Lire cet article dans:

Chine 2020 : hausse de la demande, offre et commerce de protéine animale

La Chine continuera à dominer la production et le commerce mondial de viande sur les prochaines années, bien que son industrie de protéines animales entre dans une période de transition, selon le rapport Rabobank China Animal Protein Outlook to 2020.

Mercredi 8 Mars 2017 (il y a 1 ans 9 mois 8 jours)
J'aime

La croissance de la demande ralentit et l'industrie est par conséquent en train de changer, et a besoin de le faire. La croissance de la production et de la consommation offre des opportunités pour les éleveurs de Chine et pour les commerçants mondiaux.

Au fur et à mesure que l'économie de la Chine ralentira, la croissance de la demande de protéines animales suivra l'exemple, mais la demande plus grande tous les ans continue importante en termes absolus. Selon Chenjun Pan, analyste principal de protéine animal : "Du côté de l'offre, la production de porc sera réformée, tandis que la production de volaille fait face à l'incertitude, et la production de viande bovine chutera probablement. En conséquence, les importations de viande devraient augmenter constamment, consolidant encore plus le rôle de la Chine en tant qu'importateur de viande le plus important du monde".

Lors des prochaines années, une production supplémentaire aura lieu principalement dans le nord et le nord-est du pays, alors que dans le sud - où sont situés les rivières et lacs - le développement de la production de porc se verra restreinte.

La Chine consolidera son rôle en tant que principal importateur mondial de viande

Les importations de viande devraient augmenter de façon constante dans les prochaines années, renforçant la position de la Chine en tant que commerçant de viande le plus important du monde. Les importations totales de viande par la Chine continentale devraient atteindre plus de 6 millions de tonnes en 2020, devenant ainsi -si elle ne l'était pas - le principale but des exportateus de viande du monde entier.

Deux questions importantes se posent : la première est comment la Chine cherchera à influencer le commerce mondial de la viande, étant donné son rôle dominant, et la seconde est comment les entreprises de protéine animale chercheront à établir une chaîne logistique durable pour satisfaire les besoins changeants du marché chinois.

Les importations de protéine animale à la Chine continentale se monteront à plus de 6 millions de tonnes par an en 2020

Les importations de protéine animale à la Chine continentale se monteront à plus de 6 millions de tonnes par an en 2020

Jeudi 3 mars 2017/ Rabobank/ Hollande.
https://www.rabobank.com

Nouvelles

Portugal : baisse des abattages porcins26-Mai-2017 il y a 1 ans 6 mois 20 jours

Commentaires de l'article

Cet espace n'est pas destiné a être une zone de consultation des auteurs mais c'est un lieu de discussionouverts à tous les utilisateurs de 3trois3.
Publier un nouveau commentaire

Pour commenter, vous devez être utilisateur de 3trois3 et vous connecter

Vous n'êtes pas encore utilisateur de 333?inscrivez-vouset accédez aux cours du porc, au moteur de
recherche,...C'est gratuit et rapide
Etes vous enregistré dans 333?LOGINSi vous avez oublié votre mot de passe nous vous l'envoyons ici

tags

Dernière heure

Dernières nouvelles de la filière porcine

Vous n'êtes pas inscrit à la liste

14-Déc-201807-Déc-201830-Nov-201823-Nov-2018

Connectez-vous et inscrivez-vous à la liste

Vous n'êtes pas encore utilisateur de 333?inscrivez-vouset accédez aux cours du porc, au moteur de
recherche,...C'est gratuit et rapide
Etes vous enregistré dans 333?LOGINSi vous avez oublié votre mot de passe nous vous l'envoyons ici