Lire cet article dans:

Comment les exportations américaines de viande de porc ont battu des records en 2020

Quels ont été les moteurs des exportations record vers des marchés comme la Chine, le Japon et le Mexique ? À l'avenir, comment cela va-t-il évoluer ?

8 Avril 2021

En 2020, la valeur des exportations de viande de porc et de produits du porc des États-Unis dans le monde a atteint le chiffre record de 7,7 milliards de dollars, soit une hausse de 11% par rapport à l'année précédente. Les trois principaux marchés, représentant 66% des exportations, ont été la Chine avec 2,3 milliards de dollars, le Japon avec 1,6 milliard de dollars et le Mexique avec 1,2 milliard de dollars. La Chine a dépassé le Japon en tant que premier marché pour la viande de porc américaine, car la peste porcine africaine (PPA) a continué à limiter l'offre nationale chinoise de porc et à stimuler la demande d'importations. Cependant, les exportations vers le Japon ont également rebondi avec la mise en œuvre de droits de douane moins élevés dans le cadre de l'Accord commercial entre les États-Unis et le Japon et les principaux concurrents américains se concentrent de plus en plus sur le marché chinois. Parallèlement, les exportations américaines vers le Mexique ont connu des difficultés en 2020, la dépréciation du peso et la faiblesse de l'économie ayant étouffé la demande d'importation.

Moteurs

  • La Chine est devenue le plus grand marché pour la viande de porc américaine en 2020, générant un milliard de dollars d'exportations supplémentaires par rapport à l'année précédente, en raison de la baisse de la production chinoise résultant de la PPA.
  • Les exportations vers le Japon ont augmenté de 100 millions de dollars, car les droits de douane sur la viande de porc américaine ont été réduits dans le cadre de l'accord commercial USA-Japon.
  • La demande d'importation aux Philippines et au Vietnam a augmenté alors que ces pays tentent de gérer les foyers de PPA, ce qui a entraîné une augmentation de 60 millions de dollars des exportations américaines.
  • La faiblesse du secteur de l'hôtellerie, de la restauration et des institutions en Corée du Sud a réduit les exportations des USA vers ce marché de 140 millions de dollars en 2020.
  • Un environnement économique difficile et la dévaluation du peso ont limité le pouvoir d'achat des Mexicains et entraîné une baisse de plus de 100 millions de dollars des exportations américaines.
  • Les exportations de viande de porc vers la Colombie ont chuté de 34% en 2020 en raison des mesures de confinement strictes du COVID-19 qui ont fait baisser la demande dans le secteur de la restauration.
  • La diminution des transbordements de produits vers la Chine est principalement responsable de la réduction de 63 millions de dollars des exportations de viande de porc vers Hong Kong l'année dernière..

Perspectives

Bien que les prix de la viande de porc en Chine restent élevés et que la demande d'importation continuera d'être considérablement supérieure à celle de l'ère pré-ASF, les importations chinoises devraient diminuer d'une année sur l'autre à mesure que leur filière porcine se redresse. La concurrence accrue sur le marché chinois entraînera une baisse des volumes d'exportation de viande de porc américaine par rapport au record de 2020. La baisse des exportations vers la Chine sera partiellement compensée par l'amélioration des conditions économiques qui favorise la croissance des marchés traditionnels comme le Mexique et la Corée du Sud. De plus, les Philippines et le Vietnam devraient connaître une forte demande d'importation, car ces pays continuent de se remettre de la peste porcine africaine.

Outre l'impact sur la demande d'importation mondiale, la PPA a le potentiel de remanier les flux commerciaux mondiaux à mesure que les principaux exportateurs font face à la maladie. Vers la fin de l'année 2020, la découverte de la PPA en Allemagne chez des sangliers a entraîné une restriction des exportations allemandes de viande de porc vers les principaux marchés asiatiques. Enfin, la capacité à déplacer les chaînes d'approvisionnement sur le continent, avec d'autres États membres prenant le relais, a empêché les exportations totales de l'UE27+Royaume-Uni d'être gravement touchées.

6 avril 2021/ USDA/ Etats-Unis.
https://www.fas.usda.gov

Commentaires de l'article

Cet espace n'est pas destiné a être une zone de consultation des auteurs mais c'est un lieu de discussionouverts à tous les utilisateurs de 3trois3.
Publier un nouveau commentaire

Pour commenter, vous devez être utilisateur de 3trois3 et vous connecter

Articles liés

Dernière heure

Dernières nouvelles de la filière porcine

Vous n'êtes pas inscrit à la liste

Connectez-vous et inscrivez-vous à la liste