a être une zone de consultation des auteurs mais c'est un lieu de discussionouverts à tous les utilisateurs de 3trois3.
Publier un nouveau commentaire

Pour commenter, vous devez être utilisateur de 3trois3 et vous connecter

Vous n'êtes pas encore utilisateur de 333?inscrivez-vouset accédez aux cours du porc, au moteur de
recherche,...C'est gratuit et rapide
Etes vous enregistré dans 333?LOGINSi vous avez oublié votre mot de passe nous vous l'envoyons ici

tags

Dernière heure

Dernières nouvelles de la filière porcine

Vous n'êtes pas inscrit à la liste

19-Jul-201912-Jul-201905-Jul-201928-Jun-2019

Connectez-vous et inscrivez-vous à la liste

Vous n'êtes pas encore utilisateur de 333?inscrivez-vouset accédez aux cours du porc, au moteur de
recherche,...C'est gratuit et rapide
Etes vous enregistré dans 333?LOGINSi vous avez oublié votre mot de passe nous vous l'envoyons ici