Lire cet article dans:

Danemark : l'effet des porcs compagnons d'enclos inclus dans les programmes de reproduction

Les informations sur les porcs compagnons d'enclos, des modèles statistiques avancés et des méthodes génomiques sont certains des outils qui seront utilisés par les chercheurs dans un projet visant à améliorer le bien-être des porcs et réduire leur impact sur l'environnement.

Vendredi 20 Mars 2015 (il y a 3 ans 8 mois 22 jours)
J'aime

L'Université Aarhus et le Centre Danois pour la Recherche Porcine utilisent une approche multiple dans leurs efforts communs pour l'amélioration du comportement porcin. Le but est d'élever des porcs ayant moins tendance à mordre les queues et qui utilisent de façon plus efficace l'aliment. Une de ces approches est une combinaison innovatrice de modèles statistiques sophistiqués, de caractères indicateurs et d'informations génomiques concernant les compagnons d'enclos porcins.

Les résultats du projet vont non seulement améliorer le bien-être porcin, conséquence de moins de morsures de queues, mais ils seront aussi positifs pour l'environnement. Une utilisation plus efficace de l'aliment induira des émissions réduites en nutriments et en CO2 vers l'environnement. "Nous prévoyons une réduction des émissions de l'ordre de 335 tonnes de nitrogène, de 56 tonnes de phosphore et de 14,5 tonnes de CO2 pour la production totale de finition, sur la base d'une production de 19 millions de porcs en finition en 2013," annonce le Chercher Senior Ole Fredslund Christensen, du Centre pour la Génétique Quantitative et la Génomique du Département de Biologie Moléculaire, de l'Université Aarhus.

Tant l'efficience alimentaire que le comportement social sont des caractères complexes à inclure dans les programmes de reproduction, car les propriétés sont difficiles à mesurer. Les scientifiques introduiront par conséquent des combinations de méthodes tout à fait nouvelles. Grâce à la combinaison de nouvelles méthodes pour traiter les informations de groupe et d'informations génomiques, les scientifiques espèrent être capables d'utiliser leur potenciel combiné pour augmenter le progrès génétique de ces caractères.

Les informations de groupe seront utilisées de deux manières complémentaires. D'abord, des données sur la consommation d'aliment au niveau du groupe sera utilisée, ce qui représente une façon économique d'améliorer l'assurance des valeurs génétiques. Ensuite, ils utiliseront les observations sur les compagnons d'enclos pour évaluer les valeurs sociales porcines.

Mercredi 11 mars 2015/ Centre Danois pour la Recherche Porcine/ Danemark.
http://dca.au.dk

Nouvelles

Portugal : baisse des abattages porcins26-Mai-2017 il y a 1 ans 6 mois 16 jours

Commentaires de l'article

Cet espace n'est pas destiné a être une zone de consultation des auteurs mais c'est un lieu de discussionouverts à tous les utilisateurs de 3trois3.
Publier un nouveau commentaire

Pour commenter, vous devez être utilisateur de 3trois3 et vous connecter

Vous n'êtes pas encore utilisateur de 333?inscrivez-vouset accédez aux cours du porc, au moteur de
recherche,...C'est gratuit et rapide
Etes vous enregistré dans 333?LOGINSi vous avez oublié votre mot de passe nous vous l'envoyons ici

tags

Dernière heure

Dernières nouvelles de la filière porcine

Vous n'êtes pas inscrit à la liste

07-Déc-201830-Nov-201823-Nov-201816-Nov-2018

Connectez-vous et inscrivez-vous à la liste

Vous n'êtes pas encore utilisateur de 333?inscrivez-vouset accédez aux cours du porc, au moteur de
recherche,...C'est gratuit et rapide
Etes vous enregistré dans 333?LOGINSi vous avez oublié votre mot de passe nous vous l'envoyons ici