Lire cet article dans:

Commerce française des céréales : Prévisions de campagne

La pérennité du corridor céréalier en mer Noire conditionne les prévisions de campagne.

8 Décembre 2022

FranceAgriMer a révisé ses prévisions pour la campagne commerciale française 2022/23 dans un contexte mondial encore très incertain concernant la pérennité du corridor céréalier en mer Noire.

Vers les pays tiers, les prévisions d’exportations françaises sont désormais projetées à 10 Mt pour le blé tendre (- 100 000 tonnes par rapport au mois dernier), 2,4 Mt pour l’orge (- 100 000 tonnes) et 360 000 tonnes pour le maïs grain (inchangé).

Les prévisions de ventes de blé français vers l’Union européenne sont également révisées à la baisse à 6,9 Mt (- 130 000 tonnes par rapport au mois dernier), principalement vers la Belgique.

A contrario, les prévisions de ventes d’orges vers l’Union européenne sont portées à près de 3,1 Mt (+ 150 000 tonnes), en raison des besoins fourragers de l’Espagne, et à un peu plus de 3 Mt pour le maïs grain (+ 20 000 tonnes).

Commentaires de l'article

Cet espace n'est pas destiné a être une zone de consultation des auteurs mais c'est un lieu de discussionouverts à tous les utilisateurs de 3trois3.
Publier un nouveau commentaire

Pour commenter, vous devez être utilisateur de 3trois3 et vous connecter

Articles liés

Dernière heure

Dernières nouvelles de la filière porcine

Vous n'êtes pas inscrit à la liste

Connectez-vous et inscrivez-vous à la liste